Avertir le modérateur

08/09/2010

5770 - Une année record pour la mère juive en Israël

Le nombre de naissances juives en Israël était en 5770 le plus élevé de l'histoire du pays.

 

BEBE.jpg"Par le mérite des femmes juives nous avons été sauvés [en Egypte] et par le mérite des femmes nous serons sauvés". Cette affirmation de nos Sages m'est venue à l'esprit en lisant l'article de Makor Rishon traduit ci-dessous. Certes, ce sont encore les hommes qui dirigent souvent les affaires du monde, dans la politique et l'économie, mais malgré tout, disent nos Sages, ce sont les femmes juives qui déterminent l'avenir de notre Peuple. Au moment où des informations inquiétantes parviennent de Washington et de Jérusalem, alors que notre Premier ministre semble prendre le chemin de ses précédesseurs, qui ont trahi leurs électeurs et bradé nos droits sur Eretz-Israël contre un morceau de papier, il est bon de se consoler par les nouvelles encourageantes de la démographie juive en Israël, qui prouvent que le destin juif n'est pas fixé uniquement par les décisions des "grands" de ce monde mais que chaque foyer juif peut influer sur l'avenir de notre peuple. Chana tova ! P.I.L.

 

5770 : année record pour la natalité de la mère juive, Ouri Israel Paz

 

medium_Drapeau_Etat_d_Israel_2.jpgL'analyse des chiffres publiés par le Bureau central des statistiques à l'occasion du Nouvel an juif montre une donnée très encourageante : la mère juive en Israël enfante plus que ses soeurs juives en diaspora, et beaucoup plus que les femmes en Occident et dans les autres pays développés. C'est ce que conclut le démographe Sergio Della Pergola, qui dirige la faculté des Relations entre Israël et la diaspora à l'université hébraique. Selon lui, la femme juive enfante presque trois enfants en moyenne, contre mois de deux enfants en moyenne dans les autres pays développés.

 

Selon ces chiffres, la population juive a connu une progression modérée du taux de fécondité (2,9 enfants en moyenne). Le nombre de naissances juives en Israël était en 5770 le plus élevé de l'histoire du pays. Selon Della Pergola, cette augmentation ne provient pas uniquement du secteur ultra-orthodoxe de la population : la femme juive en Israël, tous secteurs confondus, enfante plus, apparemment en raison de la satisfaction générale des citoyens israéliens de la vie en Israël.

 

Les chiffres recueillis par le professeur Della Pergola montrent aussi que, contrairement à l'augmentation de la population juive en Israël, on constate parmi les Juifs de diaspora un taux de natalité peu élevé, et la tendance à la baisse de la décennie écoulée se poursuit. Les causes, selon cette étude, sont le taux en progression des mariages mixtes et le vieillissement rapide de la population juive. Le nombre de décès dépasse celui des naissances en diaspora.

 

"Le résultat global de ces tendances opposées est une certaine baisse du nombre de Juifs en diaspora", affirme Della Pergola. "Alors qu'en Israël, on a constaté cette année une augmentation de 1,7 % de la population juive, en diaspora le nombre de Juifs a baissé de 0,2 %. De ce fait, les Juifs d'Israël représentent aujourd'hui 43 % de la population juive mondiale".

 

Après Israël, le pays qui renferme la population juive la plus importante est l'Amérique, avec 5,3 millions de Juifs. Mais selon Della Pergola, ce chiffre dépend de la definition de "qui est Juif". Après les Etats-Unis viennent la France (485 000 Juifs), le Canada (375 000), l'Angleterre (292 000), la Russie (205 000), l'Argentine (182 000) l'Allemagne (119 000), l'Australie (108 000) et le Brésil (96 000).

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu