Avertir le modérateur

loi juive

  • "Torat Hamelekh" : une tentative pour redonner à Tsahal les moyens de vaincre

    תורת_המלך.jpg« Torat Hamele’h » - la « Loi du Roi ». Le titre mystérieux de ce livre traitant de loi juive  a fait la Une de l’actualité en Israël pendant des semaines, pourtant presque personne, en dehors des étudiants de la yéchiva « Od Yossef ‘Haï », n’a pris la peine de le lire ou de se renseigner sur son contenu véritable, pas même les journalistes qui ont écrit sur ce sujet (je ne parle pas, évidemment, des journalistes des médias français, qui écrivent à longueur de journée des mensonges pour calomnier Israël). Et pourtant, s’ils avaient pris la peine de faire cet effort, ils auraient découvert que le livre Torat Hamele’h n’est pas un livre scandaleux, voire « raciste », à interdire mais au contraire un livre passionnant à lire et à faire lire ! Quant aux rabbins qui ont donné leur imprimatur, ils mériteraient sans doute, au lieu d’être accusés et traînés dans la boue, de recevoir le prix Israël… En exclusivité pour Israël Magazine, nous avons lu Torat Hamele’h et nous vous révélons son contenu authentique.

     

    Dans son beau livre Le bouclier de David, notre regretté confrère Paul Giniewski relatait un entretien qu’il avait eu avec le grand rabbin de Tsahal, le rav Chlomo Goren, à la fin des années 1950. Ce dernier lui avait expliqué comment il parvenait à concilier la hala’ha (loi juive) et les exigences de la vie militaire au sein de Tsahal, et avait cité à ce propos le grand décisionnaire et philosophe juif Maïmonide, qui écrivait que « quand l’armée pénètre et conquiert le territoire ennemi, elle peut manger de la viande non cachère lorsqu’elle a faim et ne trouve rien d’autre à manger… ». Cette loi, explique le rabbin Goren, se fonde sur le principe essentiel voulant que la Torah est une « loi de vie », faite pour l’homme. Ce principe a des conséquences multiples, qui vont bien au-delà des questions de cacherout.

     

    rav-20goren1.jpg

    Le Rav Goren sonnant du Shoffar sur le Mont du Temple en 1967

    Pendant des siècles, il est vrai, la loi juive n’a guère abordé le domaine du droit de la guerre, qui est resté en friche depuis l’époque du Talmud et jusqu’au vingtième siècle, avec l’exception notable du grand Maïmonide. Ce n’est qu’avec le retour d’Israël sur sa terre et la création d’une armée juive que les décisionnaires ont recommencé à se pencher sur ces questions cruciales. C’est dans ce contexte que s’inscrit le livre Torat Hamele’h, écrit par des rabbins à destination d’un public versé dans l’étude de la Torah. Le livre s’ouvre par un chapitre portant sur l’interdiction de tuer un non-Juif. Contrairement à une accusation trop répandue chez les ennemis d’Israël, en effet – et parfois diffusée par des Juifs ignorants ou malveillants – l’interdiction du meurtre dans la Torah s’applique indistinctement aux Juifs et aux non-Juifs.

    Lire la suite

  • La persécution des rabbins en Israël et l’art d’écrire sur la loi juive, Pierre Itshak Lurçat

    La décision du procureur de l'Etat, Yehuda Weinstein, de clore les procédures engagées contre les rabbins Lior et Yossef et contre les auteurs du livre Torat Hamelekh met un terme provisoire à cette affaire qui a fait couler beaucoup d'encre en Israël. Pour comprendre les tenants et les aboutissants de ce débat essentiel, je remets en ligne l'article que j'avais publié au moment de l'arrestation - dont il est évident aujourd'hui qu'elle n'avait aucune raison d'être - du rav Lior. P.I.L

    Israël, une démocratie totalitaire ?

    JACOB TALMON.jpg« Démocratie totalitaire » - ce concept forgé par le politologue Jacob Talmon dans les années 1950 permet de comprendre un des aspects cruciaux du Kulturkampf déjà ancien, qui se fait à nouveau jour à travers l’affaire de l’arrestation des rabbins Dov Lior et Yaacov Yossef, et du conflit de valeurs fondamental qui ressurgit à cette occasion avec une intensité qui relègue presque au second plan la flottille de Gaza. Israël est en effet confronté, depuis sa renaissance en tant qu’Etat (et même avant 1948) à un double conflit, dont les deux éléments sont étroitement liés et interdépendants. Le premier oppose le Yichouv, puis l’Etat hébreu à ses voisins et à leurs alliés de l’intérieur et de l’extérieur. Le second est le conflit entre les tenants d’un Etat juif et les partisans d’un Etat de « tous ses citoyens ».

    L’observateur, même le moins averti, de la vie politique israélienne – dont la complexité ne peut être déchiffrée sans connaître l’histoire du sionisme au cours des cent dernières années – ne peut en effet qu’être frappé par le parti-pris des médias israéliens et par l’injustice flagrante de l’arrestation des rabbin Dov Lior et Yaacov Yossef, accusés d’avoir donné leur imprimatur à un ouvrage de halakha soupçonné de « racisme », alors même que les universités israéliennes sont le principal vivier d’où sortent les contempteurs les plus radicaux du sionisme et de l’Etat d’Israël et les organisateurs du boycott antijuif sur la scène internationale, sans que le moindre professeur israélien antisioniste ait jamais été inquiété par la police israélienne pour ses opinions radicales et potentiellement meurtrières !

     

    RAV LIOR.jpg
    Le rabbin Dov Lior, enseignant, possek et survivant de la Shoah

     

    L’explication de cet état de fait est simple : si les membres de l’establishment judiciaire israélien et des élites médiatiques ne protestent pas contre les déclarations des professeurs antisionistes des universités de Beershéva ou de Haïfa, c’est parce que leurs opinions sont à peu de choses près conformes aux leurs... Aharon Barak, un des hommes qui a le plus contribué à former le visage des élites israéliennes actuelles et un des plus farouches opposants au caractère juif de l’Etat, est en effet – peu de gens le savent – un ami intime du juge Richard Goldstone… J’ai décrit ailleurs le rôle néfaste joué par le juge Barak, notamment au moyen de la « révolution constitutionnelle » dont il fut le promoteur.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu