Avertir le modérateur

sarkozy

  • Israël denonce une "intervention grossière d'un Etat étranger dans ses affaires intérieures"

    INCROYABLE "HOUTZPA" du Président Sarkozy, qui non content de dicter à Israel sa politique, voudrait aussi décider de la composition de son gouvernement... On constate ainsi le mépris de Sarkozy pour la démocratie israelienne...

    JERUSALEM (AFP) Un porte-parole du ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a critiqué mardi dans un communiqué des propos attribués au président français Nicolas Sarkozy lors d'un entretien avec le chef du gouvernement Benjamin Netanyahu à Paris.

    Ce communiqué a été publié à la suite d'informations diffusées par la deuxième chaîne de télévision privée israélienne affirmant que le président français avait conseillé à M. Netanyahu lors d'un entretien mercredi dernier à l'Elysée de se débarrasser de M. Lieberman, chef d'un parti d'extrême-droite.

    "Si ce qui est attribué au président français est exact, il s'agirait d'une immixtion d'un président d'un Etat démocratique respecté dans les affaires d'un autre pays démocratique, une chose grave et inacceptable", a affirmé le conseiller médiatique de M. Lieberman.

    "Nous espérons qu'au-delà des positions politiques de chacun, tous les partis en Israël condamneront une intervention aussi grossière d'un Etat étranger dans nos affaires intérieures", a ajouté le conseiller.

    Selon les informations diffusées par la chaîne israélienne, le président Sarkozy aurait affirmé à M. Netanyahu: "débarrasse toi de lui (Lieberman) et prend à la place Tzipi Livni (la chef de l'opposition). Avec elle et Ehud Barak (le ministre travailliste de la Défense) tu pourras faire l'histoire".

    M. Netanyahu a pris la défense de son ministre des Affaires étrangères en affirmant qu'en "privé c'est quelqu'un de pragmatique". A quoi le président français, selon les médias israéliens, a répliqué: "lors de discussions privées Jean-Marie Le Pen (chef du Front National, un parti d'extrême-droite) est quelqu'un de très agréable".

  • « Pour Sarkozy, l’islamisation de l’Europe est inéluctable »

    Les propos stupéfiants du Président Nicolas Sarkozy, cités par Philippe de Villiers et rapportés par Famille chrétienne, ont été - cela n'est pas étonnant - totalement passés sous silence par les grands médias francais... Preuve supplémentaire que tout ce qui concerne l'islamisation de la France et de l'Europe est aujourd'hui tabou... Je vous invite à vous rendre à la conférence sur ce sujet qui se tiendra demain soir (mardi) à Paris, sous l'égide de l'Association France-Israel. (VOIR CI-DESSOUS)

    Philippe de Villiers pousse un coup de gueule sur la Turquie. Pour lui, les élites politiques connaissent bien le phénomène de l’affaiblissement démographique européen et de « l’inéluctable » progression des populations musulmanes sur le continent.

    Zoom

    Sommaire

    Pourquoi êtes-vous autant focalisé sur le thème de la Turquie et de l’islamisation ?  

    Tout simplement parce que nous verrons les premières transformations d’églises en mosquées dans les trois ans qui viennent. En tout cas, c’est ce que m’a dit Nicolas Sarkozy. 

    Quand ? 

    J’ai eu une discussion de fond avec lui à l’Elysée à la fin de l’année dernière ; il m’a dit : « Toi tu as les intuitions, moi j’ai les chiffres. Et tes intuitions sont confirmées par mes chiffres. L’islamisation de l’Europe est inéluctable. » Attention : c’est un processus qui ne se fera pas instantanément, mais qui prendra quelques décennies. 

    Pourquoi cette question vous paraît-elle centrale ? 

    La plupart des hommes politiques ont une douce ignorance de ce qu’est l’islam et se proposent de transformer l’Europe en supermarché des religions concurrentes. Sans prendre conscience que l’islam n’est pas seulement une religion, mais que, confondant le temporel et le spirituel, il impose un droit. Mais derrière cette douce ignorance des hommes politiques, il y a ceux qui savent. Et ceux qui savent ont rédigé le livre vert paru en 2000, qui est un outil stratégique de la Commission de Bruxelles. Il fait le constat suivant : dans les années qui viennent se prépare un effondrement démographique qui porte sur des dizaines de millions de bras manquants. Pour y faire face, l’Union européenne propose un apport de peuplement nouveau – c’est dit en toutes lettres. La réalité c’est que nous allons vers un chassé-croisé avec, d’un côté en Europe l’avortement de masse et la promotion du mariage homosexuel et, de l’autre, l’immigration de masse qu’on appelle maintenant l’immigration choisie et qui ajoute à l’absurdité du déracinement un élément moralement scandaleux qui consiste à piller les élites des pays pauvres. 

    Vous n’exagérez pas les dimensions du phénomène ? 

    Non. Le fond de la question est simple : l’Europe refuse son propre avenir démographique. Pour cela, elle a une arme redoutable, présente dans la charte des droits fondamentaux annexée au Traité de Lisbonne : la promotion du mariage homosexuel. Ce qui se fait par le principe de non-discrimination et la dissociation du mariage et du sexe des époux (qui figure dans l’article 7 de la Charte des droits fondamentaux). En réalité, il y a deux armes utilisées par les dirigeants européens pour tuer l’Europe démographiquement : la promotion du mariage homosexuel et l’avortement de masse. Et une troisième : le recours à une immigration à 80% islamique pour remplacer le peuplement manquant. Enfin, la Turquie va entrer dans l’Europe : la France dit qu’elle n’y est pas favorable mais il n’empêche. Nous étions à deux chapitres (sur les trente-cinq que compte le processus d’adhésion) il y a deux ans, à dix actuellement et à douze juste après les élections européennes. C’est sous la présidence française que les deux chapitres les plus importants ont été ouverts. On est en train de tromper les Français en leur expliquant que l’UMP est hostile à l’entrée de la Turquie. En réalité, l’UMP accélère le processus. On voit bien qu’il y a un double langage. D’un côté, on vous dit à titre privé « je suis contre l’entrée de la Turquie », de l’autre, la négociation continue sur l’adhésion, et pas sur le partenariat privilégié.

    Jean-Claude Bésida

    RAPPEL

    CONFERENCE DE PAUL LANDAU LE MARDI 16 JUIN 2009

    L’islamisation de l’Europe : Conversions, subversion et soumission

    Conférence-débat par Paul LANDAU Ecrivain et chercheur spécialiste des mouvements islamistes qui présentera et dédicacera son dernier ouvrage Pour Allah jusqu’à la mort Editions du Rocher

    Mardi 16 juin 2009 à 20h30 Salon Amphi Pereire 100 Bld Pereire 75017 Paris

    Métro : Pereire – ligne 3 – RER : Ligne C PAF : 12 € -PAF parcouple : 20 € Nombre de places limitées – réservation demandée - Entrée libre pour les étudiants Inscriptions au 01 47 20 79 50 contact@france-israel.org

  • Sarkozy n'ira pas au dîner du Crif

    Probleme d'emploi du temps ou message politique?

    Nicolas Sarkozy ne participera pas ce soir "pour des raisons d'emploi du temps" au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), où il était annoncé par les organisateurs, a-t-on appris auprès de la présidence.

    "Il a un emploi du temps très chargé, sa participation ne pouvait donc être que très incertaine", a-t-on indiqué à l'Elysée.

    Nicolas Sarkozy n'a jamais confirmé officiellement sa participation au dîner du Crif, a ajouté la même source, rappelant que cet événement n'avait pas été inscrit à son agenda hebdomadaire publié vendredi.

    Le président est arrivé tard hier soir à Charm el-Cheikh, où il copréside lundi avec son homologue égyptien Hosni Moubarak un sommet international sur la reconstruction de Gaza.

    M. Sarkozy avait participé en 2008 au précédent dîner annuel du Crif, au cours duquel il avait proposé de "confier la mémoire d'un des 11.000 enfants" juifs de France victimes de la Shoah à "tous les enfants de CM2". Très controversée, cette initiative a finalement été abandonnée.

    (AFP)

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu