Avertir le modérateur

kaddish

  • Le Kaddish de Zeev Jabotinsky, par Pierre Lurçat

    kaddish,jabotinsky,trumpeldor

    N.B. Je remets en ligne ce beau texte de Jabotinsky, dont j'ai compris toute la signification en célébrant la Azkara de mon père z.l., à l'occasion du Yahrzeit de Jabotinsky qui a été marqué la semaine dernière en Israël et aux Etats-Unis. Comme l'écrit Jabo, "nous devons nous demander, lorsque nous célébrons l'anniversaire du décès d'un grand homme, « Est-ce sérieux ? Suis-je prêt à suivre son exemple ? » Si c'est le cas, alors vous avez le droit de dire le Kaddish pour lui, car vous êtes son héritier."

    Dans de belles pages de son autobiographie, que j'ai eu le plaisir et l'honneur de traduire en français, Jabotinsky, le « Roch Betar » et le père fondateur de la droite israélienne, relate comment il a perdu son père, alors qu'il était encore un jeune enfant, et comment il a récité le Kaddish, pendant l'année de deuil, matin et soir à la synagogue. « Je ne me suis pas acclimaté », rapporte-t-il avec sincérité à propos de la synagogue des orfèvres qu'il a fréquentée à cette occasion. Dans la suite de sa vie, il n'a guère fréquenté la synagogue.

     

    Pourtant, loin d'être « l'ennemi du judaïsme » décrit par certains milieux juifs obscurantistes, Jabotinsky a toujours été un Juif attaché à son peuple et curieux de ses coutumes. Il avait une grande connaissance de la Bible, mais a aussi – fait peu connu rapporté par J. Schechtman dans sa biographie – étudié le Talmud afin de comprendre le « secret » de l'âme juive... Dans le texte ci-dessous, inédit en français à ma connaissance, « Jabo » explique la signification du Kaddish, la prière des endeuillés.

     

    Ce texte a été écrit à l'origine en yiddish, à l'occasion de l'anniversaire du décès de Joseph Trumpeldor, le héros de Tel-Haï qui a donné son nom au Bétar. On y trouve en quelques mots la quintessence de la conception que Jabotinsky se faisait du judaïsme : non pas des rites mécaniques dénués de sens, mais au contraire, des paroles profondes qui doivent engager tout notre être et notre vie. P.I.L

    « Lors de l'anniversaire du décès de quelqu'un, les Juifs disent le Kaddish. Quelle relation y a-t-il entre une louange adressée au Maître de l'Univers et la tristesse et le deuil ? La signification du Kaddish consiste probablement en le fait que le Nom Sacré, qui est loué, n'est pas celui de votre Dieu, mais celui du Dieu de la personne décédée. Cette sainteté pour laquelle il a vécu et pour laquelle il est peut-être décédé...

    kaddish,jabotinsky,trumpeldor

    Jabotinsky (au centre) sur la tombe de Yossef Trumpeldor hyd

    **************************************************************************************

    kaddish,jabotinsky,trumpeldor

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu