Avertir le modérateur

16/12/2013

Utopie quand tu nous tiens, par Liliane Lurçat

Trop engagés pour voir la réalité
trop passionnés pour la voir dans sa dureté
trop intellectuels pour affronter le réel
dans sa cruelle matérialité.
 
Le réel, ici, maintenant, ne se vit pas un stylo dans la main
des intellectuels
 

2420584378.JPG

Les mains calleuses de mon père en étaient le résumé,
l'essence, dans sa granitique vérité
Incrustées de ferraille, ces mains qui avaient construit et défendu
le pays d'Israël  s'acharnaient  à  présent dans le travail le plus humble
à nous faire subsister: manoeuvre industriel.
 
Pourquoi sommes nous venus dans ce pays de la mort assurée?
Demandez- le aux assassins
 
L'Amérique, trop lointaine  donc trop chère
nous était inaccessible
 
C'est la France qui m'a éduquée.

RueDeParis1950.jpg

Paris en 1950


Pourquoi alors, fille d'ouvrier, ai-je épousé François, 
en qui je n'avais pas vu le bourgeois, mais simplement
"un mensch" comme disait mon père
 
La découverte de sa famille fut  pour moi une révélation atterrante
 Pour leur prouver je ne sais quoi, je m'acharnais à étudier
 
Ce qui me valut d'être rembarrée cent fois plus que je n'imaginais
Je n'ai rien appris d'eux que morgue et désespoir
 
Ai-je au moins appris quelque chose de la vie?

LILIANE LURCAT.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu