Avertir le modérateur

22/06/2012

« Har Habayit béyadénou ! » - Une visite historique sur le Mont du Temple, Pierre Ithak Lurçat

NB On apprend aujourd'hui que la police israélienne vient d'interdire au rav Yaakov Ariel l'accès au Har Habayit... Le combat ne fait que commencer! P.I.L

rav-20goren1.jpg45 ans après la journée historique de juin 1967 où Jérusalem a été réunifiée, par la grâce de D. et par le sang de nos soldats, le Mont du Temple demeure le site d’Israël où la souveraineté juive est la plus ouvertement bafouée, et un des seuls endroits au monde où il est officiellement interdit aux Juifs de prier (avec l’Arabie saoudite évidemment…) ! Pour comprendre cette situation paradoxale et scandaleuse, rien ne vaut une visite sur le Lieu le plus saint pour les Juifs du monde entier.

 

Avec le Rav Menahem Chouraqui, accompagné de ses élèves, et plusieurs militants de longue date pour la cause du Har Habayit, parmi lesquels les membres de la Knesset Michaël Ben-Ari et Ouri Ariel, et le rabbin Ariel, fondateur de l’Institut du Temple, j’ai eu le privilège de fêter comme il se doit le « Yom Yéroushalayim » à l’endroit le plus approprié : sur le Mont du Temple.

 jeruslale;,mont du temple

Nous sommes arrivés en retard, mon ami Mordehaï et moi, et avons heureusement pu doubler la longue file de touristes, sud-américains pour la plupart, qui attendaient à l’entrée du Har Habayit. Premier paradoxe : l’accès au site est entièrement libre pour tous… sauf les Juifs ! Une pancarte signée par le grand-rabbinat d’Israël avertit en effet les visiteurs que l’endroit est « interdit » par la loi juive…

 

DSCN3424.JPGEn réalité, de nombreux rabbins de tous les courants montent aujourd’hui et encouragent les Juifs à monter sur le Har Habayit. Ceux qui passent outre cet interdit doivent ensuite franchir le poste de police. Une fois arrivés en haut, ils sont « pris en charge » par les employés du Wakf, l’administration musulmane à laquelle l’Etat d’Israël a confié la gestion de ce lieu sensible, au lendemain de la victoire miraculeuse de la Guerre des Six Jours.


Aux yeux de Moshé Dayan, et des autres dirigeants de l’époque, le Mont du Temple était en effet un cadeau embarrassant, dont ils ont voulu se « débarrasser » à tout prix… La peur – largement infondée – de voir les foules musulmanes s’embraser et l’interdiction du rabbinat justifient jusqu’à aujourd’hui la frilosité, pour ne pas dire plus, des gouvernements israéliens successifs.

 

Travaux du Wakf sur le Mont du Temple-3.JPGAinsi, les mots fameux du général Motta Gour - « Har Habayit béyadénou ! » - sont largement restés lettre morte, permettant au Wakf de faire comme bon lui semble sur le Mont, et notamment de détruire des trésors archéologiques irremplaçables [photo ci-contre], pour tenter d’effacer toute trace du passé juif du site. Ce négationnisme historique musulman a trouvé son meilleur allié au sein de certaines élites israéliennes, coupées de leurs racines juives, chez qui le rejet de Jérusalem est monnaie courante. Aussi la polémique autour du Mont du Temple est largement devenue – tout comme la question des « Territoires » - un débat interne israélien, judéo-juif et non pas judéo-musulman.

 

Depuis plusieurs décennies, et surtout depuis la tentative du réseau juif clandestin pour attaquer la mosquée Al Aqsa dans les années 1980, la police et le Shin Beth israélien redoutent par-dessus tout un attentat juif sur le Mont du Temple, ce qui explique les contrôles tatillons à l’entrée et l’interdiction de prier, de chanter, voire de murmurer des prières juives en ce lieu sacré juif ! Cette situation kafkaïenne n’est en rien justifiée par un quelconque diktat musulman, comme nous avons pu le constater ce matin : lorsque Yehuda Etsion s’est prosterné devant l’endroit du Temple [photo ci-dessous] et quand le député Michaël Ben-Ari a prononcé à voix haute une bénédiction, les employés du Wakf sont restés impassibles, et c’est un policier israélien qui a voulu interpeller les « délinquants » juifs…

DSCN4551.JPG

Il est possible de prier sur le Mont du Temple!

La preuve a été faite aujourd’hui qu’il est possible de prier sur le Mont du Temple… Souhaitons que des Juifs de plus en plus nombreux montent sur le Har Habayit et accomplissent ainsi une mitsva essentielle, tout en renforçant la souveraineté juive sur ce lieu central. Ceux qui interdisent ou découragent la montée au Har Habayit expriment en fait la survivance de conceptions archaïques et galoutiques, et le refus d’instaurer une pleine souveraineté juive au cœur de notre capitale, confirmant ainsi le pronostic de Zeev Jabotinsky : le plus dur n’est pas de faire sortir le Juif de la galout, mais de faire sortir la galout du Juif…

 

 

DSCN4554.JPG

Un debat judeo-juif...

Commentaires

Comment être prévenu à l'avance des montées sur le Mont du Temple sur lequel je suis monté en juillet 1967 mais jamais après.
Je suis plusieurs fois par an en Judée ou Samarie dans des tiouls de solidarité et Mickaël Ben Ari avec Barouch Marzel et d'autres vrais sionistes sont souvent présents.
Merci de me tenir informé car, venant de Natanya, il me faut être prévenu au moins la veille.
Rosh Hodesh Tov !

Écrit par : Akerman Michel | 21/05/2012

Comment être prévenu à l'avance des montées sur le Mont du Temple sur lequel je suis monté en juillet 1967 mais jamais après.
Je suis plusieurs fois par an en Judée ou Samarie dans des tiouls de solidarité et Mickaël Ben Ari avec Barouch Marzel et d'autres vrais sionistes sont souvent présents.
Merci de me tenir informé car, venant de Natanya, il me faut être prévenu au moins la veille.
Rosh Hodesh Tov !

Écrit par : Akerman Michel | 21/05/2012

INCROYABLE!!!

Écrit par : TARTIERE | 03/05/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu