Avertir le modérateur

enderlin

  • Antijudaïsme : Tsahal accusé de vols d'organes par un grand quotidien suédois – P.I.Lurçat

     

    vrai visage de Tsahal.jpg

    "Les soldats de Tsahal enlèvent des enfants palestiniens pour les tuer et leur enlever leurs organes..." Cette accusation digne des rumeurs de crime rituel au Moyen-Age ne figure pas dans une publication antisémite confidentielle, ni dans un journal iranien ou syrien, mais dans le grand quotidien de gauche suédois, Aftonbladet.... Cette "information" qui a soulevé une vague d'indignation en Israël, appelle plusieurs commentaires. Premièrement, le phénomène n'est pas entièrement nouveau. Nous assistons depuis plusieurs années au retour de ce que Pierre-André Taguieff appelle les grands "mythes répulsifs" concernant le peuple juif, démonisé et déshumanisé, que ce soit par des accusations de cruauté, de racisme, de crime rituel ou de cannibalisme. L'article suédois [publie dans la rubrique "Kultur" - cela ne s'invente pas...] illustre de manière paroxysmique ce retour des mythes antijuifs, tout comme l'affaire Al-Dura.

     

    TAGUIEFF.jpg

     

    Deuxième remarque : dans cette nouvelle affaire, les accusations antisémites traditionelles utilisent comme substrat le climat anti-israélien qui est souvent, hélas, nourri par des groupuscules et organisations en Israël même. La campagne actuelle de démonisation de Tsahal, qui a redoublé de vigueur depuis l'opération contre le Hamas à Gaza, s'appuie largement sur des accusations de "crimes de guerre" portées par des associations et des personnalités ultrapacifistes israéliennes, qui n'hésitent pas à se fonder sur des témoignages douteux ou de simples rumeurs pour ternir l'image de Tsahal et pour faire avancer leur agenda politique. L'affaire Aftonbladet (qui rappelle l'accusation de viols contre Tsahal, publiée il y a quelques années par le Nouvel Observateur, sous la plume de Sarah Daniel), montre que ces accusations infondées donnent du grain à moudre aux pires ennemis d'Israël et du peuple juif.

    P.I.Lurçat

     

    L'article original publié par Aftonbladet (extrait)

     

     

     

  • La légion d'honneur pour le faux 'journaliste' Enderlin, pion du quai d'Orsay

    C'est le site de FRANCE 2 (repris par celui de l'UPJF) qui l'annonce [voir ci-dessous] : ENDERLIN vient de recevoir officiellement les insignes de la LEGION D'HONNEUR [sic], ici, chez nous, à Jérusalem, des mains du Consul de France... Preuve supplémentaire, si besoin était, que le correspondant de France 2 n'est pas un 'journaliste', mais un acteur de la diplomatie française, comme je l'écrivais déja en novembre 2002 [voir ici]. Le 'journaliste' a en effet été décoré non pas pour ses prouesses journalistiques (dont meme la justice française a reconnu, à plusieurs reprises, qu'elles n'honoraient pas la profession de journaliste) mais pour sa participation aux basses oeuvres de la diplomatie française. Enderlin, comme Ratti-Menton dans l'affaire de Damas, a servi d'exécutant (et il est possible qu'il ait réellement été abusé par son caméraman, mais cela ne change rien à l'affaire...) et de pion de la politique antijuive du Quai d'Orsay, adversaire du sionisme et des Juifs, en 1840 comme aujourd'hui. P.I.L.

    Charles Enderlin décoré de la Légion d'honneur

    - Charles Enderlin -

    Charles Enderlin

    © France 2

    Charles Enderlin a reçu officiellement les insignes de chevalier de la Légion d'honneur mercredi à Jérusalem

    Le journaliste, qui dirige depuis 1991 le bureau de France 2 à Jérusalem, fait partie de la promotion de la Légion d'honneur du 14 juillet.

    Charles Enderlin finit actuellement un livre à paraître en octobre chez Albin Michel, "Le grand aveuglement, Israël et l'irrésistible ascension de l'islam radical".

    Grand spécialiste du Proche-Orient, Charles Enderlin a écrit plusieurs livres sur le conflit israélo-palestinien. Parmi ceux-ci : "Le rêve brisé : Histoire de l'échec du processus de paix au Proche-Orient" (1995-2002) et "Les années perdues : Intifada et guerres au Proche-Orient 2001-2006". Sur le même sujet, il a aussi réalisé des documentaires : "Le Rêve brisé. 2002", "Les Années de sang. Le conflit israélo-palestinien 2000-2006".

    Voir aussi :
    -> Le blog de Charles Enderlin

  • ENDERLIN EN PERD SON FRANCAIS...

    Il faut lire le post incroyable que vient de mettre en ligne Charles ENDERLIN sur son blog pour comprendre que l'homme est aux abois (ce que de nombreux journalistes a Jerusalem savent depuis longtemps...). Faisant fleche de tout bois, il ecrit, dans un francais tres approximatif, que "le camaraman de France 2 est blanc comme neige", que "tous les gouvernements israéliens n'avaient pas pris position sur cette affaire", et attaque, pele-mele, Karsenty, le CRIF, Meir Habib (et non Haviv)...  Et il reitere sa theorie de la "campagne" contre lui (pour ne pas dire la conspiration..)  P.I.L
     
    NB On remarque que la contre-attaque pitoyable d'Enderlin survient juste apres l'offensive de ses patrons du Quai d'Orsay contre Jerusalem.
     

    Les masques tombent

    Philippe Karsenty sait que France2 a entamé – à la demande du CRIF- la procédure permettant la venue de Jamal a Dura le père du petit Mohammed à Paris où il devrait subir des examens médicaux. PK se doute bien que le résultat ne sera pas favorable à la campagne qu’il mène et, dans l’urgence, a demandé à Meir Haviv, un membre du CRIF et personnalité Likoud, de lui arranger un entretien avec Benjamin Netanyahu afin que le gouvernement israélien déclare officiellement que la mort du petit Mohammed était une mise en scène.. Selon ce que l’on dit à la Présidence du conseil, la rencontre doit avoir lieu dans deux semaines.

      Jusqu'à présent tous les gouvernements israéliens n'avaient pas pris position sur cette affaire. En effet, le Shin Beth considère toujours que le camaraman de France 2 à Gaza est blanc comme neige. Aucun service de sécurité n'a trouvé trace de la conspiration selon laquelle des centaines de lanceurs de pierres palestiniens, les dizaines de médecins et d'infirmiers de l'hôpital Shifa, les médecins militaires de l'hôpital royal d'Amman,l'ambassadeur de Jordanie. [N.B. IL MANQUE UN VERBE ?? P.I.L]

      Ces derniers développements démontrent une fois de plus l'origine politique de cette campagne de diffamation.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu