Avertir le modérateur

kibboutz

  • L’Idéal du kibboutz, un roman magnifique de Shakin Nir

    9782912833327FS.gifDans le nouveau livre qu’il vient de publier en Israël, Amos Oz revient à la vie du kibboutz, tournant son regard vers « la solitude qui existait au sein de cette société où il n’y avait en principe pas de place pour elle. » Dans un entretien du Haaretz, il explique que « l’idéal primitif du kibboutz était d’une audace inouïe : il ne s’agissait pas moins de changer tout de suite la nature de l’homme » – et il fait cette confidence : « La vérité c’est que je n’ai jamais tout à fait réussi à quitter le kibboutz… » La puissance de cet attachement, la franchise désarmée de cet aveu, le mot même d’idéal employé par le grand romancier israélien signalent la prégnance de celui-ci dans l’univers israélien contemporain, alors même que le pays a réorganisé sa relation à la terre et sa structure sociale pour affronter de nouveaux défis majeurs. La génération des bâtisseurs d’Israël et aussi ses admirateurs en France n’ont peut-être pas dissipé le malaise éprouvé à la disparition de cet « idéal », qui suscite la nostalgie ou pas. Mais si Shakin Nir en est un témoin important, ce n’est pas seulement parce qu’il décrit cette disparition dans une langue magnifique – la nôtre, qu’il a moins oubliée que nous-mêmes. Mais surtout parce qu’il sait et prouve que si cet idéal a sombré il devra subsister sous la forme de l’héritage à défendre par la génération suivante…

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu