Avertir le modérateur

- Page 2

  • Entre rire et larmes, un cinéma israélien talentueux et original

     

    cinéma, IsraëlDeux films récents illustrent les nouvelles tendances du cinéma israélien, et attestent de la vitalité et de l’originalité du septième art dans notre pays. « Ha-Olam Mats’hik » (« Le monde est drôle ») est une tragi-comédie réalisée par Shemi Zarhin, à qui on doit déjà deux beaux films : Aviva ahouvati et Ha-Kohavim shel Shlomi.

    Comme Aviva Ahouvati, Ha-Olam mats’hik se déroule entièrement à Tibériade, qui est filmée avec amour et talent par Zarhin, originaire de cette ville où il est né en 1961. Ce film original nous fait découvrir une pléiade de personnages, parmi lesquels Nessi, adolescent qui se réveille après neuf ans de coma consécutif à un accident ; Yardena (incarnée par la talentueuse Assi Lévi qui jouait aussi dans Aviva Ahouvati) qui – après s’être séparée de son mari à la suite du décès tragique de leur fille soldate – se retrouve enceinte sans savoir qui est le père ; ou Golan (Eli Finish, acteur connu surtout pour ses rôles dans des séries populaires), qui tente de sauver son amie atteinte du cancer, en persuadant l’acteur mythique Shaiké Levi (des Gashashim) de venir jouer pour elle.

     

    cinéma,israël,fill the void,rama burstein

    Affiche du film "Aviva Ahouvati"

    A travers l’histoire mouvementée de ces personnages, le réalisateur dresse un portrait plein d’empathie et d’humour de la ville périphérique de Tibériade, et parvient à exprimer la quintessence de la philosophie de la vie israélienne, illustrée par le titre du film, citation des légendaires Gashashim : « Le monde est drôle, donc rions » (ce qui me fait penser à une expression en yiddish de mon grand-père, que ma mère m’a souvent répétée : « Leib un Lach ! » - « Vis et ris ! »).

    cinéma,israël,fill the void,rama burstein

    Photo extraite du film "Fill the Void"


    Lire la suite

  • Eliezer Ben Yéhouda et la renaissance de l'hébreu parlé, Pierre Itshak Lurçat

    Eliezer_und_Hemda_Ben_Jehuda_im_Jahre_1912.jpg

    A Gabrielle, dernière hébraïsante en date de la famille

    Le Yahrzeit d'Eliezer Ben-Yéhouda, décédé le deuxième jour de Hannoukah 5683 (1922), il y a 90 ans, est l'occasion de revenir sur la figure exceptionnelle du père de l'hébreu moderne. En Israël, l'anniversaire de Ben-Yéhouda est devenu aujourd'hui le « Yom ha-Safa ha-ivrit », le Jour de la Langue hébraïque. En France, l'œuvre de Ben-Yéhouda est malheureusement un peu oubliée, aussi je voudrais attirer l'attention du lecteur sur un livre paru il y a quelques années et passé quelque peu inaperçu. Il s'agit de la traduction de l'autobiographie de Ben-Yéhouda et d'autres textes essentiels par Maurice Adad, publiée aux éditions L'Harmattan en 2004.

     

    Je suis tombé sur ce livre un peu « par hasard », il y a quelques semaines, lorsque Georges Bensoussan m'a proposé de traduire en français « Le rêve et sa réalisation », l'autobiographie de Ben-Yéhouda, dont une partie avait déjà été publiée il y a plus de vingt ans dans une traduction de Gérard Haddad (malheureusement accompagnée d'une longue introduction psychanalytique qui orientait la lecture du texte d'une manière très réductrice, et disons-le, assez insupportable). Cette traduction partielle a été depuis rééditée, en 1998, aux éditions Desclée de Brouwer.

     

    Mais c'est Maurice Adad, juif algérien et enseignant d'arabe, d'abord au Maroc puis en France, qui prit l'initiative louable de traduire l'intégralité de l'autobiographie de Ben-Yéhouda, publiée en hébreu par l'institut Bialik en 1978 avec d'autres textes importants et une préface du linguiste israélien Réuven Sivan. Cette traduction est parue en français en 2004 aux éditions L'Harmattan, avec l'aide de la fille de Maurice Adad, Anne-Marie Adad, qui relate les circonstances de cette publication dans sa présentation de l'ouvrage. (SUITE CI-DESSOUS...)

     

    Comment acheter un appartement en Israël quand on habite hors d’Israël, qu’on est certes propriétaire d’un appartement en France mais qu’on n’a pas un sou devant soi? 

     

    Ou encore comment se constituer un capital et une pension retraite quand on n’a pas d’apport et encore moins de quoi rembourser mais qu’on est déjà propriétaire en France et fiscalement domicilie en France ?

     

    Rien de plus simple... http://jerusalemimmobilier.blogspot.co.il/2012/12/comment-acheter-un-appartement-en.html

    Appelez nous des maintenant 02 6786 595 ou en France 04 22 13 05 39
    [logo+bureau.jpg]

     

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu