Avertir le modérateur

al-banna

  • Hassan Al-Banna et la création des Frères musulmans, Paul Landau

    Hassan al Banna.jpgL'importance des Frères musulmans pour l'islamisme est comparable à celle que le parti bolchévique a représenté pour le communisme 2 : jusqu'aujourd'hui, c'est ce mouvement qui sert de référence idéologique et organisationnelle à tous les groupes islamistes, y compris le réseau Al-Qaida (au point que Sayyid Qutb, un des principaux théoriciens des Frères musulmans, a été surnommé le « cerveau de Ben Laden » 3). Gilles Kepel, auteur d'importants travaux sur les mouvements islamistes contemporains, qualifie les Frères musulmans de « matrice de l'islamisme moderne » 4. Un autre auteur les qualifie de « maison-mère de toutes les factions du mouvement islamiste contemporain » 5. (Nous verrons comment Tariq Ramadan esquive - ou escamote - ce point essentiel).

     

    Le contexte dans lequel fut créée l'organisation était celui d'un immense désarroi dans le monde musulman, faisant suite à l'abolition du califat ottoman d'Istambul par Mustafa Kemal, en 1924 6. Symbole depuis près de treize siècles de l'unité des croyants de l'Islam à travers le monde, le califat fut remplacé par une république turque, nationaliste et laïque. La création des Frères musulmans visait notamment à remplir le vide créé par la disparition du califat. Une page Internet affiliée aux Frères musulmans affirme ainsi que la « renaissance » islamique est entrée dans une phase active avec la création de la Confrérie, « peu de temps après la plus grande calamité jamais survenue, avec la dislocation du califat [en 1924] et la déclaration de guerre contre toutes les formes de l'Islam dans la plupart des pays musulmans » 7. Un autre exemple frappant de référence à l'événement de 1924 comme élément-clé du discours islamiste est cette cassette vidéo diffusée par Ben Laden le 7 octobre 2001, évoquant « l'humiliation endurée par l'Islam depuis plus de quatre-vingts ans » 8. (Nous serons amenés à voir comment le discours islamiste attribue la fin du califat à une conspiration, allant jusqu'à faire de Mustafa Kemal Atatürk un « membre d'une secte juive »…9). Le mouvement des Frères musulmans fut aussi créé en réaction à l'occupation britannique en Egypte, comme la plupart des partis politiques qui sont apparus à la même période. Cependant, la composante nationaliste a très vite été effacée par la composante islamiste ; c'est cette dernière qui a assuré aux « Frères » leur succès à l'intérieur et à l'extérieur des frontières égyptiennes, et qui explique leur longévité politique jusqu'aujourd'hui.

     

     

    Hassan Al-Banna et la création des Frères musulmans

     

    hamas manif verte.jpegL'organisation des Frères musulmans (Al-Ikhwan Al-Muslimoun) a été fondée en 1928 en Egypte par Hassan Al-Banna. Al-Banna est né en 1906 à Mahmudiyya, petite ville du delta du Nil proche d'Alexandrie. Son père était horloger et enseignait le Coran dans la mosquée de la ville. C'etait un musulman rigoriste, formé à l'université Al-Azhar, où il fut l'élève de Mohammed Abduh, fondateur du mouvement salafiste 10. A l'âge de douze ans, le jeune Hassan adhère à la « Société pour la conduite morale », groupement religieux qui encourage au respect scrupuleux des prescriptions de l'islam, en punissant toute infraction par un système d'amendes et de peines 11. A la même époque, il est attiré par le soufisme, et devient membre de la confrérie al-Husafiyya. Impressionné par le spectacle du dikhr - la danse mystique des soufis - il franchit tous les échelons de la confrérie, jusqu'à l'initiation totale en 1922. Ce double aspect rigoriste et mystique marquera profondément la personnalité d'Al-Banna, même lorsqu'il aura délaissé la mystique pour la politique. [...] SUITE>>>

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu