Avertir le modérateur

Opération « Amoud Anan » : colonne de nuée ou pilier de défense ? Itshak Lurçat

 

tsahal-idf.jpgAu troisième jour de l’opération militaire lancée par Tsahal pour rétablir la sécurité des habitants du sud (et du centre ?) d’Israël, il est intéressant de revenir sur un aspect apparemment accessoire, mais en réalité essentiel de cette nouvelle guerre qui vient de commencer entre les soldats de Tsahal et les terroristes du Hamas : son nom. Les médias internationaux ont adopté la traduction anglaise « Pillar of Defence » - en français « Pilier de défense » - pour rendre l’expression hébraïque « Amoud Anan », tirée de la Bible. En réalité, עמוד ענן désigne la « colonne de nuée » qui accompagnait les Bné Israël dans le désert pendant le jour, et qui était remplacée par une « colonne de feu » la nuit (Exode, chapitre 13, 21-22).

« ויהוה הלך לפניהם יומם בעמוד ענן לנחתם הדרך ולילה בעמוד אש להאיר להם ללכת יומם ולילה »

Plus qu’une simple question de traduction, il s’agit de comprendre la signification véritable des événements que nous vivons et de les interpréter à la lumière de notre histoire nationale relatée dans la Bible, dont nous vivons aujourd’hui les dernières péripéties… Dans une interview au site d’information en ligne Ynet, l’ancien grand-rabbin de Tsahal, Avihaï Rontsky, explique que ce nom a été choisi à dessein et avec beaucoup d’intelligence par l’état-major de l’armée.

 

Rachi, dans une explication lumineuse de la parachat Bechala’h, où apparaît l’expression « Amoud Anan », part comme souvent d’une remarque purement grammaticale (au sujet du mot לנחתם)pour en tirer une observation essentielle : « Ici aussi, c’était pour les faire conduire par l’entremise d’un messager. Et qui était ce messager ? La colonne de nuée, que le Saint béni soit-Il dans sa propre gloire faisait progresser devant eux. Il a donc établi une colonne de nuée pour les conduire grâce à elle, et c’est en la suivant qu’ils faisaient route. Cette colonne ne servait pas à les éclairer mais à les guider ».

 

TSAHAL EN GUERRE.jpg


On comprend bien en lisant ce Rachi que le choix de l’expression « Amoud Anan » pour désigner cette nouvelle guerre contre Amalek n’est pas fortuit, mais au contraire plein de sens et d’espoir… En cette veille de chabbat, alors que des milliers de nos soldats sont mobilisés en vue d’une éventuelle entrée terrestre dans Gaza, nous prions tous à l’unisson pour qu’Hachem guide les pas de nos soldats par une « colonne de nuée » et les protège, tout comme Il nous a guidés lors de la Sortie d’Egypte et qu’il nous amène jusqu’à la victoire totale et l’anéantissement de tous nos ennemis !

Itshak Lurçat

Commentaires

  • Fort bien. Voir http://www.judeopedia.org/blog/2012/11/16/la-colonne-de-nuee/
    Mas pourquoi diable "Pillar of Defence" ?

    Meilleures amitiés, Shabbat Shalom

  • Toutes les versions linguistiques de Wikipedia traduisent par "colonne de Nuée" : Pillar of Cloud, Wolkensäuke, Columna de Nube ...

  • En pensées profondes avec vous tous et tout ce qui se fait à travers vous... Soyez protégés , gardés , fortifiés .Que vos ennemis soient confus et écrasés.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu