Avertir le modérateur

hébreu

  • Avigdor Lieberman serait-il devenu un "Feinschmecker"?

    hebreu,yiddish,lieberman,john kerryLa déclaration stupéfiante de notre ministre des Affaires étrangères sur "notre ami Kerry" me fait regretter le temps où Lieberman se singularisait par son franc-parler, qui l'avait fait détester par le journal Ha'aretz et les autres fines bouches, contre lesquels il ne manquait jamais de décocher ses flèches, comme je l'écrivais dans ce petit article paru il y a trois ans, sous le titre "Avigdor Lieberman et les Feinschmecker : de la cuisine à la politique". Tu quoque, Lieberman? P.I.L.

     

     

    Une étincelle d'hébreu

     Après une interruption, je reprends cette rubrique avec un sujet tiré de l'actualité : celui des mots de l'hébreu provenant de l'allemand ou du yiddish. Notre ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a illustré cette semaine ce phénomène linguistique en s'en prenant aux "Feinshmecker" du Likoud… De quoi s'agit-il ?

     

    Avigdor-Lieberman-5.jpgLittéralement, Feinshmecker signifie en allemand un gourmet ou un gastronome. En yiddish toutefois, le mot a pris un sens différent, péjoratif : il désigne quelqu'un qui se flatte d'être très raffiné tout en méprisant le vulgum pecus, et qui ignore volontairement la réalité qui l'entoure, triviale à ses yeux… On peut le rapprocher de l'expression beaucoup plus couramment employée, יפה נפש yaffé néfech, les "belles âmes", souvent utilisée pour désigner les membres de la gauche ou de l'extrême-gauche israélienne par leurs adversaires. C'est dans ce sens que Lieberman, avec sa verve habituelle, a qualifié de Feinshmecker les députés du Likoud qui, à l'instar de Benny Begin, ont voté contre la proposition de loi initiée par le parti Israel Beitenou, visant à enquêter sur le financement des organisations israéliennes de défense des "Droits de l'homme" [lesquelles défendent en fait les droits du Hamas, avec l'argent des contribuables de l'UE]...

    Lire la suite

  • Eliezer Ben Yéhouda et la renaissance de l'hébreu parlé, Pierre Itshak Lurçat

    Eliezer_und_Hemda_Ben_Jehuda_im_Jahre_1912.jpg

    A Gabrielle, dernière hébraïsante en date de la famille

    Le Yahrzeit d'Eliezer Ben-Yéhouda, décédé le deuxième jour de Hannoukah 5683 (1922), il y a 90 ans, est l'occasion de revenir sur la figure exceptionnelle du père de l'hébreu moderne. En Israël, l'anniversaire de Ben-Yéhouda est devenu aujourd'hui le « Yom ha-Safa ha-ivrit », le Jour de la Langue hébraïque. En France, l'œuvre de Ben-Yéhouda est malheureusement un peu oubliée, aussi je voudrais attirer l'attention du lecteur sur un livre paru il y a quelques années et passé quelque peu inaperçu. Il s'agit de la traduction de l'autobiographie de Ben-Yéhouda et d'autres textes essentiels par Maurice Adad, publiée aux éditions L'Harmattan en 2004.

     

    Je suis tombé sur ce livre un peu « par hasard », il y a quelques semaines, lorsque Georges Bensoussan m'a proposé de traduire en français « Le rêve et sa réalisation », l'autobiographie de Ben-Yéhouda, dont une partie avait déjà été publiée il y a plus de vingt ans dans une traduction de Gérard Haddad (malheureusement accompagnée d'une longue introduction psychanalytique qui orientait la lecture du texte d'une manière très réductrice, et disons-le, assez insupportable). Cette traduction partielle a été depuis rééditée, en 1998, aux éditions Desclée de Brouwer.

     

    Mais c'est Maurice Adad, juif algérien et enseignant d'arabe, d'abord au Maroc puis en France, qui prit l'initiative louable de traduire l'intégralité de l'autobiographie de Ben-Yéhouda, publiée en hébreu par l'institut Bialik en 1978 avec d'autres textes importants et une préface du linguiste israélien Réuven Sivan. Cette traduction est parue en français en 2004 aux éditions L'Harmattan, avec l'aide de la fille de Maurice Adad, Anne-Marie Adad, qui relate les circonstances de cette publication dans sa présentation de l'ouvrage. (SUITE CI-DESSOUS...)

     

    Comment acheter un appartement en Israël quand on habite hors d’Israël, qu’on est certes propriétaire d’un appartement en France mais qu’on n’a pas un sou devant soi? 

     

    Ou encore comment se constituer un capital et une pension retraite quand on n’a pas d’apport et encore moins de quoi rembourser mais qu’on est déjà propriétaire en France et fiscalement domicilie en France ?

     

    Rien de plus simple... http://jerusalemimmobilier.blogspot.co.il/2012/12/comment-acheter-un-appartement-en.html

    Appelez nous des maintenant 02 6786 595 ou en France 04 22 13 05 39
    [logo+bureau.jpg]

     

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu