Avertir le modérateur

Jabotinsky - Page 4

  • La mosquée d'Omar sur le mont du Temple: un "édifice provisoire"? (Eri Jabotinsky)

    mont du temple,jérusalem,jabotinskyLa campagne électorale est derrière nous, Barou'h Hachem! Un de ses aspects les plus déplaisants a été, comme je l'écrivais la semaine dernière, la guerre de propagande de Bibi contre Naftali Bennet et les membres de sa liste. Une des calomnies diffusées contre le parti "Habayit Hayehoudi" concernait le Mont du Temple et le discours de Jeremy Gimpel, accusé par plusieurs partis et par les médias de vouloir, D. nous préserve, reconstruire le Temple!

    Pour répondre à ces accusations, je remets en ligne cet extrait du beau livre d'Eri Jabotinsky consacré à son père, où l'on voit que Jabotinsky lui-même faisait partie de ces "fanatiques" qui veulent reconstruire le Temple... Contrairement à ce que veulent nous faire croire les médias israéliens, en effet, le Temple n'est pas l'apanage des Juifs religieux ou d'une poignée d'excités... Il est un élément essentiel du Retour du peuple Juif sur sa Terre, comme l'avaient bien compris les pères fondateurs du sionisme, de Herzl à Jabotinsky. P.I.L

     

    mont du temple,jérusalem,jabotinsky


    Lors de la cérémonie qui s'est déroulée en novembre dernier à Jérusalem, devant la maison où a habité autrefois Jabotinsky, j'ai dit quelques mots en présence de ses petits-enfants, Zeev et Karni [photo ci-dessus], et j'ai notamment rappelé un passage éloquent du livre de leur père, Eri Jabotinsky, relatant une visite sur le Mont du Temple en 1919. L'extrait qu'on lira ci-dessous est une nouvelle preuve du fait que le clivage véritable en Israël n'est pas entre "laïcs" et "religieux" mais entre les Juifs attachés au Temple et aux autres symboles de notre souveraineté et les autres...  

     

    Lire la suite

  • Contre le Shaatnez idéologique, Vladimir Zeev Jabotinsky

    jabotinsky,bible,shaatnez,betarDans un article fameux publié par le journal en yiddish Haynt, en 1929, Jabotinsky reprend le concept biblique du "shaatnez", mélange interdit mentionné dans la paracha que nous lirons demain matin à la synagogue, pour lui donner un sens politique. Je publie ci-dessous quelques extraits significatifs de cet article. P.I.L

     

    Le Shaatnez est un tissu fait de fils mélangés – à moitié de lin et à moitié de laine ; la Bible l’interdit expressément. La raison de cette interdiction est claire. Dans l’Antiquité, l’économie mondiale se répartissait en deux branches importantes : le travail de la terre et l’élevage. Entre ces deux branches régnait, naturellement, une haine éternelle (dont on trouve une expression dès le conflit entre Caïn et Abel) – du fait que le berger a besoin de terres étendues. Par la nature des choses, le cultivateur avait l’habitude de s’habiller de vêtements de lin, tandis que le berger portait des vêtements de laine : ainsi on pouvait savoir immédiatement à qui on avait affaire. Mais une personne portant des vêtements faits d’un tissu mélangé n’appartient ni à un camp ni à l’autre. Elle n’est ni un proche parent ni un adversaire direct, et cela est considéré par la Torah comme inadmissible. Le Betar est une tentative pour éliminer le Shaatnez  de nos âmes...

    jabotinsky,bible,shaatnez,betar

    le Lion de Tel-Haï

     

    De fait, c’est bien vrai : deux idéaux sont une absurdité, tout comme deux Dieux sont absurdes et deux autels différents dans le même Temple. Je ne veux insulter personne ; mais une âme qui veut « avaler » deux idéaux et en être heureuse, est une âme inférieure. Une âme entière ne peut être que moniste. Le mot « idéal », du point de vue de son contenu, ne comporte pas de pluriel. Une âme saine, dans laquelle réside un seul idéal, ne peut comporter de place pour un autre idéal. Si le sionisme est un idéal, il n’y a pas de place à ses côtés pour une quelconque autre aspiration indépendante et égale, et on ne peut établir avec elle aucune association, aucun « cartel » ou aucune « combinaison »..

    Lire la suite

  • Un voyage en train de Pétersbourg à Odessa en 1905 avec Vladimir Jabotinsky

    Jabotinsky.jpgLe « Yahrzeit » de Jabotinsky, célébré officiellement en Israël la semaine dernière, est l’occasion de découvrir et de redécouvrir la figure de ce grand Juif trop souvent calomnié. « Trop d’encre a coulé pour salir de son vivant et outre-tombe cet homme qu’on a aimé détester », comme l’a écrit Stéphanie Dassa. Un récent chiour donné par le Rav Ben-Ishai à Jérusalem, a permis de découvrir la vision quasi-prophétique qu’a eue Jabotinsky de la Shoah approchante, à Tisha Bé’Av, en 1938.

    Le rav Ben-Ishai m’a confié ce matin être impressionné par la figure authentique de Jabotinsky, telle qu’elle ressort de la lecture de son autobiographie. Le texte traduit ci-dessous, extrait de la biographie de Jabo par J. Schechtmann, permet de mieux comprendre les rapports de Jabotinsky avec la tradition juive, que j’ai déjà évoqués à plusieurs reprises, notamment ici. Shabbat shalom ! P.I.L

     

    Zion-Mule-Corps--1024x642.jpg

    La Légion juive à Kippour 5679, Jabotinsky est au premier rang (avec le tallith)

     

    Le trésor sacré de la Tradition juive

    Jabotinsky n’a jamais été religieux au sens traditionnel et étroit du mot… Mais, bien qu’il ne respectât pas la Torah et les mitsvot, Jabotinsky respectait les croyants, et il appréciait et affectionnait l’homme dont les pas étaient guidés par la foi…

    La marque du rapport de Jabotinsky envers la religion apparaît dès ses premiers contacts avec les foules juives. Sh. Saltzman relate dans ses souvenirs le récit caractéristique de l’attitude de Jabotinsky, alors qu’il voyageait en 1905 (N.d.T. Jabotinsky avait alors 25 ans) entre Pétersbourg et Odessa.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu