Avertir le modérateur

- Page 4

  • Boycott d'Israël : du nazisme au nouvel antisémitisme

    "Ils tuent des bébés et ils vendent des lingettes pour bébés... Ces clémentines de Jaffa, c'est autant de bombes avec lesquelles ils détruisent des écoles..."

     "On est chez nous ici, ici c'est pas Israël, c'est la France".

     

    Un militant de "Palestine vivra"

     

    Il faut regarder avec attention la vidéo récemment mise en ligne sur le site antisémite CAPJPO-Europalestine, décrivant l'action de "boycott d'Israël" menée par un groupe de militants de l'organisation "Palestine vivra", dans un magasin Carrefour en banlieue parisienne. Certaines images pourraient prêter à rire, lorsqu'on entend par exemple ces "jeunes" expliquer doctement que les clémentines de Jaffa sont autant de bombes avec lesquelles Israël "détruit des écoles".

    GAZA_oublie_pas.jpg

     Pourtant, il convient de prendre très au sérieux ces images et les intentions de ceux qui les ont tournées, diffusées et organisées. Tout d'abord en raison des sinistres souvenirs qu'elles évoquent. Menahem Macina avait justement illustré, en 2002, un appel contre le boycott des produits israéliens par des images d'affiches allemandes appelant au boycott des magasins juifs. Cette comparaison est totalement justifiée. On constate d'ailleurs, en lisant les listes de produits "israéliens" diffusées par la CAPJPO et les autres associations appelant au boycott d'Israël, que de nombreux produits n'ont de rapport avec Israël que la consonnance juive du nom PDG de l'entreprise qui les produit ou les soupçons de "sionisme" le concernant... Mais au-delà même de cet aspect, les images des hordes de "jeunes" défilant dans le magasin Carrefour, avec le drapeau palestinien, évoquent aussi de sinistres souvenirs, parce que nous savons bien aujourd'hui que le nouvel antisémitisme est tout aussi meurtrier et dangereux que l'ancien.

    nicht_kaufen.jpg
    "Allemands ! prenez-garde à vous ! N’achetez pas chez les Juifs !"

     

    Le nazisme, lui aussi, a commencé par des défilés de jeunes gens en chemise brune dans les rues et des appels au boycott des magasins juifs allemands. Les "jeunes" qui défilent, en chemise verte, dans les magasins Carrefour, en vociférant et en appelant au boycott d'Israël, ne sont pas seulement les héritiers et les continuateurs du boycott antijuif des nazis, mais ils sont aussi – et c'est la raison qui doit nous inciter à les prendre au sérieux – les promoteurs de la nouvelle forme que prend aujourd'hui l'antisémitisme génocidaire. La criminalisation d'Israël – dont le boycott est une des formes – et la résurgence du mythe du Juif tueur d'enfant (analysée magistralement par Pierre-André Taguieff dans son dernier livre) sont les illustrations de ce nouvel antisémitisme qui doit être combattu avec autant de détermination que l'ancien. Am Israël Haï !

    Olivia_Zemor.jpg
    Olivia Zemor, dirigeante du CAPJPO, organisation propalestinienne radicale
    _________________________________________________________________________________________________________
    ************************************************************************************************
    SOUTENEZ ISRAEL EN DEVENANT PROPRIETAIRE D'UN BIEN IMMOBILIER A JERUSALEM!
    Emouna45.jpg
  • Islamisme, le discours de la haine

    Le sermon télévisé de l'ouléma Al-Naggar : Un exemple de discours islamiste contemporain - Pierre I. Lurçat

    (Article repris du site du C.A.P.E.)

    Le sermon de l'ouléma Zaghloul Al-Naggar, diffusé le 6 janvier 2009 par la chaîne égyptienne Al-Rahma (et traduit en français par l'institut MEMRI) est un exemple frappant du discours islamiste contemporain. Sa thématique constitue, nous allons le voir, une incitation virulente à la haine des Juifs et d'Israël. Le CRIF a d'ailleurs saisi le C.S.A (1) , cette chaîne égyptienne étant diffusée par le fournisseur d'accès français Eutelsat.

    1) Principaux thèmes du sermon

    - Le thème du complot

    Ce thème – récurrent dans le discours islamiste contemporain, notamment depuis Sayyid Qutb – se fonde à la fois sur l'antijudaïsme traditionnel du Coran et sur la théorie du complot moderne, importée de l'antisémitisme occidental (2). Selon Al-Naggar, "l'Occident a voulu se venger de sa défaite lors des Croisades ; il a donc rassemblé ses communautés juives dispersées – le rebut de la terre et la poubelle des nations  - pour les installer au cœur du monde arabe".

    taguieff complot.jpg


    - L'origine des Juifs actuels
    Le second thème du sermon est celui de l'origine des Juifs actuels, qui sont selon Al-Naggar les descendants des Khazars, convertis au 10e siècle. "La plupart des personnes de confession juive aujourd'hui", explique-t-il, "sont d'origine khazare. Elles viennent des races mongoles tatares, qui n'ont rien à voir avec la région arabe [sic] ni avec Jacob, Abraham et Moïse. C'est pourquoi la revendication juive portant sur cette terre est sans aucun fondement".

    Cet argument polémique pseudo-historique est très souvent employé dans le discours arabe et islamiste pour s'opposer au sionisme, et on le retrouve même sous la plume d'un historien israélien antisioniste contemporain, Shlomo Sand, dont le dernier livre est devenu un outil de propagande contre Israël en Occident (3).

    Shlomo Sand.jpg
    Shlomo Sand

    Dans le reste de son sermon, Al-Naggar développe le thème du djihad, "seule solution pour régler le problème", car "avec les Juifs, on n'arrive à rien au moyen d'accords et de relations diplomatiques... Ce sont des démons à forme humaine".

    2) Qui est Zaghloul Al-Naggar.

    Il est intéressant de se pencher sur la formation et les activités de l'auteur de ce sermon radical. On constate en effet qu'il s'agit d'un islamiste formé en Occident, géologue de profession, qui s'enorgueillit d'être membre de nombreuses associations professionnelles, y compris l'Association américaine pour le développement de la Science !

    Né en Egypte en 1933, Al-Naggar a étudié à l'université du Caire, puis à l'université du Pays de Galles, où il a obtenu un doctorat en géologie. Il fait aussi partie des membres fondateurs de la Banque Al-Taqwa, impliquée dans le financement d'Al-Qaida. Il a donné des conférences dans plusieurs universités occidentales, et a même été "Visiting lecturer" à l'université de Californie.

    al-naggar.jpg
    Al-Naggar



    En conclusion, nous voyons que l'ouléma Al-Naggar, loin d'être un illuminé, est un islamiste occidentalisé, dont le discours virulent contre Israël, contre les Etats-Unis et contre les Juifs va de pair avec une formation scientifique acquise en Occident. Cet islamiste radical mêle à une apparence de rationalité occidentale les thèmes antijuifs les plus délirants, et c'est ce mélange explosif qui le rend tellement dangereux.

    Notes
    1. Dans sa réponse au CRIF, Michel Boyon, Président du CSA, indique qu’il va procéder à un "contrôle approfondi du contenu diffusé par cette chaîne".
    2. Voir notamment les travaux de Pierre-André Taguieff, présentés de manière synthétique dans L'imaginaire du complot mondial. Aspects d'un mythe moderne, Mille et une nuits 2006.
    3. Shlomo Sand, Comment le peuple juif fut inventé, Fayard, 2008. Je renvoie à mon analyse de ce livre, « Déconstruire le peuple juif: le négationnisme "soft" du "nouvel historien Shlomo Sand », publié sur le site de l'UPJF.

    Copyright © 2008 JCPA. All Rights Reserved

  • Prix "Aujourd'hui" pour un historien israélien négationniste

    Le Figaro l'annonce ce matin dans sa rubrique Confidentiels : "L'historien Shlomo Sand se déplacera spécialement d'Israël pour recevoir mardi, à Paris, le prestigieux prix Aujourd'hui". Je ne sais pas si ce prix est vraiment prestigieux, mais ceux qui le décernent (des journalistes connus, voir ci-dessous) le déshonorent  -  et se déshonorent - en l'attribuant à un auteur aussi extrémiste et fanatique que Shlomo Sand.

    Shlomo Sand.jpg
    Shlomo Sand, un Faurisson israelien?

    Son livre, Comment le peuple juif fut inventé, n'est pas un ouvrage de recherche historique, mais un brulot idéologique antisioniste radical, qui a pour objectif déclaré de saper les fondements de l'Etat d'Israel et de l'Occident tout entier. (Je renvoie à mon analyse de son livre et de son discours, "Shlomo Sand : déconstruire le peuple Juif. Le négationnisme « soft » d'un nouvel historien israélien, parue sur le site de l'UPJF).

    Prétendre aujourd'hui que le peuple juif est un "mythe", alors même que l'existence physique de notre peuple est menacée par l'Iran et ses alliés, releve de la trahison intellectuelle et morale, et Shlomo Sand, militant antisioniste, n'est rien de plus qu'un négationniste et un "Faurisson israélien". Il incombe à tous ceux qui ont combattu depuis de longues années la négation de la Shoah de combattre avec autant de vigueur la négation du Peuple juif.

    Article du Figaro

    L'historien Shlomo Sand se déplacera spécialement d'Israël pour recevoir mardi, à Paris, le prestigieux prix Aujourd'hui, qui récompense son livre, «Comment le peuple juif fut inventé» (Fayard). Devant le groupe de journalistes, membres du jury (Jacques Julliard, Christine Clerc, Jean Boissonnat, Alain Duhamel, Jean Ferniot, Franz-Olivier Giesbert, Catherine Nay, Alain-Gérard Slama, Philippe Tesson…),

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu