Avertir le modérateur

hamas - Page 5

  • Des soldates de Tsahal en première ligne à Gaza

    Le journal Maariv consacre ce matin un article aux "femmes sur le front" : ces soldates de Tsahal qui combattent aux côtés des soldats dans la guerre contre le Hamas. L'opération "plomb fondu' se caractérise par une présence féminine particulièrement élevée au sein des unités combattantes, écrit Amir Bohbot dans cet article intéressant, dont je traduis ci-dessous des extraits conséquents.

    lohamot.jpg



    Les commandants de l'Opération "Plomb fondu" relatent ces derniers jours avec fierté que de nombreuses soldates prennent part aux combats, y compris un médecin et deux infirmières qui sont entrées en profondeur dans le territoire de Gaza, avec les forces d'infanterie de Tsahal.

    "L'apport de ces soldates a déjà été constaté lors des soins aux blessés", a déclaré le commandant de la division de Gaza. "Malgré les menaces d'enlèvement de soldats, les tireurs embusqués du Hamas et les risques posés par les mines lors de l'évacuation des blessés sous le feu de l'ennemi, les soldates sont là-bas tout comme les autres combattants".

    lohemet.gif
    Photo : Dover Tsahal


    Au sein de la division de Gaza, on est fiers non seulement de ces trois soldates, mais aussi des auxiliaires de combat qui servent au sein des batteries d'artillerie et prennent part aux tirs d'obus sur les cibles à l'intérieur de la bande de Gaza. "Le 401e régiment de blindés comporte une femme officier responsable de l'armement", explique l'officier. "Lorsqu'on la voit en action, on comprend pourquoi elle est là-bas. Il y a aussi des femmes officiers de l'intendance qui se déplacent sur le terrain, allant d'un endroit à un autre pour répondre aux besoins des soldats".

    Au sein de l'armée de l'air aussi, des femmes se trouvent en première ligne. "Les hélicoptères de combat prennent part à un grand nombre des attaques contre des objectifs à Gaza et aux opérations défensives, pour localiser les terroristes", explique un officier, "et parmi les dizaines de pilotes il y a deux femmes pilotes d'hélicoptères de combat".

    (© Maariv, traduction P.I. Lurçat, Vu de Jérusalem).

    Article_3194_Pic_5.jpg
    Femmes soldats pendant la guerre d'Independance

     

    NE DITES PLUS "C'EST DE L'HÉBREU POUR MOI!"

     

    CONFIEZ-MOI toutes vos TRADUCTIONS HÉBREU-FRANÇAIS !

    Tous documents, lettres, contrats...

    Traducteur professionnel, 10 ans d’expérience de la traduction.

    Tarifs concurrentiels et travail rapide et soigné.

     

  • Guerre au Hamas : nous n'avons pas à nous excuser de vaincre

    Israël a fort heureusement rejeté aujourd'hui les offres de "trêve" faites par la France (tout comme le Hamas, d'ailleurs, ce qui semble avoir échappé aux médias français). En déclarant que "la priorité", est "la fin des hostilités et le retour de la trêve", la diplomatie française montre bien de quel côté elle se situe dans le conflit entre Israël et le Hamas. Il semble que le quai d'Orsay ait adopté le vocabulaire du Hamas, qualifiant de "trêve" la situation dans laquelle les Arabes bombardent nos villes et nos soldats s'abstiennent de riposter...

     

    gaza_hamas_demonstration.jpg
    Une "trêve" avec le Hamas?

     

    Sarkozy, l'ami d'Israël... ou du Hamas ?

     

    L'association France-Israël regrette que le président français ait qualifiée l'intervention israélienne de "disproportionnée" et ait "renvoyé dos-à-dos une nation démocratique agressée et un agresseur islamiste"... Michel Gurfinkiel, de son côté, explique cette attitude par l'influence des conseillers de Sarkozy et par celle de la communauté musulmane de France, dont le poids électoral est de plus en plus important. Et la communauté juive ? Elle se fait remarquer jusqu'à présent surtout par le silence et les balbutiements de ses dirigeants. Le CRIF a déploré les "victimes civiles" palestiniennes, et l'ex-grand rabbin de France, Joseph Sitruk, entonne quasiment le même refrain en affirmant que "nous ne sommes jamais heureux de voir le sang couler, fût-il celui de nos ennemis".

     

    tsahal.jpg

     

    Certes, les Juifs ne boivent pas le sang de leurs ennemis, comme le font les islamistes (qui pratiquent toujours les sacrifices humains, comme le rappelle Laurent Murawiec dans son dernier livre, The Mind of Jihad). Mais cela ne veut pas dire que nous soyons tristes de voir leur sang couler ! Il semble que certains dirigeants juifs de France confondent notre Torah et le "Nouveau testament". L'immense majorité des Israéliens s'est réjouie en apprenant, à l'issue du shabbat de Hannoukah, que notre aviation avait enfin bombardé Gaza et qu'elle y avait fait beaucoup de victimes parmi nos ennemis. Nous n'avons pas à nous excuser de vaincre, et d'ailleurs cela ne nous rendra pas plus sympathiques aux yeux de nos ennemis ou des goyim en général, amis ou ennemis. Souhaitons que nos frères juifs de France retrouvent eux aussi l'esprit de Guevoura des Makkabim et manifestent avec fierté leur attachement à Israël et à son armée dans les rues de Paris.

    Pierre Itshak Lurçat

    tanks.jpg

     

    EMOUNAH IMMOBILIER

    L'agence spécialiste des quartiers Sud de Jérusalem

    Contactez Rebecca LURCAT

     

  • La nouvelle guerre à Gaza : l'heure est au combat

    Dans une intervention prémonitoire sur une radio juive parisienne, il y a tout juste une semaine, Luc Rosenzweig dénonçait la "propagande victimaire" des ennemis d'Israël et appelait les amis de l'Etat juif à ne pas laisser le champ libre à cette propagande, en prévision d'une prochaine intervention de Tsahal à Gaza. A peine 48 heures après le début des opérations israéliennes contre le Hamas, ces prédictions s'avèrent entièrement justifiées, alors que les premières fissures se font jour dans l'unité du camp d'Israël.

    (PHOTO YNET)tanks.jpg

     

    Première défection, peu surprenante : celle de "Chalom Archav", le groupuscule pacifiste dont la branche américaine appelle à un cessez-le-feu, ou plutôt à une capitulation face au Hamas. Les pacifistes ont toujours fait le lit des régimes totalitaires, depuis Hitler, et il est logique que La Paix Maintenant critique la guerre israélienne contre le Hamas, ou la soutienne du bout des lèvres...

    TANK.jpg
    (PHOTO YNET)

     

    Plus étonnante, la réaction d'une grande organisation juive française, qui – tout en soutenant l'intervention israélienne à Gaza – "déplore" les victimes, "notamment civiles" [sic] palestiniennes, dont elle tient, cependant, le Hamas pour responsable. Une telle réaction est pusillanime, pour ne pas dire plus. Imagine-t-on une association juive "déplorant les victimes allemandes, notamment civiles" en 1942 ? (Il y eut bien une intellectuelle juive qui adopta cette attitude à l'époque, la philosophe Simone Weil, mais son cas relevait de la pathologie et de la haine de soi juive).

     

    L'heure est au combat, comme l'a dit le ministre de la Défense israélien, et lorsque nos fils et nos frères se battent pour notre pays, toute réaction de faiblesse, ou tout commentaire établissant une symétrie morale entre Israël et ses ennemis (comme celui du Président français Sarkozy, qui renvoie dos-à-dos Israël et le Hamas) portent atteinte au droit d'Israël à se défendre et à sa force militaire et diplomatique, face aux islamistes qui œuvrent à l'extermination des Juifs partout dans le monde.

     

    manif_gaza_27_decembre_chatelet.jpg
    Manifestation islamiste a Paris

     

    En France même, les ennemis d'Israël ont lancé leur offensive de propagande, comparant Gaza au ghetto de Varsovie, comme aux plus sombres heures de la première guerre du Liban. Le journal Le Monde qualifie la juste guerre israélienne de "bain de sang inutile", et les foules musulmanes hurlent leur haine des Juifs dans les rues de Karachi, de Téhéran et (moins nombreuses, certes) de Paris. L'heure est à la guerre et à la défense inconditionnelle d'Israël, et pas aux pleurnicheries sur les "victimes" civiles dans le camp de l'ennemi.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu