Avertir le modérateur

- Page 2

  • Le "coming out" anti-israélien de Mohamed Sifaoui

    Nous reproduisons l'excellente analyse de P. LANDAU parue sur RIPOSTE LAIQUE. VdJ

    SIFAOUI BARBU.jpgDepuis la guerre contre le Hamas à Gaza, nous assistons à des revirements idéologiques spectaculaires. Il y a quelques mois, j’avais décrit le "tournant eurabien" de Caroline Fourest, ex-militante antiraciste qui avait jadis défendu Israël à Durban, et qui s’est depuis alignée sur la meute des ennemis de notre petit pays [1]. Un nouveau revirement de la même espèce vient de se produire en France : un militant anti-islamiste, autrefois réputé pour son courage, vient de lâcher Israël aux chiens. Mohamed Sifaoui, journaliste algérien qui a pourtant subi dans sa chair la haine islamiste et a été souvent menacé et attaqué, vient de publier un article d’une virulence inouïe contre Israël et contre son Premier Ministre, Binyamin Nétanyahou [2].

    Le coming out anti-israélien de Mohamed Sifaoui

    "Magouilleur", "petit politicien ambitieux", "chef de gang", "petite frappe", "gardien de prison" : ce sont les qualificatifs dont Sifaoui affuble notre Premier Ministre, entre autres amabilités…. Et tout cela pourquoi ? Parce que Monsieur Sifaoui n’a pas supporté les images de l’arraisonnement de la flottille du Hamas par la Marine israélienne. Mohamed Sifaoui, comme Caroline Fourest, fait partie de ces gens qui dénoncent l’islamisme, mais qui dénoncent encore plus fort Israël lorsque celui-ci se défend contre le Hamas et ses alliés. Il critique la "sauvagerie" de l’intervention israélienne contre le bateau affrété par le Hamas et ses satellites et fait porter à Israël la responsabilité de la nouvelle vague de haine islamiste qui déferle aujourd’hui sur le monde entier.

    Certains avaient vu le vent tourner : depuis quelques mois, Sifaoui réservait ses attaques les plus virulentes non plus aux islamistes et à leurs alliés français, mais aux militants de Riposte Laïque, coupables à ses yeux de "racisme" ou "d’extrémisme"… A la différence de Fourest, il ne siège pas dans une lucrative Fondation euroméditerranéenne. Sa détestation soudaine d’Israël est plus mystérieuse. Il est sans doute difficile de vivre en France et de ne pas subir l’effet de la propagande contre Israël [2]. En tant qu’homme de médias, il est tenu d’afficher son hostilité à Israël, pour ne pas être suspecté de tendances "sionistes" (comme dans l’ex-URSS)… Alors, comme Fourest, Sifaoui choisit de renvoyer dos-à-dos Israël et ses ennemis, le Hamas et le Likoud, établissant une symétrie morale entre le parti au pouvoir en Israël et l’organisation terroriste islamiste, qu’il prétend par ailleurs combattre.

    S’il prenait le temps de s’instruire, Monsieur Sifaoui apprendrait que le Likoud est un parti démocratique, fondé par un des plus grands hommes d’Etat d’Israël, Menahem Begin, Juif et démocrate respecté par tous les Israéliens. Il apprendrait aussi que Nétanyahou, qu’il insulte sans le connaître, est un des premiers hommes politiques occidentaux à avoir mis en garde contre le danger de l’islam radical, bien avant que lui-même ne commence à s’intéresser au sujet. Quant au procédé rhétorique consistant à imputer au seul Netanyahou la responsabilité de l’opération contre la flottille de Gaza, il ne doit pas faire oublier que la décision a été prise conjointement par le ministre de la Défense – travailliste – et qu’elle est soutenue par l’immense majorité des Israéliens, de droite comme de gauche (y compris notre Président Shimon Pérès, qui n’est pas, quoi qu’en dise M. Sifaoui, un méchant "faucon" du Likoud…)

    BIBI.jpg

    On ne vaincra pas le Hamas ou Al-Qaida en écrivant des bandes dessinées

    La guerre d’Israël contre le Hamas à Gaza, qui est loin d’être finie, a fait tomber bien des masques. Un adage dit que c’est dans les moments difficiles que l’on voit qui sont ses amis. Ceux qui prétendent "aimer" ou soutenir Israël, tout en lui déniant le droit de se défendre contre ses ennemis, ne nous aiment pas. Ceux qui, comme Fourest ou Sifaoui, refusent à Israël le droit de se défendre et qualifient chacune des ripostes isaéliennes de "disproportionnée" (comme si les attaques terroristes contre nos villes, nos autobus, nos restaurants et nos discothèques étaient, elles, "proportionnées"…), lui refusent en fait le droit de vivre. Car on ne vaincra pas les islamistes du Hamas ou d’Al-Qaida - même lorsqu’ils se déguisent en ’pacifistes’ – avec des pistolets à eau, ni en écrivant des bandes dessinées.

    Le nazisme a été écrasé militairement par les Alliés, au prix de centaines de milliers de morts, à Berlin et à Hiroshima, et l’islamisme sera vaincu lui aussi politiquement et militairement, n’en déplaise aux belles âmes et aux idiots utiles qui comparent, comme Sifaoui, Israël et l’Iran. La posture "morale" de ceux qui veulent imposer à Israël la paix à tout prix, comme BHL et les signataires de l’appel européen JCall – auxquels Sifaoui emprunte l’expression de "faute morale" pour qualifier la riposte d’Israël – cette "posture morale" est une imposture, car c’est la guerre qu’ils encouragent ainsi.

    Le masque de Mohamed Sifaoui est tombé, et il vient de rejoindre, avec d’autres intellectuels et membres des "élites" françaises et européennes, le camp des ennemis d’Israël. Mais dans le même temps, en France et ailleurs dans le monde libre, des milliers d’hommes et de femmes qui subissent eux aussi les attaques répétées, les humiliations quotidiennes et les agressions des islamistes et de leurs alliés, redressent la tête et regardent avec espoir le combat du petit Etat d’Israël, ilôt de liberté au milieu d’un océan de haine.

    La trahison des élites politiques, souvent dénoncée dans les colonnes de Riposte Laïque, s’accompagne d’un réveil populaire et d’une prise de conscience, et nous savons, en Israël, que beaucoup de résistants à l’islamisation, en France et en Europe, ont envie de dire aujourd’hui, "nous sommes tous Israéliens" !

    Paul Landau

    Ecrivain et chercheur, a publié récemment Pour Allah jusqu’à la mort, enquête sur les convertis a l’islam radical (Le Rocher 2008).

    [1] P. Landau, "Le tournant eurabien de Caroline Fourest", Riposte Laïque, 24/11/2009.

    http://www.ripostelaique.com/Le-tournant-eurabien-de-Caroline.html

    [2] M. Sifaoui, "Le petit Netanyahu", Blog de l’auteur.

    [3] Voir sur ce sujet le dernier livre, essentiel, de Pierre-André Taguieff, La nouvelle propagande antijuive, du symbole Al-Dura aux mensonges de Gaza, PUF 2010.

  • Mohamed Sifaoui ou le ground zero de la critique, Lucien Oulahbib

    sifaoui.jpgCe si "grand" sieur (puisqu'il voit l'actuel premier ministre israélien en"petit" à la façon de Victor Hugo sans doute, on a la mégalomanie que l'on peut) aurait une plume si nuancée, si experte, lui le "grand" journaliste, le "grand" spécialiste de l'islam (mais oui!…) qu'il a donc daigné se fendre d'un énième "papier" vouant à nouveau aux gémonies Riposte Laïque, traité par exemple (admirez la "grande" dentelle) de "torchon virtuel xénophobe, qui généralement offre une tribune à ce qu’il y a de plus puant sur le net comme pensée et pseudo-idéologues" ou encore de "ramassis d’écrivaillons, de journalistes autoproclamés et autres philosophaillons (qui) distille sans cesse son fiel en direction, non pas de l’islam ou des islamistes, mais des musulmans" bien sûr! ne voit-on pas en effet les hordes sanguinaires de Riposte Laïque et ses alliés "d'extrême droite" ratonner aux portes de mosquées de France et de Navarre, se ruer dans les magasins hallal pour les brûler, ou tout simplement dans les banlieues à l'assaut des bus et des cités pour virer tout ce beau monde avant qu'il monte dans les bateaux, ne voit-on pas cela ? Euh…non… pas vraiment… ah ?…

    Alors de quoi parle ce Sifaoui siphonné qui, aveuglé par sa propre grandeur (voit-il encore ses pieds ?), n'arrive même plus à faire la différence entre une critique, en effet, de l'islam en tant que corpus théologico-politique, et une attaque raciste qui prétendrait à une supériorité blanche chrétienne etc, alors que ce n'est pas la question concernant l'islam, d'autant que ceux qui prônent cela admirent plutôt l'islam et ce par haine anti-juive exacerbée.

    Une haine que Sifaoui répercute d'ailleurs en s'en prenant, dans le même "article", à Paul Landau, dévoilant son vrai nom, s'appuyant pour le clouer au pilori (je vous passe les noms d'oiseaux" sur des "amis juifs très respectés dans la communauté juive" afin de calfeutrer en réalité que Sifaoui n'a, strictement, rien compris au conflit judéo-arabe, puisqu'il n'a, strictement, rien compris aux racines politiques de l'islam. Les aurait-il comprises qu'il abandonnerait (peut-être) son ton si supérieur et méprisant puisque en Algérie, en Egypte, au Soudan, au Nigéria, en Turquie désormais, ce n'est pas l'islam de Ben Laden qui tient les rênes, ce n'est même pas l'islam de Ramadan T, c'est l'islam usual, banal… Certes, Sifaoui a construit son islam imaginaire comme d'autres ont sous la main leur communisme imaginaire (Badiou), voire leur libéralisme imaginaire (Renaut, Taylor, les papes du "multiculturalisme" puisque cette affaire a aussi ses racines dans la pensée libérale…) sans parler du féminisme imaginaire d'une Fourest ou de l'écologisme imaginaire d'un Cohn Bendit qui, tous, étaient contre la régulation des signes ostensibles en 2004 alors qu'ils prônent une régulation absolue par ailleurs ; mais c'est là le fumet du nihilisme postmoderne : ultralibéralisme dans les moeurs, la culture, le vivre ensemble, et ultra dirigisme évidemment ailleurs en se souciant comme de l'an 40 des faillites communistes tiers-mondistes passées. Ah ! que l'on aurait aimé lire des "articles" enflammés des Fourest and Sifaoui sur la répression permanente actuelle en Chine, en Corée du Nord, en Iran, en Algérie (mais oui…) etc etc etc, à part les petites interrogations très nuancées celles-là toutes pleines de nuance malgré quelques sauts d'humeur dans les salons ouatés des médias à la mode etc…

    Il serait temps de tourner la page, ces gens n'ont plus rien à dire, sinon hurler en caniches de salon, aveuglés par leur ego, vociférant à partir d'un canevas dépassé, digne de l'agit prop stalinienne des années 30 lorsque les communistes allemands ou français allaient casser du social-traître au lieu de faire alliance avec les sociaux-démocrates contre les nazis.

    Il a fallu attendre l'arrivée d'Hitler, et la peur panique de Staline, pour que le PCF change de fusil d'épaule…

    fourest goudou.jpgEn 2010 en France les néostals à la Sifaoui/fourest -qui n'y connaissent absolument rien en matière de (théo/géo)politique- ou alors peut-être autant que Boutin sur les conséquences sociales de la mondialisation, préfèrent attaquer en premier lieu le camp laïque, agitant de pauvres faits d'armes comme coincer un islamiste naïf dans sa librairie ou alors vouloir à tout prix convertir Ramadan T sur le fait que tout de même refuser l'homosexualité ce ne serait pas bien comme si en stigmatisant l'arbre Ramadan on oubliait la forêt de l'islam qui est bien loin d'être un jardin à la française, et c'est normal, l'islam a son propre agenda déjà textuel, quoiqu'en disent ceux qui prétendent qu'ils sont seuls à détenir les bonnes lunettes pour le lire. Riposte Laïque n'a pas cette prétention. Moi non plus, je suis bien trop petit, seul, pour y arriver. Il faut que je monte sur les épaules de concitoyens pour que, tous ensemble, on puisse voir quelque chose au-dessus des arbres… Soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?…

    Lucien SA Oulahbib 12/6/2010

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu