Avertir le modérateur

20/09/2015

Le cinéma israélien de Moshé Mizrahi au musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme

Moshé_Mizrahi.jpgLe musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, en collaboration avec le Cinéma South Festival, le Sapir College et les cinémathèques de Tel-Aviv et de Jérusalem, a eu l’excellente idée de rendre hommage au cinéaste israélien Moshé Mizrahi (en photo ci-contre), à travers une rétrospective qui lui est consacrée ces jours-ci (20 et 21 septembre) à Paris. Si vous n’y avez pas encore été, courez voir demain (lundi) les films programmés au MAHJ : vous (re)découvrirez non seulement de très beaux films, mais aussi un des grands cinéastes d’Israël, réalisateur de nombreux films dont plusieurs sont devenus des classiques, enseignés dans les écoles de cinéma en Israël.

On pouvait ainsi voir cet après-midi le très beau film La maison de la rue Chelouche, qui raconte l’histoire d’une famille juive égyptienne installée à Tel-Aviv dans les années 1940, à la veille de la Guerre d’Indépendance. Ce film réalisé en 1973 est l’occasion de redécouvrir les deux grandes actrices israéliennes que sont Gila Almagor (qui incarne la mère du héros) et Mihal Bat-Adam, dont c’est le deuxième rôle après celui dans Rosa je t’aime, également réalisé par Moshé Mizrahi l’année précédente.

Gila Almagor, remarquable dans ce rôle de mère courage qui élève ses quatre enfants seule après la mort de son mari, est une des plus grandes actrices israéliennes, passée par le théâtre (Habima, Cameri, etc.) avant d’entamer une carrière cinématographique. Mihal Bat-Adam, elle aussi actrice aux théâtres Habima et Cameri, a commencé sa carrière au cinéma sous l’égide de celui qui devait devenir son mari, Moshé Mizrahi. Tous deux étaient venus assister à la rétrospective au MAHJ et le public a pu échanger quelques mots avec ces deux monuments du septième art israélien.

800px-Chelouche1.jpg

Lire la suite

22:26 Publié dans CINEMA, Film | Lien permanent | Commentaires (0)

25/05/2015

Un Truffaut juif ? - Trois souvenirs de ma jeunesse d’Arnaud Depleschin

depleschin,refuzniks,3 souvenirs d'enfanceIl y a quelques années, j’ai recueilli les témoignages de plusieurs militants qui étaient partis en URSS pour y faire passer de manière clandestine des livres juifs et des objets de culte destinés aux familles de refuzniks et aux « Juifs du silence ». Ces témoignages me sont revenus en mémoire en voyant le très beau film d’Arnaud Depleschin, Trois souvenirs de ma jeunesse, dont un épisode clé relate un voyage à Minsk effectué par le personnage central du film et la visite à une famille de refuzniks.

Cet épisode est important dans le film, à la fois parce qu’il constitue le moment charnière où le narrateur « donne son identité » à quelqu’un d’autre (en laissant son passeport à un Juif soviétique), mais aussi parce qu’il donne au film sa profondeur historique, qui n’est pas un simple élément décoratif. Chez Depleschin, en effet, l’Histoire est toujours présente en filigrane derrière la « petite » histoire, l’histoire d’amour qui est le thème principal du film. Les refuzniks*, la chute du mur de Berlin ne sont pas tant des éléments du décor extérieur du film que du paysage intérieur des personnages, qui les habite (comme l’explique Paul Dédalus lorsqu’il affirme, regardant à la télé les images de la chute du mur de Berlin : « C’était la fin de mon enfance »).

Les influences littéraires et cinématographiques sont multiples et inégales dans ce film : il y a évidemment la référence avouée et transparente à Truffaut, dont on trouve la trace jusque dans la voix du narrateur, Paul Dédalus, qui est à Depleschin ce que Doinel était à Truffaut. Il y a aussi celle à John Ford, un des grands cinéastes qui l’ont également marqué (avec Hitchcock), qui apparaît en clin d’œil dans une scène sur petit écran de La chevauchée fantastique, une des œuvres maîtresses de Ford (adaptée du roman de Maupassant, Boule de suif).

Lire la suite

24/06/2013

"Plaot" - Le nouveau film d’Avi Nesher : un film original et superbement interprété

avi nesher,cinéma israélienAvi Nesher est un réalisateur israélien prolixe, qui a fait une partie de sa carrière cinématographique aux Etats-Unis, avant de revenir en Israël. Ces dernières années, on a ainsi pu voir ses films Sodot (« Secrets », avec l’inoubliable Fanny Ardant), Sof ha-Olam smola, et surtout le très beau Pa’am ayiti ("The Matchmaker" 2010, inspiré du roman d’Amir Gutfreund When Heroes fly).

Plaot (Wonders), son dernier film, se déroule à Jérusalem, dans le quartier pittoresque de Musrara, à l’entrée de la Vieille Ville. Servi par une excellente distribution, ce film raconte une histoire inspirée d’un fait divers réel, à mi-chemin entre le roman policier et le thriller psychologique. Lorsqu’Arnav (Uri Hizkiya) découvre qu’il se passe des choses étranges dans l’appartement voisin, il décide de faire sa propre enquête.

 

avi nesher,cinéma israélien

Adir Miller


Mais il se heurte au détective privé Yaakov Gitis (Adir Miller, étonnant dans ce rôle tout comme il l’était dans celui du marieur, dans Pa’am ayiti), qui enquête lui aussi sur la demande d’une jeune femme, la belle et mystérieuse Ela (Youval Sharf, qu’on a pu voir récemment dans le beau film Footnote de Joseph Cedar).

 

avi nesher,cinéma israélien

Adir Miller, Yuval Sharf et Uri Hizkiya: une excellente interprétation

**********************************************************************************************************************

 A vendre joli appartement 3 pieces avec balcon a Arnona, Jerusalem Immobilier
Excellent emplacement pour cet adorable appartement proche de Baka, dans un environnement verdoyant. Salon lumineux, balcon agréable, cuisine américaine, 2 chambres a coucher confortables . Cave et double parking.

APPELEZ REBECCA DE JERUSALEM IMMOBILIER - 972 54 807 63 00

 (972)26786595 - (33)422130539

_______________________________________________________________________________________

SUITE...

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu