Avertir le modérateur

10/05/2012

Le dernier Bétari : Bentsion Nétanyahou et le général Eisenhower, par Haggaï Segal

bensti and father.jpgParmi les nombreux hommages rendus à l’historien Bentsion Nétanyahou, décédé la semaine dernière à Jérusalem, celui que lui rend le journaliste Haggaï Segal dans Makor Rishon est instructif et plein d’enseignements pour les Juifs aujourd’hui, y compris pour Benjamin Nétanyahou, dont beaucoup souhaitent qu’il n’oublie pas l’héritage glorieux et l’enseignement de son père. 

« Le général et l’historien ». 

Le 1er juillet 1947, une rencontre inhabituelle eut lieu au Pentagone. Le chef d’état-major américain Dwight "Ike" Eisenhower, héros de la Deuxième Guerre mondiale, reçut en entretien privé le jeune directeur de la branche américaine du parti sioniste révisionniste, le Dr Bentsion Nétanyahou.

L'invité juif dit au général qu’il était venu lui expliquer comment le programme de la création d’un Etat juif allait conforter les intérêts américains. Eisenhower l’interrompit : « Expliquez-moi auparavant quel est le motif de l’attachement profond que les Juifs nourrissent envers la Terre d’Israël… Ma famille a quitté l’Allemagne il y a une ou deux générations, et nous n’avons plus aucun rapport avec ce pays. Mais vous, après tant d’années d’exil, considérez encore ce pays comme votre patrie ? »

 

eisenhower.jpg


Le jeune historien Nétanyahou fut impressionné par cette question. Il répondit au général qu’à la différence des autres émigrants, les Juifs ne s’étaient pas intégrés totalement dans leurs pays d’accueil et qu’ils n’avaient pas pu, ou pas voulu s’y assimiler, ce qui les avait amenés à rester fidèles à leur ancienne patrie. Il lui dit ensuite que pour régler une fois pour toute le problème des Juifs, il fallait sans plus tarder créer un Etat juif dans les frontières historiques, « du désert syrien jusqu’à la Méditerranée ».


Eisenhower voulut alors être sûr d’avoir bien compris son interlocuteur. Il se leva et s’approcha d’un globe terrestre, qu’il fit tourner plusieurs fois avant de trouver la petite Palestine, et il demanda : « Ce que vous voulez, c’est ce territoire ? »

 

Palestine_British_Mandate_1920.jpgNétanyahou répondit affirmativement, en montrant les deux rives du Jourdain. Eisenhower se rassit et dit : « Ainsi vous voulez créer un Etat dans les frontières antiques d’Eretz-Israël… Cest la première fois que j’entends cela de la bouche d’un Juif ! Il est étrange que cette idée soit si différente de la proposition que j’ai entendue dans la bouche de mon ami, le juge Simon Rifkind, qui parlait de transformer la Palestine en fédération judéo-arabe… »

 

« Mon général, rétorqua Nétanyahou, la proposition de Rifkind est inacceptable. Il s’agit tout au plus d’une utopie de gens naïfs, mais pas d’une proposition réaliste ». Au bout de quelques jours, raconta Bentsion Nétanyahou, il reçut un message encourageant de la membre du Congrès Frances Bolton, qui avait organisé le rendez-vous. Eisenhower disait avoir été convaincu par la position du jeune historien juif. D’autres personnes confirmèrent cette impression. En fin de compte, Eisenhower déçut beaucoup les Juifs. Il devint un président hostile à Israël et exigea le retrait total du Sinaï, conquis lors de l’opération Kadesh [N.d.T. La guerre israélo-égyptienne de 1956, dite guerre de Suez.] Nétanyahou, de son côté, resta fidèle aux frontières originelles d’Eretz-Israël. Dans une certaine mesure, il fut le dernier Bétari…

 

Benzion-092210.jpg

BENTSION NETANYAHU Z.L.


Makor Rishon, 4.5.12 - Traduction UPJF © - Reproduction encouragée, en indiquant la source.

http://www.upjf.org/fr/4967-le-dernier-betari-:-bentsion-netanyahou-et-le-general-eisenhower-par-haggai-segal.html

07:56 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : netanyahou, eisenhower

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu