Avertir le modérateur

har habayit

  • Une visite sur le Mont du Temple, par Sarah Yachdav

    har habayit, Mont du Temple, jérusalemCe matin, j’ai eu le privilège de monter sur le Mont du Temple – l’endroit le plus sacré pour les Juifs. Ce n’était certes pas la première fois que je m’y rendais, mais l’expérience a été très différente des fois précédentes.

    A une heure matinale, je me suis présentée devant l’entrée du mont du Temple, à la porte des Mougrabim. Il est important de préciser que la porte n’est ouverte que pendant deux heures par jour aux visiteurs juifs. Une file de touristes et de Juifs attendait, et les ennuis ont commencé. Il y a en effet deux files d’entrée : une pour les touristes et l’autre pour les Juifs. Comme j’ai la « chance » d’avoir une apparence européenne, j’ai réussi à me glisser dans la file réservée aux touristes. Mais tous les autres visiteurs Juifs ont dû subir la « sélection », incluant des questions personnelles et un contrôle tatillon de leurs objets personnels (de crainte qu’ils ne veuillent faire du mal aux « propriétaires des lieux » arabes…) Le jeune homme qui m’accompagnait, Noam, a lui aussi réussi à échapper à la file réservée aux Juifs.

    Nous sommes arrivés sur le Mont du Temple, heureux et émus, mais très vite nous avons dû déchanter car les ennuis ne faisaient que commencer. Sur le chemin, Noam a décidé de mettre sa kippa en signe de respect du Lieu saint, mais en arrivant sur le mont nous avons réalisé que l’entrée avec une kippa était problématique, et même indésirable. Deux policiers nous attendaient, qui ont demandé à Noam d’enlever sa kippa, sous prétexte que cela risquait d’attiser la colère… Les policiers ont insisté et dit que, s’il ne retirait pas sa kippa, nous serions obligés d’être accompagnés par la police et les représentants du Waqf, et que nous ne pourrions déambuler que dans certains endroits délimités. Noam a décidé d’enlever sa kippa, pour éviter toute discussion inutile.

    Un peu plus tard, il a décidé de remettre sa kippa et j’ai sorti mon appareil photo pour photographier les nombreuses destructions commises par les Arabes des antiquités remontant à l’époque du Temple. Soudain, nous avons entendu des cris derrière nous : « Arrêtez-vous immédiatement ! » Les hommes du Waqf couraient vers nous en criant et en désignant la tête de Noam. « Enlève immédiatement ta kippa ! C’est interdit ! » Noam a voulu s’enquérir de la raison pour laquelle la kippa leur faisait tellement peur mais la seule réponse qu’il a obtenue était que s’il n’obtempérait pas, il serait expulsé du Har Habayit.

     

    har habayit,mont du temple,jérusalem

    Travaux du Waqf sur le Har Habayit

    Lire la suite

  • Quel avenir pour Jérusalem : entre francs-maçons et bâtisseurs du Temple (1ère partie)

    biet hamikdash.jpgReconstruire le Temple ! Les Juifs du monde entier en parlent tous les jours dans la prière. Certaines organisations plus conséquentes ont entamé des préparatifs concrets, notamment en étudiant les lois relatives aux Cohanim, en encourageant la montée sur le Har Habayit ou en fabriquant les ustensiles nécessaires au Service du Temple (liste non exhaustive). Mais « Yeroushalayim Ha-Bnouiah » (« Jérusalem reconstruite ») va encore plus loin que tout ce qui a été fait ou imaginé jusqu’à ce jour…

    Selon le reportage publié dans la dernière livraison de Makor Rishon, dont je reprends ci-dessous les éléments essentiels, cette association a en effet entrepris de repenser entièrement la planification de la ville de Jérusalem, autour du Troisième Temple, et de faire de cette nouvelle Jérusalem, le centre véritable de l’Etat juif ! Un projet véritablement révolutionnaire… P.I.L.

     

    991.jpg

    Yoram Ginzburg (Photo Makor Rishon)

    « Yoram Ginzburg (55 ans) est un architecte de Jérusalem, Juif non pratiquant, dont le grand-père était maire de Jérusalem entre 1950 et 1953. Ce dernier, Juif observant, n’aurait jamais imaginé, dans ses rêves les plus fous, le projet auquel Ginzburg travaille actuellement. Selon ce projet, Jérusalem s’étendra dans l’avenir sur une superficie de 1000 km2, (superficie équivalente à celle de Paris ou de Londres), comptera 3 millions d’habitants et pourra accueillir 10 millions de visiteurs en même temps ! A la place des mosquées actuelles, elle accueillera en son centre le Temple reconstruit…

    Jérusalem-Est et le Mont du Temple ne seront plus la cour arrière de la capitale israélienne, et Jérusalem elle-même ne sera plus le parent pauvre de l’Etat juif. Des torrents d’eau pure (et pas des égouts) dévaleront vers la Mer morte, accomplissant les prophéties de Zacharie et d’Ezéchiel… Ginzburg et son équipe souhaitent réorganiser le pays tout entier, en le recentrant autour de Jérusalem. La ‘région centre’ du pays ne sera alors plus le ‘Goush Dan’, mais Jérusalem et ses alentours, comme l’explique Ginzburg avec conviction.

     

    Temple-Mount-aerial-from-se,-tb010703230-bibleplaces.jpg

     

    ___________________________________________________________________________

     

    NE DITES PLUS "C'EST DE L'HÉBREU POUR MOI!"

    CONFIEZ-MOI toutes vos TRADUCTIONS HÉBREU-FRANÇAIS !

    Tous documents, lettres, contrats...

    Traducteur professionnel, 15 ans d’expérience de la traduction.

    Tarifs concurrentiels et travail rapide et soigné.

    pierre22@012.net.il

    054-8076400

     

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu