Avertir le modérateur

03/06/2013

En souvenir d’Henri Wallon, par Liliane Lurçat

liliane lurçat,henri wallon,psychologie"J'ai travaillé avec Henri Wallon pendant 11 ans, de décembre 1951 à décembre 1962, jusqu'à la veille de sa mort. J'avais 23 ans quand il m'a engagée, il en avait 72. Il était retraité, mis à la retraite d'office.

Au cours de ces onze années de collaboration, j'ai travaillé sur ses recherches, et il m'a permis de commencer les miennes.

A l'approche de sa mort, Henri Wallon  se désespérait du sort de la psychologie : « La psychologie française entre dans un tunnel » disait-il ; il ne s'était pas trompé.

J'ai essayé de rester fidèle à sa manière de travailler, tout au long de ma vie professionnelle et au-delà. J'ai souvent lu et relu ses publications. Je n'ai jamais oublié mon vieux patron de recherches.


A présent, c'est ma vie qui s'achève, longue, bousculée, traversée par des catastrophes, des drames subis et vécus. Ma vie se termine, ma discipline est entrée dans un tunnel, un cul de sac sans issue.

liliane lurçat,henri wallon,psychologie

Henri Wallon, pour son quatre-vingtième anniversaire, entouré d'Hélène Gratiot-Alphandéry, Irène Lézine, Germaine Bernyer, Lucette Merlette, et Liliane Lurçat (à droite)


Le monde où je suis devenue ce que je suis, monde auquel je me suis tant identifiée, s'effondre à son tour, dévasté par des envahisseurs barbares : les riches barbares l'achètent, les pauvres barbares le consomment.

Ils le détruisent de concert, méprisant les autochtones, comme les témoins survivants d'un passé révolu.

Dans ce désert moral, social, et psychologique, c'est à mon vieux patron que je pense, lucide et clairvoyant. Plein d'une bonté, plus jamais rencontrée depuis sa mort".

 

liliane lurçat,henri wallon,psychologieNB. Dédicace du livre La manipulation des enfants, Nos enfants face à la violence des images (éditions du Rocher, 2002).

« Je dédie ce livre à la mémoire d’Henri Wallon. Ma formation de psychologue a deux sources, l’école de la vie pendant l’Occupation allemande, et plus tard l’attention affectueuse d’un maître.

J’avais 23 ans quand Henri Wallon m’a engagée comme collaboratrice technique, lui-même en avait 72. Je me sentais très proche de lui, malgré le grand écart d’âge et de culture. A l’âge de 5 ans, Wallon avait assisté du haut de son balcon au passage du cortège qui conduisait Victor Hugo au Panthéon.

Il s’entourait volontiers de psychologues juifs à qui il reconnaissait une sensibilité particulière aux problèmes humains. C’était en 1951, la Shoah était encore proche. Il m’a initiée à une psychologie aujourd’hui disparue, héritière d’une grande tradition de psychologie pathologique et de psychologie sociale, sur laquelle s’appuie ce livre ».

liliane lurçat,henri wallon,psychologie

NB Liste des livres de Liliane Lurçat en vente sur Amazon

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu