Avertir le modérateur

nietzsche

  • État juif ou « monstre froid » ? Israël après la tempête de neige, par Pierre Itshak Lurçat

     jabotinsky,nietzsche,sionismeL'État, c'est le plus froid de tous les monstres froids. Il ment froidement et voici le mensonge qui rampe de sa bouche : « moi l'État, je suis le peuple ».
    C'est un mensonge !

    Partout où il y a encore du peuple, il ne comprend pas l'État et il le déteste comme le mauvais œil et une dérogation aux coutumes et aux lois. »

    Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra

    L’État est-il un monstre froid, comme le pensait Friedrich Nietzsche, le plus intelligent et le plus mal compris des philosophes occidentaux du 19e siècle ? Cette question m’est revenue à l’esprit au lendemain de la tempête de neige qui a frappé Israël et paralysé le pays pendant plusieurs jours, laissant des milliers de familles privées d’électricité, de Jérusalem à la Galilée et à la Samarie. Notre Premier ministre a certes prétendu, non sans raison, que d’autres grands pays occidentaux avaient rencontré les mêmes situations et ne s’en étaient pas mieux sortis…

     

    jabotinsky,nietzsche,sionisme

    La route Jérusalem Tel-Aviv enneigée


    L’argument est plausible, mais il ne me convainc guère. Une semaine après la fin de la tempête, en effet, les trottoirs de la capitale étaient encore impraticables pour les piétons, obligés de marcher sur la chaussée, à leurs risques et périls… La jeune Shira Metzger, habitante du quartier de Talpiot, a payé un prix terrible pour cette incurie : elle a eu les deux jambes écrasées par les roues d’un chauffard ! On aurait pu attendre des services de voirie municipaux qu’ils s’emploient non seulement à dégager les routes, ce qui a été plus ou moins fait, mais aussi à permettre aux piétons de se déplacer normalement, sans prendre de risques pour leur vie…

    Au-delà du fait divers, cet accident pose la question de la responsabilité de l’État et de ses obligations envers les plus faibles, qui sont les premières victimes en cas d’intempéries. Trop souvent, en Israël, on a l’impression pénible que l’État est injuste et cruel avec les plus faibles : les survivants de la Shoah qui n’ont pas de quoi payer leurs médicaments ; les classes défavorisées qui ont du mal à boucler leurs fins de mois, pendant que nos dirigeants se vantent des performances de notre économie ; ou encore les personnes âgées, qui vivent et meurent dans l’isolement total, privées de chaleur humaine, alors qu’elles appartiennent souvent à la génération qui a construit le pays (et cette liste n'est pas exhaustive, on doit y ajouter Jonathan Pollard qui croupit dans une prison américaine...).

     

    jabotinsky,nietzsche,sionisme

    Cruel avec les faibles: manifestation de survivants de la Shoah à Jérusalem

    ______________________________________________________________________________

    Devenir agent immobilier en Israël: c'est possible!

    NOUVEAU : FORMATION A L'EXAMEN D'AGENT IMMOBILIER A PARIS!


    Vous êtes agent immobilier en France et souhaitez développer votre activité en Israël, élargir votre clientèle ou pour découvrir le marché israélien. Vous avez un projet d'alyah à court ou moyen terme et vous souhaitez partir avec un métier en main, qui vous permettra de gagner votre vie dès votre arrivée en Israël.

    Pour la première fois, il vous est possible de suivre une formation à Paris, étalée sur 12 semaines, et de passer l'examen d'agent immobilier en Israël en avril 2015. Cette formation débutera au mois de janvier 2015 et s'achèvera fin avril 2015.

    Les cours auront lieu à Paris, une fois par semaine (en matinée ou en fin de journée, selon des horaires à convenir qui seront adaptés à vos possibilités).


    Il n'est pas nécessaire d'être citoyen israélien pour obtenir la carte d'agent immobilier! C
    ette formation a lieu en Israël depuis 2006 et elle a également eu lieu à Paris en 2008 et 2009 sous l'égide de l'Agence juive. Plusieurs centaines d'élèves venus de France exercent aujourd'hui la profession d'agent immobilier en Israël, après avoir suivi cette formation.



    Si vous souhaitez plus d'informations sur la formation ou sur la profession d'agent immobilier en Israël, n'hésitez pas à me contacter par email ou par téléphone. Je vous ferai parvenir sur votre demande une fiche d'inscription à la prochaine formation.


    Cordial shalom

    Pierre Itshak Lurçat
    Avocat au barreau de Tel-Aviv
    Spécialisé en droit de l'immobilier et de la consommation
     
    pierrelurcat@orange.fr

    Lire la suite

  • Le rabbin et le philosophe, par Itshak Lurçat

    En souvenir de mon père, "guerrier de la connaissance", parti dans le Monde de Vérité le 14/10/2012, parashat Noa'h.                                                                            

                                                                                                                     יהיה זכרו ברוך!

    rav hralap.jpgLe rabbin Harlap avait-il, oui ou non, lu Nietzsche dans sa jeunesse ? Cette question bizarre et presque saugrenue,  il se l’était posée pour la première fois en lisant un article consacré à la vie et à l’œuvre du grand kabbaliste de Jérusalem, décédé soixante ans auparavant, dont on venait de célébrer le Yahrzeit. Lorsqu’il avait appris que le Rav n’avait pas seulement étudié le Talmud, la loi juive et les textes ésotériques, qu’il connaissait sur le bout des doigts – au point qu’on le disait capable de réciter une page de Guémara après avoir enfoncé une aiguille dans un volume pris au hasard – mais qu’il avait aussi lu dans ses jeunes années les œuvres du philosophe allemand, il avait tout d’abord été intrigué et plutôt amusé.

    Cet article iconoclaste avait d’ailleurs soulevé quelques protestations et un démenti avait même été publié dans un journal sioniste religieux, émanant d’un groupe de rabbins, scandalisés à l’idée que leur maître ait pu lire des livres profanes, écrits qui plus est par un philosophe allemand, dont certains avaient avancé la responsabilité dans la genèse du nazisme ! (C’était entièrement faux, évidemment, car Nietzsche abhorrait tout antisémitisme et avait une grande affection pour le peuple Juif). Au-delà de l’aspect polémique, sa curiosité avait un motif personnel : lui-même avait en effet été autrefois un lecteur assidu du philosophe, dont il avait déchiffré tant bien que mal plusieurs textes dans l’original.

    Il se souvenait de l’émotion ressentie lorsqu’il avait déniché dans une librairie denietzsche,rav harlap,jérusalem Tel-Aviv, par une chaude journée estivale, les éditions originales du Gai Savoir et d’Ecce Homo, imprimées en caractères gothiques presque indéchiffrables, que le libraire avait sans doute rachetées pour une poignée de shekels aux enfants d’un de ces nombreux « Allemands de confession mosaïque », réfugiés en Palestine au début des années 1930. A l’époque, il furetait dans les librairies d’occasion à Tel-Aviv en touriste, tout comme il le faisait à Paris, sur les quais de la Seine et il était à mille lieues d’imaginer qu’il se retrouverait quelques années plus tard à Jérusalem, avec femme et enfants !


     

    **************************************************************************************

     J’ai le grand plaisir d’annoncer la parution de mon nouveau livre, « Jour de Sharav à Jérusalem » (éditions L’Eléphant – Jérusalem).

    lustiger,crif,christianisme,dialogue judéo-chrétien

    _____________________________________________________________________

     

    COMMENT TROUVER LE LIVRE

    - Sur Amazon

    - A la librairie Kohav de Jérusalem (bientôt en rayon)

    - En envoyant un chèque de 16 euros ou de 75 NIS (port compris) à P. Lurçat, Shalom Yehuda 16/16 Jérusalem, ISRAEL 93395

    ____________________________________________________________________________

    Lire la suite

  • "Nietzsche l'Hébreu": rencontre avec le professeur Yakov Golomb, Pierre Itshak Lurçat

    Nietzsche, Juifs, sionismeQue pensait Nietzsche des Juifs ? Quelle fut l'influence du grand philosophe allemand sur plusieurs éminents penseurs et hommes de lettres, qui jouèrent un rôle décisif dans l'évolution culturelle et politique du judaïsme européen, à la fin du XIXe et au début du XXe siècle ? En quoi le sionisme politique est-il redevable à la pensée de Nietzsche ? La réponse à ces questions – qui peuvent paraître saugrenues au lecteur non averti – se trouve dans le dernier livre que vient de publier en Israël le professeur Jacob Golomb, "Nietzsche l'Hébreu". Ce livre n'est pas réservé aux seuls spécialistes de la philosophie, car son thème véritable, très actuel, est au cœur du combat pour l'identité culturelle de l'Etat juif : à savoir, la "transmutation des valeurs" opérée par les penseurs qui furent à l'origine de la création du sionisme politique. Rencontre avec un Juif nietzschéen.

     

    Jacob Golomb me reçoit dans son appartement du quartier de Beit Hakerem, à Jérusalem. Dans sa bibliothèque très fournie, les écrits de Nietzsche côtoient ceux des penseurs sionistes et des grands philosophes européens. Golomb enseigne la philosophie à l'université hébraïque de Jérusalem, et il est devenu au fil des ans un spécialiste de Nietzsche, auquel il a consacré plusieurs ouvrages. Il a aussi édité ou traduit en hébreu de nombreux classiques de la philosophie européenne, comme Rousseau, Husserl, Sartre ou Lévinas. Golomb est né à Wroclav, en Pologne, en 1947, de parents rescapés de la Shoah qui avaient tous deux perdu toute leur famille. Il fait partie de ces enfants qu'une chercheuse israélienne a qualifiés de "bougies du souvenir" (ner zikaron) : enfants nés après la Shoah de parents qui avaient perdu tous leurs proches et ont voulu reconstruire leur vie, en fondant une nouvelle famille.

     

    nietzsche,juifs,sionisme

    Yaakov Golomb

     

    Mais Jacob Golomb préfère ne pas s'étendre sur ce sujet, pour entrer dans le vif du thème de notre entretien : son dernier livre, Nietzsche l'hébreu. Ce livre est le fruit d'une recherche approfondie, fondée notamment sur une bibliographie exhaustive de tous les livres et articles écrits en hébreu concernant le philosophe allemand, depuis 1892 (année de la parution du premier article sur Nietzsche, écrit par Micha Yosef Berditchevski) et jusqu'à nos jours. On constate que l'intérêt pour Nietzsche n'a pas faibli depuis cette époque lointaine, comme l'atteste le fait que la récente re-traduction en hébreu d'Humain, trop humain se soit vendue à 30 000 exemplaires. A la question de savoir ce qui justifie cet engouement pour le penseur allemand, Golomb me répond sans hésiter que la société israélienne se trouve, aujourd'hui encore, en plein processus de recherche d'identité, et que le thème de l'identité et de l'authenticité est précisément au cœur de l'œuvre nietzschéenne.

     


    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu