Avertir le modérateur

VU DE JERUSALEM - Page 17

  • Contre-vérités, approximations et mensonges au sujet de l’extrémisme juif en Israël, par Pierre Lurçat

    rabbi_meir_kahane_fist.jpgUn récent article du journal Le Monde prétend décrire les « racines de l’extrémisme juif en Israël ». Signé Morgane Bona – journaliste en herbe qui fait apparemment son entrée au Monde avec ce sujet sensible – ce papier contient de nombreuses approximations et contre-vérités. Loin de retracer les racines de l’extrémisme juif, l’auteur aborde ce sujet sous l’angle très réducteur 1 d’une « affaire de famille » : en clair, la famille du rabbin Meir Kahana, fondateur de la Ligue de Défense juive, dont le petit-fils Meir Ettinger a récemment été placé en détention administrative en Israël.

    1. Du rabbin Kahana aux « jeunes des collines » : raccourcis et comparaisons hâtives

    La description que la jeune journaliste fait de l’itinéraire du fondateur de la LDJ est parfois tendancieuse et se fonde sur des sources partisanes, comme en atteste le paragraphe suivant, où un livre signé par le très controversé Charles Enderlin est érigé en source d’information : « En novembre 1990, Meïr Kahane sera assassiné dans un hôtel de Manhattan… L’annonce de la mort de Kahane provoque de vives tensions en Israël. A l’issue de ses funérailles, auxquelles vingt-cinq mille personnes assistent, selon le journaliste de France 2 Charles Enderlin dans son livre Au nom du Temple, de nombreux Arabes sont passés à tabac dans les rues de Jérusalem ».

    Le passage le plus tendancieux de cet article est toutefois celui où Morgane Bona attribue au concept d’Eretz Israël une connotation politique radicale, synonyme d’Etat juif sur les deux rives du Jourdain : « Meïr Ettinger en est un symbole. Ce jeune homme est issu d’une longue lignée de militants prônant l’action violente, dont le rêve est d’établir l’« Eretz Israel », un Etat juif sur les deux rives du Jourdain, intégrant ainsi la Palestine et la Jordanie ».Cette affirmation surprendra toute personne ayant des notions d’histoire juive, Eretz-Israël désignant comme on le sait la Terre d’Israël, concept historique et géographique, dénué de connotation politique, qu’on trouve dans les prières juives et dans le récit biblique à maintes reprises.

     

    eretz-israel-struck.jpg

     

    Dans la conclusion de son article, elle donne la parole à une chercheuse, présentée comme spécialiste du sujet : Geneviève Boudreau : « Ettinger tient un blog sur le site radical La Voix juive. Il s’inscrit dans une nébuleuse où l’idéologie kahaniste reste vivace. Mais la figure du rabbin n’y est pas ouvertement mise en exergue, contrairement à celle de Baruch Goldstein, qui selon l’anthropologue Geneviève Boudreau, spécialiste des Jeunes des collines à l’université d’Ottawa, est « une personne idolâtrée et ses actions justifiées par certains ».

    Lire la suite

  • Le rav Kook vu par Jabotinsky : le "Cohen Gadol", Pierre Itshak Lurçat

    JABO.jpg

    Je remets en ligne cet article que j'avais dédié à mon père, François Lurçat - admirateur de Jabotinsky et du rav Kook - à l'occasion du 80e anniversaire du décès de ce dernier. 

    יהיה זכרו ברוך

    P.I.L

    לאבא היקר

    Une des nombreuses calomnies qui ont été propagées au sujet de Jabotinsky concerne son rapport au judaïsme et à la religion en général. Selon cette accusation, il aurait été un « ennemi » du judaïsme et de la Tradition juive, qu’il aurait voulu « extirper » de l’État hébreu en gestation… (J’avais répondu à un rabbin francophone qui diffusait de telles accusations sur son site, et qui les a depuis retirées. Donc acte). Or un examen attentif révèle que rien n’est plus éloigné de la réalité que cette description caricaturale du fondateur du Bétar et du parti sioniste révisionniste.

    Jabotinsky a grandi dans un foyer juif traditionnel où l’on célébrait le shabbat et les fêtes, comme il le décrit dans son autobiographie. Il s’est certes détaché très tôt de la pratique religieuse, mais a gardé un vif attachement pour la Bible hébraïque, qu’il connaissait de manière approfondie et qui lui a inspiré, outre son roman biblique Samson, plusieurs textes importants et des conceptions sociales originales portant notamment sur le Yovel, dont il a fait la pierre angulaire de sa pensée sociale et économique *.

    Si le parti révisionniste était à ses débuts un parti laïc, aspirant à la normalisation et à la laïcisation de la condition juive, à l’instar des courants majoritaires au sein du mouvement sioniste (à l’exception du Mizrahi), il a pourtant connu une évolution significative – parallèle à celle de son fondateur – liée à plusieurs facteurs concurrents, tant historiques que personnels.

    ____________________________________________________________________________________

    PARTEZ EN ISRAEL AVEC UN METIER EN POCHE !

     

    DEVENEZ AGENT IMMOBILIER ISRAELIEN

     

     

    immobilier,israel,examen agent immobilier

    Préparez l’examen d’agent immobilier israélien à Paris, en trois mois, et passez l’examen pour obtenir votre carte professionnelle, qui vous permettra de travailler dès votre arrivée en Israël !

     

    -      Formation sur trois mois, une fois par semaine

     

    -      Aucune exigence de niveau d’études, ni de possession de la nationalité israélienne

     

    -      Seule condition pré-requise : avoir un niveau minimal de lecture et de compréhension écrite de l’hébreu.

     

    -      La formation a lieu à Paris 14e à partir du 10 septembre

     

    -      Inscriptions immédiates auprès de Pierre Lurçat

     

    06 80 83 26 44

     

     pierrelurcat@orange.fr

    Lire la suite

  • Le Kaddish de Zeev Jabotinsky, par Pierre Lurçat

    kaddish,jabotinsky,trumpeldor

    N.B. Je remets en ligne ce beau texte de Jabotinsky, dont j'ai compris toute la signification en célébrant la Azkara de mon père z.l., à l'occasion du Yahrzeit de Jabotinsky qui a été marqué la semaine dernière en Israël et aux Etats-Unis. Comme l'écrit Jabo, "nous devons nous demander, lorsque nous célébrons l'anniversaire du décès d'un grand homme, « Est-ce sérieux ? Suis-je prêt à suivre son exemple ? » Si c'est le cas, alors vous avez le droit de dire le Kaddish pour lui, car vous êtes son héritier."

    Dans de belles pages de son autobiographie, que j'ai eu le plaisir et l'honneur de traduire en français, Jabotinsky, le « Roch Betar » et le père fondateur de la droite israélienne, relate comment il a perdu son père, alors qu'il était encore un jeune enfant, et comment il a récité le Kaddish, pendant l'année de deuil, matin et soir à la synagogue. « Je ne me suis pas acclimaté », rapporte-t-il avec sincérité à propos de la synagogue des orfèvres qu'il a fréquentée à cette occasion. Dans la suite de sa vie, il n'a guère fréquenté la synagogue.

     

    Pourtant, loin d'être « l'ennemi du judaïsme » décrit par certains milieux juifs obscurantistes, Jabotinsky a toujours été un Juif attaché à son peuple et curieux de ses coutumes. Il avait une grande connaissance de la Bible, mais a aussi – fait peu connu rapporté par J. Schechtman dans sa biographie – étudié le Talmud afin de comprendre le « secret » de l'âme juive... Dans le texte ci-dessous, inédit en français à ma connaissance, « Jabo » explique la signification du Kaddish, la prière des endeuillés.

     

    Ce texte a été écrit à l'origine en yiddish, à l'occasion de l'anniversaire du décès de Joseph Trumpeldor, le héros de Tel-Haï qui a donné son nom au Bétar. On y trouve en quelques mots la quintessence de la conception que Jabotinsky se faisait du judaïsme : non pas des rites mécaniques dénués de sens, mais au contraire, des paroles profondes qui doivent engager tout notre être et notre vie. P.I.L

    « Lors de l'anniversaire du décès de quelqu'un, les Juifs disent le Kaddish. Quelle relation y a-t-il entre une louange adressée au Maître de l'Univers et la tristesse et le deuil ? La signification du Kaddish consiste probablement en le fait que le Nom Sacré, qui est loué, n'est pas celui de votre Dieu, mais celui du Dieu de la personne décédée. Cette sainteté pour laquelle il a vécu et pour laquelle il est peut-être décédé...

    kaddish,jabotinsky,trumpeldor

    Jabotinsky (au centre) sur la tombe de Yossef Trumpeldor hyd

    **************************************************************************************

    kaddish,jabotinsky,trumpeldor

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu