Avertir le modérateur

hamas - Page 3

  • Deux bonnes nouvelles judiciaires pour les amis d'Israel en France!

    Les bonnes nouvelles sont assez rares pour qu'on les diffuse le plus largement possible. Deux décisions de justice récentes montrent que tout n'est pas pourri au Royaume de France (et en Europe). La premiere, assez largement publiée, est celle de la Cour Européenne des Droits de l'Homme, condamnant le maire de Seclin qui avait appelé au boycott d'Israël dans sa commune (curieusement, les ennemis d'Israel qui invoquent constamment les droits de l'homme, à tort et à travers, protestent aujourd'hui contre la décision de la CEDH!).

    WILLEM LE VILAIN BOYCOTTEUR.jpg
    Le maire boycotteur condamné par la CEDH

    La seconde, beaucoup moins diffusée, est celle de la cour de cassation dans la longue procédure intentée par le CBSP contre le Centre Wiesenthal, dans laquelle j'ai rempli un certain role. La plus haute instance judiciaire française a donc jugé qu'il n'était pas diffamatoire de dire que le CBSP était l'organe de collecte du Hamas en France... Il reste à se demander pourquoi cette association peut encore mener en toute impunité ses activités criminelles sur le sol français... (D'autant qu'on se rappelle que des documents du CBSP avaient été saisis au domicile de Youssouf FOFANA...)

    CBSP.jpg
    CBSP - L'organe de collecte du HAMAS en France

    Ces deux décisions doivent inciter tous les amis d'Israël a poursuivre le combat - judiciaire notamment, mais pas seulement - pour mettre fin à l'impunité des "boycotteurs des supermarchés". La justice doit sanctionner les razzias antijuives de la CAPJPO! L'impunité de la CAPJPO est une invitation aux antisémites de tout poil à commettre d'autres crimes, comme celui du gang des Barbares. N'attendons pas une nouvelle affaire Halimi pour prendre conscience du danger que représentent ces appels à la haine d'Israël et des Juifs. P.I.L

     

  • Le Hamas a un nouveau porte-parole en France : Olivia ZEMOR

    COMMUNIQUE STUPEFIANT DE L'ORGANISATION ANTISIONISTE RADICALE CAPJPO, A LA LECTURE DUQUEL ON APPREND QUE LE HAMAS A UN NOUVEAU PORTE-PAROLE EN FRANCE, EN LA PERSONNE DE MME OLIVIA ZEMOR...

    Olivia Zemor, porte-parole du Hamas en France

    CETTE MILITANTE ANTISIONISTE, JUIVE RENEGATE, S'EST FAIT CONNAITRE DERNIEREMENT EN ORGANISANT DES RAZZIAS DANS LES SUPERMARCHES CARREFOUR A LA TETE DE COMMANDOS DE RMISTES BARBUS ET DE FEMMES VOILEES...

     Afficher l'image en taille réelle

     

     

    LE HAMAS NE SOUTIENT PAS LE "PARTI ANTISIONISTE"

    Publié le 2-06-2009

    Etonnés par les déclarations publiques faites par les candidats de la liste Dieudonné, Soral, Gouasmi, dite "antisioniste", qui affirment avoir le soutien du Hamas, à l’occasion des élections européennes, nous avons pris la peine de poser la question à des responsables du Hamas, dans la bande de Gaza.

    La réponse du bureau de Ismaël Hanyeh a été simple et rapide : "Nous ne connaissons pas ces gens-là. Nous n’avons même pas connaissance de l’existence de cette liste. Nous militons certes contre le sionisme, dont l’objectif est de nous chasser de nos terres, mais nous n’avons jamais accordé notre soutien à cette liste. Nous en profitons d’ailleurs pour réaffirmer que nous ne luttons pas contre les juifs, mais contre l’occupant israélien et contre tous ceux qui emploient la terreur pour nous transformer en réfugiés".

    Conclusion : c’est mal de raconter n’importe quoi aux gens et de les prendre pour des imbéciles.

    CAPJPO-EuroPalestine

  • Incroyable "Houtzpa" du dirigeant de l'UOIF, Fouad Alaoui

    Fouad ALAOUI, dirigeant de l'UOIF proche des Freres musulmans, qui collecte ouvertement des fonds pour le HAMAS en France, se paye le luxe de reprocher au CRIF de soutenir Israel en France... On se rend compte, a la lecture de cet article du Monde, de l'incroyable "houtzpa" des dirigeants islamistes en France, qui se comportent veritablement en terrain conquis... Pour combien de temps encore? Charles Martel, reviens, ils sont devenus fous!

    CBSP.jpg
    Logo du CBSP, organe de collecte du HAMAS en France
    Fouad Alaoui, vice-président de l'UOIF, place la question palestinienne au coeur de son message annuel
    LE MONDE | 13.04.09 | 13h53 


    'offensive israélienne dans la bande de Gaza, du 27 décembre 2008 au 17 janvier, continue d'alimenter des tensions au sein de la communauté musulmane et dans ses relations avec les juifs.

     

    Lors du rassemblement annuel de son organisation au Bourget (Seine-Saint-Denis), du vendredi 10 au lundi 13 avril, Fouad Alaoui, vice-président de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), a consacré à la question palestinienne l'essentiel du discours politique de ces trois jours de conférences, de prédications et de shopping islamique, où se sont retrouvés plusieurs milliers de personnes autour du thème "La religion dans nos sociétés modernes".

    "Notre soutien à la cause palestinienne n'est pas un soutien communautaire, mais un soutien à une cause universelle juste. Et nous aurions aimé qu'il y ait un consensus en France sur ce sujet", a-t-il lancé dans une allusion aux manifestations de soutien à Israël, organisées en janvier par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

    Comme en réponse au président du CRIF qui, lors du dîner de son organisation, le 3 mars, avait violemment mis en cause certains responsables musulmans dans l'importation du conflit, M. Alaoui a assuré que "les musulmans de France, à l'instar de l'immense majorité des citoyens, ont très mal perçu l'aliénation inconditionnelle des autorités juives de notre pays aux côtés de l'oppresseur israélien", fustigeant au passage "l'organisation de galas de soutien à l'armée israélienne".

    La charge de M. Alaoui contre les institutions juives françaises a aussi pris un ton clairement politique. "Aucune paix juste ne sera possible tant que le projet sioniste sera à l'oeuvre parce que ce projet a toujours reposé et repose sur la négation de la Palestine. Le projet sioniste altère la pureté de la religion monothéiste juive", a déclaré M. Alaoui, en précisant : "Nous sommes contre l'antisémitisme."

    Interrogé récemment sur les relations judéo-musulmanes en France dans un magazine israélien, SVP Israël, le recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, s'est, lui, attiré les critiques de certains musulmans. Mettant en avant ses amitiés avec des responsables juifs, M. Boubakeur louait dans cet entretien, relayé dans la communauté musulmane, "l'intelligence de la population israélienne" et paraissait justifier les "représailles" israéliennes contre le Hamas. Cette "non-affaire", selon l'entourage de M. Boubakeur, l'a amené à publier une mise au point indiquant que ses propos avaient été "déformés".

    La dimension politique et conflictuelle de la question palestinienne en France a fait ressurgir, ces dernières semaines, l'idée d'un "CRIF musulman", une structure laïque susceptible de se substituer au seul Conseil français du culte musulman, instance religieuse, inadaptée pour s'exprimer sur de tels sujets. Cette idée, qui ne fait pas l'unanimité chez les musulmans, s'inscrit dans un contexte d'antagonismes entre communautés algérienne et marocaine. Porté par des personnalités algériennes, ce projet reste pour l'heure dans le flou.


    Stéphanie Le Bars

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu