Avertir le modérateur

mont du temple - Page 2

  • Quel avenir pour Jérusalem : entre francs-maçons et bâtisseurs du Temple (1ère partie)

    biet hamikdash.jpgReconstruire le Temple ! Les Juifs du monde entier en parlent tous les jours dans la prière. Certaines organisations plus conséquentes ont entamé des préparatifs concrets, notamment en étudiant les lois relatives aux Cohanim, en encourageant la montée sur le Har Habayit ou en fabriquant les ustensiles nécessaires au Service du Temple (liste non exhaustive). Mais « Yeroushalayim Ha-Bnouiah » (« Jérusalem reconstruite ») va encore plus loin que tout ce qui a été fait ou imaginé jusqu’à ce jour…

    Selon le reportage publié dans la dernière livraison de Makor Rishon, dont je reprends ci-dessous les éléments essentiels, cette association a en effet entrepris de repenser entièrement la planification de la ville de Jérusalem, autour du Troisième Temple, et de faire de cette nouvelle Jérusalem, le centre véritable de l’Etat juif ! Un projet véritablement révolutionnaire… P.I.L.

     

    991.jpg

    Yoram Ginzburg (Photo Makor Rishon)

    « Yoram Ginzburg (55 ans) est un architecte de Jérusalem, Juif non pratiquant, dont le grand-père était maire de Jérusalem entre 1950 et 1953. Ce dernier, Juif observant, n’aurait jamais imaginé, dans ses rêves les plus fous, le projet auquel Ginzburg travaille actuellement. Selon ce projet, Jérusalem s’étendra dans l’avenir sur une superficie de 1000 km2, (superficie équivalente à celle de Paris ou de Londres), comptera 3 millions d’habitants et pourra accueillir 10 millions de visiteurs en même temps ! A la place des mosquées actuelles, elle accueillera en son centre le Temple reconstruit…

    Jérusalem-Est et le Mont du Temple ne seront plus la cour arrière de la capitale israélienne, et Jérusalem elle-même ne sera plus le parent pauvre de l’Etat juif. Des torrents d’eau pure (et pas des égouts) dévaleront vers la Mer morte, accomplissant les prophéties de Zacharie et d’Ezéchiel… Ginzburg et son équipe souhaitent réorganiser le pays tout entier, en le recentrant autour de Jérusalem. La ‘région centre’ du pays ne sera alors plus le ‘Goush Dan’, mais Jérusalem et ses alentours, comme l’explique Ginzburg avec conviction.

     

    Temple-Mount-aerial-from-se,-tb010703230-bibleplaces.jpg

     

    ___________________________________________________________________________

     

    NE DITES PLUS "C'EST DE L'HÉBREU POUR MOI!"

    CONFIEZ-MOI toutes vos TRADUCTIONS HÉBREU-FRANÇAIS !

    Tous documents, lettres, contrats...

    Traducteur professionnel, 15 ans d’expérience de la traduction.

    Tarifs concurrentiels et travail rapide et soigné.

    pierre22@012.net.il

    054-8076400

     

    Lire la suite

  • « Har Habayit béyadénou ! » - Une visite historique sur le Mont du Temple, Pierre Ithak Lurçat

    NB On apprend aujourd'hui que la police israélienne vient d'interdire au rav Yaakov Ariel l'accès au Har Habayit... Le combat ne fait que commencer! P.I.L

    rav-20goren1.jpg45 ans après la journée historique de juin 1967 où Jérusalem a été réunifiée, par la grâce de D. et par le sang de nos soldats, le Mont du Temple demeure le site d’Israël où la souveraineté juive est la plus ouvertement bafouée, et un des seuls endroits au monde où il est officiellement interdit aux Juifs de prier (avec l’Arabie saoudite évidemment…) ! Pour comprendre cette situation paradoxale et scandaleuse, rien ne vaut une visite sur le Lieu le plus saint pour les Juifs du monde entier.

     

    Avec le Rav Menahem Chouraqui, accompagné de ses élèves, et plusieurs militants de longue date pour la cause du Har Habayit, parmi lesquels les membres de la Knesset Michaël Ben-Ari et Ouri Ariel, et le rabbin Ariel, fondateur de l’Institut du Temple, j’ai eu le privilège de fêter comme il se doit le « Yom Yéroushalayim » à l’endroit le plus approprié : sur le Mont du Temple.

     jeruslale;,mont du temple

    Nous sommes arrivés en retard, mon ami Mordehaï et moi, et avons heureusement pu doubler la longue file de touristes, sud-américains pour la plupart, qui attendaient à l’entrée du Har Habayit. Premier paradoxe : l’accès au site est entièrement libre pour tous… sauf les Juifs ! Une pancarte signée par le grand-rabbinat d’Israël avertit en effet les visiteurs que l’endroit est « interdit » par la loi juive…

     

    DSCN3424.JPGEn réalité, de nombreux rabbins de tous les courants montent aujourd’hui et encouragent les Juifs à monter sur le Har Habayit. Ceux qui passent outre cet interdit doivent ensuite franchir le poste de police. Une fois arrivés en haut, ils sont « pris en charge » par les employés du Wakf, l’administration musulmane à laquelle l’Etat d’Israël a confié la gestion de ce lieu sensible, au lendemain de la victoire miraculeuse de la Guerre des Six Jours.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu