Avertir le modérateur

avigdor lieberman

  • Le retour d’Avigdor Lieberman, l’enfant terrible de la politique israélienne,par Pierre Itshak Lurçat

    Extraits de mon article paru dans la dernière livraison d'ISRAEL MAGAZINE, que j'invite mes amis et lecteurs à découvrir dans cet excellent magazine auquel j'ai le plaisir de collaborer depuis plusieurs années. P.I.L. 

    Avigdor Lieberman, politique israélienneLa photo montrant Avigdor Lieberman devant le Kottel, revêtu d’un tallith et arborant un grand sourire, exprime mieux que mille mots tout ce que symbolise la décision rendue par le tribunal de Jérusalem, le 8 novembre dernier, acquittant l’ex-ministre des Affaires étrangères, au terme de 17 ans de procédures… Au-delà du camouflet subi par l’establishment judiciaire et par les commentateurs politiques, qui avaient unanimement proclamé la mort politique de Lieberman, cette décision est aussi l’illustration du principe qui veut que rien ne soit jamais définitif dans la vie politique israélienne, coutumière des retournements et des surprises. Mais c’est aussi une belle revanche pour l’enfant terrible de la politique israélienne, dont la carrière impressionnante est loin d’être achevée.

    Lieberman : ce nom est devenu dans beaucoup de médias internationaux (et même dans une certaine partie des médias israéliens) une sorte d’épouvantail, qu’on agite régulièrement…

    La suite dans Israël Magazine N°155

    Abonnez-vous dès maintenant à Israël Magazine

    Par mail : darmon7@gmail.com

    ou par Tél : 01-83-62-65-20 (de France) ou 08-8671600 (d’Israël).

    Lire la suite

  • Devant les membres de la section francophone du parti Israël Beitenou à Jérusalem : Avigdor Lieberman : « Il faut dissoudre l’Autorité palestinienne »

     

    Avigdor-Lieberman-5.jpgUn public francophone nombreux se pressait dans les bureaux du siège du parti Israël Beitenou à Jérusalem, lundi 5 novembre, pour écouter le ministre des Affaires étrangères israélien, Avigdor Lieberman. Parmi les militants et sympathisants venus de tout le pays, on remarquait la présence du directeur du Ptit Hebdo, le dynamique Abraham Azoulay. La section francophone du parti Israël Beitenou, créée par Ariel Picard il y a plus d’un an, dispose aujourd’hui d’antennes à Ashdod, Ashkélon, Natanyah et Raanana, et rencontre un succès grandissant au sein du public francophone israélien.

    Le ministre des Affaires étrangères tenait beaucoup à répondre aux questions des francophones, même s’il a été contraint en dernière minute d’écourter sa présence, en raison des manœuvres de Mahmoud Abbas, qui tente une nouvelle fois d’obtenir la reconnaissance d’un « Etat palestinien » sur la scène internationale… C’est précisément sur ce sujet brûlant qu’a porté la première question, posée par une spécialiste du sujet, Karin Calvo, qui est professeur de droit international et auteur d’un ouvrage remarqué sur la Cour pénale internationale.

    Dans sa réponse, Avigdor Lieberman a rappelé qu’Israël avait contrecarré l’an dernier la précédente tentative palestinienne d’obtenir la reconnaissance d’un Etat devant le Conseil de Sécurité de l’ONU, mais que la situation était différente à l’Assemblée générale, où les Palestiniens bénéficiaient d’une majorité automatique, grâce aux voix des pays musulmans et des pays « non alignés ».

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu