Avertir le modérateur

12/12/2013

Le nouveau totalitarisme socialiste, par Liliane Lurçat

ecole totalitaire.jpgOn peut perdre sur tous les terrains, sans rien pouvoir conserver, même pas une poignée de nèfles!  Surprenant.

Ce ne sont pas les idées de la troisième République qui sont devenues fausses dans le domaine de l'école : elles seraient valables aujourd'hui en ce qui concerne le rôle des apprentissages fondamentaux, de la discipline scolaire, du rôle des maîtres et de leurs responsabilités dans la transmission des connaissances et des valeurs , du respect qu'on doit aux enfants .


Dans le domaine de l'influence nocive des médias (effets violents ritualisation de l'écoute ) entraînant des troubles du sommeil , des dépendances, des terreurs nocturne , 

 

Les persécutions et les violences au sein de l'institution scolaire et par le biais de l'usage pervers des moyens médiatiques de persécution  des enfants vulnérables (groupes prédateurs utilisant facebook) dans l'indifférence des adultes, enseignants et parents.

 

La volonté politique totalitaire s'impose et rend obsolètes les valeurs traditionnelles : le beau, le vrai, le bien. Déjà, sous Mitterrand, la seule valeur admise était la communication (dixit les professeurs des écoles normales de l'époque).

 

Diapositive46~12.JPG



 

On en est à prétendre que le vrai c'est le faux que le bien c'est le mal et que le beau c'est le laid… C'est ce que nous vivons actuellement et on peut ajouter, le garçon c'est une sorte de fille et la fille une sorte de garçon. Rien n'est vraiment nouveau dans le discours des socialistes, version 2013.

 

Il faut un pouvoir totalitaire pour imposer l'inversion des valeurs mises en cause déjà du temps de Mitterrand. On contrôle à présent toutes les fissures par lesquelles le sens commun pourrait s'infiltrer.

 

Mais il faut aussi que ce pouvoir bouscule les mœurs et les sensibilités par l'action brutale contre ce qui fonde la vie sociale et la famille. Les victimes les plus fragiles sont les enfants : on se suicide de plus en plus jeune et de plus en plus souvent victimes abandonnées à la malfaisance et à la cruauté du groupe et à l'inertie des adultes pétrifiés. Qui donc tire les ficelles du déshonneur et du déclin absolu?

 

LILIANE LURCAT.jpg

Liliane Lurçat (photo LE FIGARO)


Commentaires

Il faudrait que pour cela change des Liliane au gouvernement.

Écrit par : Pittiglio | 13/12/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu