Avertir le modérateur

03/06/2009

Le Hamas a un nouveau porte-parole en France : Olivia ZEMOR

COMMUNIQUE STUPEFIANT DE L'ORGANISATION ANTISIONISTE RADICALE CAPJPO, A LA LECTURE DUQUEL ON APPREND QUE LE HAMAS A UN NOUVEAU PORTE-PAROLE EN FRANCE, EN LA PERSONNE DE MME OLIVIA ZEMOR...

Olivia Zemor, porte-parole du Hamas en France

CETTE MILITANTE ANTISIONISTE, JUIVE RENEGATE, S'EST FAIT CONNAITRE DERNIEREMENT EN ORGANISANT DES RAZZIAS DANS LES SUPERMARCHES CARREFOUR A LA TETE DE COMMANDOS DE RMISTES BARBUS ET DE FEMMES VOILEES...

 Afficher l'image en taille réelle

 

 

LE HAMAS NE SOUTIENT PAS LE "PARTI ANTISIONISTE"

Publié le 2-06-2009

Etonnés par les déclarations publiques faites par les candidats de la liste Dieudonné, Soral, Gouasmi, dite "antisioniste", qui affirment avoir le soutien du Hamas, à l’occasion des élections européennes, nous avons pris la peine de poser la question à des responsables du Hamas, dans la bande de Gaza.

La réponse du bureau de Ismaël Hanyeh a été simple et rapide : "Nous ne connaissons pas ces gens-là. Nous n’avons même pas connaissance de l’existence de cette liste. Nous militons certes contre le sionisme, dont l’objectif est de nous chasser de nos terres, mais nous n’avons jamais accordé notre soutien à cette liste. Nous en profitons d’ailleurs pour réaffirmer que nous ne luttons pas contre les juifs, mais contre l’occupant israélien et contre tous ceux qui emploient la terreur pour nous transformer en réfugiés".

Conclusion : c’est mal de raconter n’importe quoi aux gens et de les prendre pour des imbéciles.

CAPJPO-EuroPalestine

26/05/2009

BOYCOTT D'ISRAEL : la réponse stupéfiante (et mensongere) de MAM

Claude GOASGUEN met en ligne sur son blog le texte de la question d'actualité posée a la Ministre de l'Intérieur, Mme Alliot-Marie, au sujet des opérations commandos de Boycott antijuif menées ces derniers mois dans les supermarchés CARREFOUR par les milices islamistes de la CAPJPO. La réponse de MAM est déroutante par ses mensonges (ou ses omissions). Elle soutient qu'il s'agit 'uniquement' de produits israéliens et non de produits cashers (c'est faux, ce sont souvent les memes) et qu'aucune plainte n'a été déposée... Faux! Plusieurs plaintes ont été déposées, notamment par le BNVCA , qui visent nommément la CAPJPO. Et Mme Alliot-Marie n'ignore pas que le Parquet peut (et doit) agir, meme en l'absence de plainte, quand des faits délictueux sont avérés... Les efforts de MM. Goasguen et Raoult doivent se poursuivre, et l'impunité des boycotteurs doit cesser. P.I.L [N.B on peut voir les questions d'actualité sur Dailymotion - repris sur le site de la CAPJPO]

Lors d'une réunion du bureau du groupe d'amitié France/Israël, Claude Goasguen et certains de ses collègues UMP ont décidé de poser une question d'actualité sur des actions "coup de poing" d'associations dans les supermarchés pour appeler au boycott des produits israéliens.
La question d'actualité a été posée le mercredi 20 mai par Eric Raoult à Michèle Alliot-Marie.

"Monsieur le président, je souhaite associer à ma question plusieurs de mes collègues : Claude Goasguen, Patrick Calméjane, Gérard Gaudron et Patrick Beaudouin.

Madame la ministre de l’intérieur, vous avez déclaré à plusieurs reprises, tout comme le Président de la République, que les conflits du Proche-Orient ne devaient pas ressurgir en France. Hélas, la réalité est différente. Depuis plusieurs mois, des intrusions violentes de groupes d’extrême gauche accompagnés parfois d’élus, notamment Verts (Exclamations sur les bancs du groupe GDR), se multiplient dans les centres commerciaux, dans le but d’appeler au boycott de produits israéliens. Ce fut en particulier le cas en mars dernier dans des grandes surfaces du département de la Seine-Saint-Denis, notamment à Saint-Denis et à Aulnay-sous-Bois, puis dans d’autres grandes surfaces de banlieue où des produits alimentaires israéliens ou casher ont été retirés des rayons et jetés à terre pour signifier une pseudo-condamnation de la politique israélienne.

Ces actions, violentes et inquiétantes, seraient déjà au nombre d’une quarantaine, et il semble qu’elles continuent à se développer en toute impunité. Certaines ont d’ailleurs été filmées et sont visibles sur des sites Internet, où sont communiquées des listes de marques à boycotter, soit parce que les entreprises qui les commercialisent travaillent en Israël, soit parce qu’elles « ont des Juifs à leur tête », pour citer les termes employés sur l’un de ces sites. Ces agissements anti-israéliens ont un fort relent d’antisémitisme. (Approbations sur de nombreux bancs.) Ils sont inadmissibles et ont ému et inquiété la communauté juive de France, notamment en banlieue.

Madame la ministre, ces opérations commando et ces appels au boycott sont interdits. Ils ne sauraient pour autant rester sous silence, sans que les pouvoirs publics interviennent, d’autant qu’ils commencent à se banaliser. Il paraît nécessaire que des poursuites soient engagées contre leurs auteurs.

Madame la ministre, quelle réponse comptez-vous apporter ?" (Applaudissements sur de nombreux bancs du groupe UMP.)


Réponse de Michèle Alliot-Marie, Ministre de l'Intérieur, de l'Outre Mer et des Collectivités territoriales

"Monsieur le député, il est vrai que, depuis le début du conflit israélo-palestinien au mois de décembre 2008, plusieurs associations de défense de la cause palestinienne sont intervenues dans des grandes surfaces en appelant au boycott des produits en provenance d’Israël ou de pays supposés apporter une aide à ce pays. Ces interventions se sont concrétisées par vingt et une actions recensées dans des grandes surfaces, dont la moitié en grande banlieue.

Ces opérations, il faut bien le préciser, touchent des produits importés d’Israël et non des produits casher. Ils sont signalés par des étiquettes qui leur sont apposées, quand il s’agit de fruits ou de légumes, ou par des tracts distribués aux clients.

Les forces de l’ordre, chaque fois qu’elles sont appelées, interviennent, notamment pour éviter des violences ou des heurts. Il est évident que, si des plaintes précises étaient déposées ou si des infractions pénales étaient constituées, des poursuites auraient lieu. Mais, à ce jour, je dois vous préciser qu’aucune plainte n’a été déposée, ni par des grandes surfaces, ni par des associations." (Applaudissements sur plusieurs bancs du groupe UMP.)

27/04/2009

Procès des assassins d'Ilan Halimi z.l. : les Barbares sont toujours parmi nous...

Alors que le procès du "gang des Barbares" s'ouvre cette semaine devant la cour d'assises de Paris, il est édifiant de visionner ce reportage consacré à la cité de Bagneux dont sont issus les tortionnaires et les assassins d'Ilan Halimi z.l.

 

ILAN HALIMI.jpg
Ilan Halimi z.l.

 

Le jeune journaliste de France 24 y fait parler des habitants et des "jeunes" de la cité, qui se murent dans le silence ou qui protestent contre la "stigmatisation" dont ils se disent victimes... Ce reportage instructif m'a fait penser à la Pologne d'après la Shoah. Même silence, mêmes accusations, même retournement de la situation... Les braves Polonais du village d'Oswiecim ne savaient pas ce qui se passait juste sous leur nez, dans le camp d'Auschwitz... Les braves gens de la cité de Bagneux ne savaient pas ce qui se passait dans l'appartement et dans la cave de leur immeuble, où Ilan z.l. a été torturé et martyrisé pendant 24 jours...

 

La cite des Barbares.jpg
LA CITE DES BARBARES A BAGNEUX

 

Ilan Halimi z.l. est mort victime du "gang des Barbares", mais aussi victime de la passivité de tous ces "braves gens" qui n'ont rien vu et rien entendu pendant 24 jours, comme le raconte la maman d'Ilan, Ruth Halimi, dans le livre-témoignagne émouvant qu'elle vient de publier. On apprend dans le reportage de France 24 qu'un nouvel enlèvement a eu lieu après l'assassinat d'Ilan Halimi. On y apprend aussi que pour la plupart des personnes interrogées, ce qui compte n'est pas de désigner et de punir les coupables, mais surtout de retrouver leur sérénité et d'oublier le passé. Les barbares, eux, sont toujours là. Itshak Lurçat

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu