Avertir le modérateur

11/08/2011

Islamisme et multiculturalisme en Angleterre : racines historiques des événements actuels

 

Maudoudi et la Jama'at e-islami

 

UKIM-New-Logo-Small.jpgCréée en 1973 à Leicester, la Fondation islamique se présente comme un institut de recherche, dépendant de la UK Islamic Mission, qui est l'organe de la Jama'at e-islami au Royaume-Uni. La Jama'at a été fondée en 1941 par Maudoudi, journaliste pakistanais qui est, avec Sayyid Qutb et l'ayatollah Khomeyni, un des principaux théoriciens de l'islamisme contemporain. Journaliste et écrivain (comme son homologue égyptien Sayyid Qutb), il écrit son premier livre, Le jihad dans l'islam, à la fin des années 1920.

 

Sous sa plume, la religion est transformée en une idéologie de lutte politique. Pour mener ce jihad, il organise « l'avant-garde de la révolution islamique » dans un parti fondé en 1941, la jama'at-e islami, qui présente de nombreuses ressemblances avec le modèle léniniste. Mais ses références explicites vont à « l'avant-garde » des premiers musulmans : rassemblés autour du Prophète, lors de l'Hégire, en 622, ils avaient rompu avec les Mecquois, partant créer à Médine l'Etat islamique 3.

 

CBSP.jpgLe concept d'« avant-garde » de la révolution islamique sera repris par l'égyptien Qutb - qui écrira son manifeste Jalons sur la route à l'attention de cette « avant-garde tant attendue » - et par de nombreux autres dirigeants islamistes (comme par exemple le prédicateur lillois Hassan Iquioussen, qui affirme que « la communauté musulmane ne pourra avancer sans une élite ! » 4). L'influence de Maudoudi s'exerce bien au-delà des frontières du sous-continent indien. Nous verrons comment son idée fondamentale de révolution culturelle est mise en pratique par Tariq Ramadan.

 

 La Fondation islamique de Leicester et l'affaire Rushdie           

En 1976, la Fondation islamique s'installe sur un luxueux campus de quatre hectares, dont les bâtiments portent les noms des principaux théoriciens et inspirateurs de l'islamisme : « Maudoudi Hall », « Hassan Al-Banna Hall » et « Ibn Taimiyyia Block ». Ibn Taimiyya (1268-1323) est le représentant le plus illustre du néo-hanbalisme médiéval. L'école hanbalite, la plus intransigeante des quatre écoles sunnites de jurisprudence islamique, se caractérise par son hostilité envers toute innovation. Ibn Taimiyya a notamment inspiré le courant wahhabite et il est devenu la référence idéologique des mouvements islamistes contemporains les plus radicaux 5.

 

La Fondation comporte une importante bibliothèque, des logements pour étudiants et visiteurs et une unité informatique. Elle gère une activité intense de traduction et de publication d'ouvrages de penseurs et activistes islamistes et constitue aujourd'hui, « à l'échelle du monde, l'un des centres de diffusion majeurs de la pensée islamiste militante sunnite » 6.

 La Fondation islamique apparaît au grand jour lors de l'affaire Ruhsdie, qui représente un tournant dans

l'histoire des communautés musulmanes en Europe...

 

affaire rushdie.jpegLe rôle joué par la Fondation islamique dans l'affaire Rushdie peut donc se définir ainsi : c'est elle qui a impliqué les communautés musulmanes du Royaume-Uni dans l'affaire, lui ainsi donnant un caractère international beaucoup plus marqué. La Fondation islamique s'est servie de l'affaire Rushdie pour mobiliser et instrumentaliser les populations musulmanes (avec plus ou moins de succès) et pour tenter de s'imposer comme le seul représentant des Musulmans au Royaume-Uni. Un article du journal londonien The Economist décrivait ainsi les conséquences de l'affaire Rushdie pour les populations musulmanes au Royaume-Uni :

 

L'affaire Rushdie a creusé un fossé entre la société civile et les musulmans ; elle a aussi renforcé le contrôle des chefs religieux sur leurs ouailles… Lorsque le gouvernement a refusé d'interdire le livre pour blasphème, même les musulmans les plus modérés se sont sentis insultés. Depuis, les jeunes musulmans ont délaissé les bars et les clubs pour les mosquées et les groupes d'études islamiques 8.

 

Ainsi, en dressant les populations musulmanes contre l'Etat, accusé de complicité avec le « blasphémateur » Rushdie, la Fondation islamique a réussi à mobiliser des citoyens britanniques de religion musulmane, qui a priori ne se sentaient pas du tout concernés par cette affaire… Ce faisant, elle a franchi une étape importante dans sa stratégie visant à asseoir son hégémonie sur la population musulmane. C'est précisément cette stratégie qui sera utilisée par Tariq Ramadan lors de la nouvelle affaire du voile en France 9.

 

Le domaine stratégique de l'éducation

Bien avant l'affaire Rushdie, la mouvance islamiste maudoudiste au Royaume-Uni avait lancé une campagne dans un autre domaine stratégique : celui de l'éducation. Pour ce faire, la Mission islamique avait créé, dès 1966, le Muslim Educational Trust (MET). L'objectif du MET est de « sauvegarder et défendre l'identité musulmane séparée chez les enfants musulmans », exposés à la « société permissive » occidentale 10.

 

Les revendications définies par le MET, dont beaucoup seront satisfaites par les municipalités et les chefs d'établissement au Royaume-Uni, vont de l'introduction de la nourriture halal dans les cantines à l'ouverture de salles de prières dans les écoles fréquentées par les élèves musulmans, et à l'autorisation de s'absenter le vendredi, pour la prière publique. Mais au-delà de cette liste de revendications, il s'agit pour les islamistes de contester le système démocratique et d'ériger les populations musulmanes en « communauté » séparée, soustraite aux lois en vigueur. Ainsi, plusieurs années avant la France, l'Angleterre a connu sa propre « guerre scolaire », qui a vu les mouvements islamistes affronter le gouvernement selon une stratégie qui sera imitée dans l'Hexagone…

 En 1985, une commission présidée par Lord Swann remet au gouvernement anglais son rapport sur « L'Education pour tous », qui encourage le « développement des cultures minoritaires », dans la mesure où elles n'entrent pas en conflit avec les lois en vigueur et les « valeurs communes rationnellement justifiables » 11. Mais loin de satisfaire les revendications islamistes, ce rapport entraîne une surenchère immédiate, de la part d'un séminaire islamique dirigé par un diplomate saoudien dirigeant le Centre culturel islamique de Londres… Dans ses résolutions, ce séminaire affirme :

 

La communauté musulmane ne peut accepter les bases philosophiques séculières du rapport, ni s'engager à respecter toutes les « lois en vigueur », quelque anti-religieuses que ces lois puissent devenir par des moyens démocratiques. Elle se réserve le droit de retirer ses enfants de tous les cours et activités scolaires qu'elle tient pour anti-religieux ou anti-islamiques.

 

tariq-ramadan.jpgCette proclamation, véritable déclaration de guerre, expose la stratégie islamiste, qui sera mise à l'œuvre en France par Tariq Ramadan et ses alliés lors de la nouvelle affaire du voile. Elle s'articule autour de trois axes principaux : refus de la « philosophie séculière » (c'est-à-dire de la laïcité) ; remise en question des lois en vigueur ; chantage au retrait des enfants de l'école publique. En refusant par avance de s'engager au respect des lois, les islamistes montrent leur vrai visage : celui d'une « minorité tyrannique » 12.

 

Extrait du livre de Paul Landau, Le Sabre et le Coran, éditions du Rocher 2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu