Avertir le modérateur

02/12/2016

L’israélisation du monde vue par Le Monde, par Pierre Lurçat *

La vague d’attentats qui a frappé la France et le monde depuis le 11 septembre 2001, et depuis le Bataclan à Paris, a fini par faire comprendre, avec retard, à de nombreux observateurs occidentaux, ce qu’Israël répète depuis de nombreuses années. Le destin de l’Etat juif, en proie au terrorisme islamiste depuis sa création, préfigure celui de l’ensemble du monde libre face aux organisations terroristes (et aux Etats qui les soutiennent et les financent), qu’elles soient motivées par l’idéologie du djihad global, comme l’Etat islamique et Al-Qaida ou par sa variante islamo-nationaliste, comme le Hamas et le Fatah.

1446520025showimage.jpg

 

Ce constat simple et aujourd’hui banal, a même fini par gagner un journal comme Le Monde, qui publiait ainsi, vendredi 2 décembre, une chronique signée Christophe Ayad en dernière page, intitulée “L’israélisation du monde (occidental)”. Encore faut-il tirer de ce constat les bonnes conclusions… Ayad explique ainsi, en renvoyant à un autre article du Monde paru quelques jours auparavant, que “les services de sécurité israéliens ont déjoué, en avril 2016, le projet d’attaque au couteau d’une jeune fille palestinienne de Jénine, avant qu’elle ne tente de passer à l’acte. Une attaque fomentée dans le secret de sa chambre d’adolescente, sans prendre d’ordre ni avertir personne, un projet parfait de “loup solitaire”. Comment ? En croisant des renseignements humains avec les données de ses connexions Internet, analysées par de puissants algorithmes qui surveillent en permanence la quasi-totalité de la population palestinienne (2 millions sur 2,9 millions) de Cisjordanie”.

 

Cette information a de quoi impressionner et réjouir ceux qui se soucient de la sécurité d’Israël et de la France, face aux attentats menés par des “loups solitaires”, qui sont par définition imprévisibles et difficiles à contrer. Mais pour le chroniqueur du Monde, ce n’est pas une bonne nouvelle! Il déplore en effet “la cybersurveillance poussée à son point de sophistication le plus élevé et le refus de se poser la seule question qui vaille : pourquoi une jeune fille pas encore majeure en vient à projeter de poignarder des soldats ou des civils au lieu d’aller en classe?

Lire la suite

20/08/2015

Contre-vérités, approximations et mensonges au sujet de l’extrémisme juif en Israël, par Pierre Lurçat

rabbi_meir_kahane_fist.jpgUn récent article du journal Le Monde prétend décrire les « racines de l’extrémisme juif en Israël ». Signé Morgane Bona – journaliste en herbe qui fait apparemment son entrée au Monde avec ce sujet sensible – ce papier contient de nombreuses approximations et contre-vérités. Loin de retracer les racines de l’extrémisme juif, l’auteur aborde ce sujet sous l’angle très réducteur 1 d’une « affaire de famille » : en clair, la famille du rabbin Meir Kahana, fondateur de la Ligue de Défense juive, dont le petit-fils Meir Ettinger a récemment été placé en détention administrative en Israël.

1. Du rabbin Kahana aux « jeunes des collines » : raccourcis et comparaisons hâtives

La description que la jeune journaliste fait de l’itinéraire du fondateur de la LDJ est parfois tendancieuse et se fonde sur des sources partisanes, comme en atteste le paragraphe suivant, où un livre signé par le très controversé Charles Enderlin est érigé en source d’information : « En novembre 1990, Meïr Kahane sera assassiné dans un hôtel de Manhattan… L’annonce de la mort de Kahane provoque de vives tensions en Israël. A l’issue de ses funérailles, auxquelles vingt-cinq mille personnes assistent, selon le journaliste de France 2 Charles Enderlin dans son livre Au nom du Temple, de nombreux Arabes sont passés à tabac dans les rues de Jérusalem ».

Le passage le plus tendancieux de cet article est toutefois celui où Morgane Bona attribue au concept d’Eretz Israël une connotation politique radicale, synonyme d’Etat juif sur les deux rives du Jourdain : « Meïr Ettinger en est un symbole. Ce jeune homme est issu d’une longue lignée de militants prônant l’action violente, dont le rêve est d’établir l’« Eretz Israel », un Etat juif sur les deux rives du Jourdain, intégrant ainsi la Palestine et la Jordanie ».Cette affirmation surprendra toute personne ayant des notions d’histoire juive, Eretz-Israël désignant comme on le sait la Terre d’Israël, concept historique et géographique, dénué de connotation politique, qu’on trouve dans les prières juives et dans le récit biblique à maintes reprises.

 

eretz-israel-struck.jpg

 

Dans la conclusion de son article, elle donne la parole à une chercheuse, présentée comme spécialiste du sujet : Geneviève Boudreau : « Ettinger tient un blog sur le site radical La Voix juive. Il s’inscrit dans une nébuleuse où l’idéologie kahaniste reste vivace. Mais la figure du rabbin n’y est pas ouvertement mise en exergue, contrairement à celle de Baruch Goldstein, qui selon l’anthropologue Geneviève Boudreau, spécialiste des Jeunes des collines à l’université d’Ottawa, est « une personne idolâtrée et ses actions justifiées par certains ».

Lire la suite

06/08/2015

Désinformation anti-israélienne : Le mythe de « l’impunité des colons », par Pierre Lurçat

Spain1.jpg« Tôt dans ma vie, j’ai remarqué qu’aucun événement n’avait jamais été relaté avec exactitude dans les journaux ; mais en Espagne, pour la première fois, j’ai lu des articles de journaux qui n’avaient aucun rapport avec les faits, ni même l’allure d’un mensonge ordinaire. J’ai vu l’histoire rédigée non pas conformément à ce qui s’était réellement passé, mais à ce qui était censé s’être passé selon les diverses ‘lignes de parti’. Ce genre de choses me terrifie, parce qu’il me donne l’impression que la notion même de vérité objective est en train de disparaître de ce monde ».

Georges Orwell *

 (Photo: Orwell - 3e en haut à droite - pendant la guerre d'Espagne)

La notion de vérité objective, comme le prédisait Orwell avec la prescience qui lui est coutumière, a depuis bien longtemps disparu dans la relation des événements qui concernent Israël dans les médias français. Les tragiques événements de la semaine écoulée en Israël – l’attentat perpétré contre la Gay Pride à Jérusalem et la mort d’un bébé arabe palestinien dans l’incendie criminel de sa maison – ont ainsi donné lieu à de nouveaux cas de désinformation grossière qu’il convient, au-delà de l’émotion légitime que ces événements suscitent, de démonter.

Ainsi, le journal Libération titrait en « Une », dans son édition datée des 1e et 2 août, « Israël malade de ses colonies » 1. L’article en pages 2 et 3 était intitulé : « Cisjordanie, les braises du conflit attisées par les colons », exposant ainsi le premier leitmotiv développé dans les jours suivants par les grands médias français, selon un schéma bien connu : ce sont les « colons » les coupables.

Une citation mise en exergue d’un Palestinien de Jérusalem-est, en page 3 de Libération, exposait le second leitmotiv : « Ce qui nous choque, ce n’est pas que les colons soient cruels. C’est plutôt que ces gens-là soient encouragés et soutenus par leur gouvernement ». Ce thème était encore repris et développé dans l’éditorial signé par Alexandra Schwarzbrod, toujours dans la même édition : « Le drame de vendredi était donc ‘prévisible’, estime B’tselem. Car les colons bénéficient depuis longtemps d’une impunité totale, sous Nétanyahou ». Voici ainsi posés les termes de l’équation que les médias français ont répétée comme un mantra, après l’incendie tragique de la maison de Douma : « Les colons sont criminels. Le gouvernement les soutient ».

Stigmatiser la population juive de Judée-Samarie

Conclusion : le gouvernement israélien est criminel. Par un procédé de désinformation bien connu et utilisé dans les médias français depuis de nombreuses années, la dénonciation d’actes répréhensibles attribués à quelques habitants juifs de Judée-Samarie permet de stigmatiser toute une population – celle des « colonies » - puis de faire porter au gouvernement la responsabilité ultime, en vertu de l’axiome selon lequel le gouvernement « le plus à droite que l’Etat d’Israël ait connu » soutient les colons, quoi qu’ils fassent…

immobilier,israel,examen agent immobilier

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu