Avertir le modérateur

04/06/2009

Les statuts du Parti Anti-sioniste, un parti au programme nazi

h_4_ill_1198384_3573_gouasmi,_soral,_dieudonne.jpg

"Vu de Jérusalem" publie ici en exclusivité les statuts du "Parti Anti-Sioniste", présidé par Yahia Gouasmi, qui est le plus sinistre des trois membres du trio dirigeant ce parti. On comprend en lisant ce document que ce parti n'aurait jamais dû voir le jour et que ses statuts auraient dû être invalidés par les autorités préfectorales au moment de leur dépôt. Qu'un parti puisse parler aujourd'hui en France "d'éradiquer toutes les formes de sionisme de la Nation" est intolérable et scandaleux, et cela atteste de la déliquescence de l'Etat de droit et de la montée d'un antisémitisme radical aux accents quasiment hitlériens (voir le discours de Gouasmi, ci-dessous). Souhaitons  que toutes les associations juives de France qui ont pris conscience du danger demandent l'interdiction de ce parti antisémite, sans attendre, à D. ne plaise, une nouvelle affaire Halimi. Pendant des années, la communauté juive a crié "au loup", alors que le danger était largement surestimé. Aujourd'hui, le danger est bien réel, et le Parti Anti-sioniste est véritablement un parti nazi. Il faut l'interdire ou l'empêcher de nuire par tous les moyens. P.I.L

N.B Je reviens sur les liens entre le Parti anti-sioniste et l'Iran, dans le dernier numéro d'Israel Magazine, où je montre que le parti antisioniste est en fait l'émanation du lobby iranien en France animé par Gouasmi, cheville ouvrière véritable de ce projet, bien plus que Dieudonné et Soral – qui font de la figuration dans cette production "made in Téhéran".... .

 

dieudonneconfdepresse-6ab99.jpg
Gouasmi, Dieudonne, Soral : un parti nazi

No d'annonce : 1065
Paru le : 14/02/2009

Association : PARTI ANTI-SIONISTE.

Identification WALDEC : W594004107

No de parution : 20090007
Département (Région) : Nord (Nord-Pas-de-Calais)

Lieu parution : Déclaration à la sous-préfecture de Dunkerque.
Type d'annonce : ASSOCIATION/CREATION

liste antisionite.png


Déclaration à la sous-préfecture de Dunkerque. PARTI ANTI-SIONISTE. Objet : faire disparaître l’ingérence sioniste dans les affaires publiques de la Nation. Dénoncer tous les hommes politiques qui font l’apologie du Sionisme. Eradiquer toutes les formes de Sionisme dans la Nation. Empêcher les entreprises et les institution de contribuer aux efforts de guerre d’une nation étrangère, qui ne respecte le Droit International.Libérer notre état, notre gouvernement et nos institutions de la mainmise et de la pression des organisations sionistes. Libérer les médias pour une pluralité de l’information afin de promouvoir la liberté d’expression. Promouvoir l’expression libre de la politique, de la culture, de la philosophie et de la religion et les libérer du Sionisme. Redonner le pouvoir à la France et aux Français selon les nouvelles règles géopolitiques et économiques sur les grandes questions qui engagent la responsabilité de la Nation. Ne plus engager la France dans des guerres de colonisation et rapatrier nos armées postées en Afrique, en Afghanistan et partout dans le monde. Exiger un référendum populaire pour tout nouvel engagement de la France à l’étranger. Etablir un projet de loi pour interdire aux binationaux de participer aux guerres sans mandant explicite de la Nation. Interdire toute milice quelle que soit sa confession religieuse. Instaurer un dialogue national de sensibilisation pour un projet de société qui exclut toute apologie du Sionisme. Etablir le mode de scrutin à la proportionnelle afin que toute les composantes de la société soient représentées. Militer pour l’instauration d’une société de justice, de progrès et de tolérance. Siège social : 1, impasse Jean-Baptiste Lebas, 59760 Grande-Synthe. Date de la déclaration : 5 février 2009.

 *****************************************************************************************************************

Extraits du discours de Yahia Gouasmi, lors d'une conférence de presse commune avec Dieudonné et Alain Soral, le 24 avril 2009, au Théâtre de la main d'or :

 

Le sionisme a gangrené notre société. Il occupe une place majeure qui ne lui est pas destinée. Il gère les médias. Il gère l’éducation de nos enfants. Il gère notre gouvernement… et tout cela pour l’intérêt de l’étranger. L’intérêt de l’entité sioniste israélienne. Nous sommes là pour leur dire que la chevalerie est arrivée pour stopper ce sionisme qui gangrène notre pays. (…) Ils [les juifs] ont pris le pouvoir en France, le pouvoir des médias, les trusts, la politique. Croyez-moi : gauche comme droite n’est [sic] que du sionisme. Il n’y a rien d’autre. Tout ça c’est une magouille, à grande échelle. Et nous sommes là pour la dénoncer. Et dénoncer tous les hommes politiques qui font l’apologie et le soutien du sionisme, quels qu’ils soient et dire qui sont les vrais Français et qui défend les intérêts de la nation.

[SOURCE : ISRAEL MAGAZINE]

 

 

Commentaires

Tu sais, je ne pense pas être de leur côté ni être rasciste ou quoi que ce soit, j'ai plein d'amis juif et j'ai des origines ashkenaze par mon grand père, mais je trouve quand même cela choquant de voir que tu traite ce parti qui n'a pour l'instant aucun trait antisémite de parti nazi.

Je comprend leurs idées et leur politique (sans adhérer au parti) car cela fait longtemps maintenant qu'un petit groupe de personnes tient les media, s'en servant uniquement dans son propre interêt, ne laissant que des stupidités à la TV et écartant toutes les idées d'émissions invitant à la reflexion. De plus, je trouve assez scandaleux que certains juifs soit revenus en Israel alors que le messie n'est pas revenu, tuants hommes, femmes et enfants pour forcer les populations locales à partir alors qu'il étaient là avant.

J'aimerais avoir ton opinion sur tout ça,
merci d'avoir lu.

Joseph.

Écrit par : JOSEPH | 04/06/2009

Le mouvement de solidarité avec les peuples du Moyen-Orient, (victimes du bellicisme israélien ! ), est menacé par l’émergence progressive d’un discours, qui, pour se construire, récupère les décombres du nationalisme arabe laïc, tout en tentant de se régénérer par des emprunts à l’islam politique le plus radical. Nous assistons à la montée d’un national-islamisme qui, rompant délibérément avec tout idéal universaliste, extrait du marxisme, fils des Lumières, une sorte de vulgate mêlant tour à tour les éléments suivants : apologie de la puissance de l’Oumma (censée être une force politique), explication économique primaire des comportements politiques et, pour finir, retour à des catégories ethno-culturelles.

La situation rappelle, bien sûr, les années 1920, « roaring twenties » pour certains, années d’humiliations nationales pour d’autres qui, dans le sommeil de la raison, préparaient la montée des fascismes. À cet égard, le nazisme n’était qu’un fascisme radical se caractérisant par un vitalisme, producteur néanmoins de sens pour l’homme désorienté par le modernisme.

Nous devons donc être attentifs au risque d’émergence de mouvements politiques et de discours dont la fonction est de fournir une perspective aux révoltes légitimes, tout en les détournant d’une transformation nécessaire de la société, ce qui fut le propre, déjà, des fascismes des années 1920-1930.

L’antisionisme absolu revient à nier le droit à l’existence d’Israël alors même que cet État existe et que des citoyens israéliens le reconnaissent comme le leur : il constitue un appel à son élimination. Voilà ce qui surgit et se diffuse, sans reproduire un modèle historique connu : une vision diabolisante des Juifs, assimilés à l’entité mythique censée incarner une puissance maléfique : « les sionistes », accusés litaniquement de
« racisme », de « fascisme », d’ « expansionnisme », d’« impérialisme », d’« apartheid » et de « génocide » (ou, plus précisément, de « palestinocide »).

Cette vision dite « antisioniste » enveloppe des appels à la haine, voire au meurtre.

Lorsque la catégorie de « victime » est illustrée, que la
« victime » est désignée, le parti pris en sa faveur suit automatiquement. Et ce, que la catégorie victimaire soit incarnée par « les sans-papiers » (ou les « sans-travail », les
« sans-logis », etc.) en France ou par « les Palestiniens » (les « sans- État ») au Proche-Orient.

La démagogie nazislamiste et la démagogie néo-gauchiste se rejoignent dans le recours aux évidences toutes faites du populisme misérabiliste, dont l’axiome central est ainsi formulable : « Ils sont meilleurs que nous (que tous les autres) parce qu’ils souffrent plus que nous (que tous) ». Telle est la logique normative qui dicte le choix inconditionnel en faveur des « pauvres », des « faibles », des « démunis » ou des
« opprimés ». Comment ne pas défendre les « victimes » contre leurs « bourreaux » ? Les Palestiniens-victimes contre les Israéliens-bourreaux ?

Les propagandistes nazislamistes comme les démagogues néo-gauchistes pratiquent systématiquement le terrorisme intellectuel dans les médias qui leur sont ouverts : toute critique de leur discours ou de leur comportement est aussitôt assimilée à un indice d’« islamophobie », de « racisme », de
« fascisme » ou de complicité avec « l’extrême-droite », voire à un symptôme de « néo-libéralisme » (dernière appellation du diable). Quant à l’extrême-droite, marginalisée et ostracisée depuis 1945 dans les démocraties occidentales, son usage des médias tend à se réduire à la dénonciation litanique du « complot » dont elle serait la victime, et dont les organisateurs seraient les adeptes du « mondialisme ». La guerre contre les Juifs est aujourd’hui conduite par les mouvances qui désignent la démocratie libérale, clairement ou non, comme leur ennemi. Si l’on place à part l’islamisme, susceptible cependant de constituer un allié conjoncturel de l’extrême-droite (classiquement groupusculaire ou modernisée sur le mode national-populiste) comme de l’extrême-gauche réorientée par l’antiglobalisme gnostique (la quête d’un « autre monde »), il reste à considérer les extrêmismes qu’il est convenu de situer à droite et à gauche, où l’on peut observer les expressions diversifiées d’un même « antisionisme » fanatique, d’un même anti-israëlisme frénétique.

* Appel du Bureau de Vigilance Contre l'Antisémitisme, à la dissolution du Parti Antisioniste.

http://www.upjf.org/

* La LICRA satisfaite de l'annonce de l'ouverture d'une enquête préliminaire à l'encontre de Dieudonné.

Vos doutes, Joseph, sont une insulte pour vos ancêtres.

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 04/06/2009

Joseph,

On me souffle à l'oreille qu'un bon nazi a "son bon juif".

Il est bon d'écouter ce que dit son ennemi, ceux que vous osez défendre ont des adorateurs dont le nouveau slogan est : -les juifs vont nous "palestiniser"-.

Écrit par : Mina | 05/06/2009

enfin un article intelligent sur sur le PAS veritable parti nazi qui tout comme le nspda au debut fera un score médiocre mais le fascisme c'et la gangréne on l'éradique ou on en créve. MORT AU FACSISME je suis solidaire de vous mes fréres juifs mis chaque communauté a ces fasciste alors soyez aussi trés vigilant. en période de crise économique les boucs émissaire de la petite bourgoisie européenne soutenut par certains élément de la bourgoisie sont les meme qand 1945: Roms et Juifs.

Écrit par : julien | 05/06/2009

la terre des sémites il y a les trois religions monotétistes
des arabes chrétien
des arabes musulmans
et des juifs.
si une personne dit je suis antisémite, elle est contre ses trois communautés.
le P.A.S est anti sioniste , mais je ne pense pas ,même j en suis sur in 'est pas anti sémite.
la démocratie c est le peuple
réponse dimanche a 22h00
cordialement a tous

Écrit par : Fanchteïn jean jacques | 05/06/2009

Contentez-vous de Montauban !

http://www.over-blog.com/profil/blogueur-1055351.html

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 05/06/2009

C' est l' usage qui détermine en la signification donnée à un mot et non f sa racine grecque ou latine !

rappel la définition de ce mot dans le dictionnaire:


antisémite [tisemit]
antisémite adjectif (même forme au masculin et au féminin, pluriel antisémites)
1. qui fait preuve d'hostilité violente et de discrimination à l'égard des Juifs et du judaïsme
une idéologie antisémite


antisémite nom commun - masculin ou féminin (antisémites)
1. personne qui fait preuve d'hostilité violente et de discrimination à l'égard des Juifs et du judaïsme
un antisémite fanatique


Microsoft® Encarta® 2008. © 1993-2007 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

Écrit par : joel | 05/06/2009

Vous vous prenez trop la tête.
Je souhaite pas avoir à faire avec tout ça, d'un côté comme de l'autre.
Tous plus extrémistes les uns que les autres.

Écrit par : Joseph | 07/06/2009

* La déconfiture du Parti Antisioniste aux élections européennes.

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme savoure la
déconfiture du Parti Antisioniste aux élections européennes.

Le BNVCA salue les électeurs franciliens qui ont renvoyé Dieudonne et ses
comparses vers leurs élucubrations qui n’ont eu d’écho que sur quelques
illuminés comme lui.

Ce résultat confirme que les français ne sont pas antisionistes parce qu’ils
ne sont pas antisémites.

Sa liste a réalisé dimanche un score de 1,30% en Ile-de-France, seule circonscription où elle se présentait pour les élections européennes.
En Seine Saint-Denis, le comique controversé a réalisé son meilleur score avec 2,83%. Suivent le Val d’Oise avec 1,60%, le Val de Marne (1,47%) les Hauts-de-Seine (1,37%), l’Essonne (1,03%), la Seine-et-Marne (0,97%), les Yvelines (0,88%). Dans Paris intramuros, son score atteint 1,02 %.

par Sammy Ghozlan

http://www.actu.co.il/2009/06/la-deconfiture-du-parti-antisioniste-aux-elections-europeennes/

* Pétition pour une proposition de Loi intitulée « Loi Martin Luther King ».

Il est manifeste que, pour mettre un terme à la liste raciste du Parti Antisioniste, emmenée par Dieudonné, il faut que soit votée une loi qui établisse définitivement que l’antisionisme n’est qu’un "faux nez" de l’antisémitisme et du racisme. La réussite de cette démarche collective et citoyenne sera tout à l’honneur de la France et de ses élus agissant au nom de tous les Français qui aspirent au respect entre les hommes et à la paix entre les peuples.

Ci-dessous, lettre envoyée aux Députés et, en grand nombre, aux membres de nombreuses associations.

Messieurs et Mesdames les Députés de l’Assemblée nationale
Messieurs et Mesdames les responsables des communautés.

Il est regrettable que dans le but - louable en soi - de ne pas faire de publicité à un agitateur, de nombreux responsables communautaires ou associatifs aient cru bien faire de ne pas s’élever publiquement contre le programme du Parti Antisioniste de MM. M’bala M’bala, alias Dieudonné, et Yahia Gouasmi. Le "moins on en parle mieux ça vaut" ne nous paraît pas être la bonne attitude à adopter, et ce pour plusieurs raisons.

En effet, laisser libre cours à un tel déchaînement de haine et de propos infâmes, sans demander aux politiques d’y mettre un terme en décrétant la mise hors-la-loi de ce prétendu parti, ouvre à cette liste une avenue médiatique on ne peut plus favorable, qu’on le veuille ou non. Ne rien dire, ne rien tenter, ne peut que conforter, à terme, l’adage selon lequel « qui ne dit rien consent ». Car il est à craindre que ce parti fasse des émules dans toute l’Europe, qu’il continue à mener des actions de boycott des produits israéliens, ou d’autre nature, visant à nuire à l’image de l’Etat d’Israël, et des Juifs en général.

Le fait que la liste existe déjà et que le vote est sur le point d’avoir lieu ne constitue pas une excuse pour ne rien tenter. En effet, les ennemis du peuple juif ne manquent malheureusement pas et, si on laisse faire ces agitateurs, RIEN ne les arrêtera, et leurs menées n’auront pas de fin. Au fil des années, l’atmosphère sociale pourrait devenir irrespirable. Les insanités proférées par des membres de cette liste ne visent pas seulement l’Etat d’Israël, ils salissent la totalité du Peuple juif. Il est évident qu’il faut affronter l’ignorance générale et ouvrir le débat, les arguments ne manquent pas face aux révisionnistes.

Oui, les anciennes calomnies et médisances du passé refont surface sous de nouveaux habits et avec un nouvel angle d’attaque, tandis que la Justice semble impuissante. Bien que, dans le passé, des hommes politiques aient protesté avec sincérité contre l’attitude discriminatoire dont les Juifs étaient victimes, force est de constater avec un profond regret que l’histoire se répète :

« …Le sort du peuple juif est un scandale de l’histoire. Comme l’hellénisme, le judaïsme est une des sources profondes de nos civilisations occidentales ; il leur a donné sa Bible, son Dieu, sa soif inépuisable de justice, le lyrisme de ses vieux prophètes, lancé comme un cri vers la Divinité. Qu’un tel peuple ait été, il y a dix huit siècles, massacré, écartelé, dispersé comme un vil troupeau sur la face de la terre, qu’on ait fait de lui, suivant le mot de Jaurès : le grand spolié du monde, condamné à un exil sans fin, et qu’on lui ait imputé à ce crime cet exil même pour justifier de nouvelles persécutions, c’est d’une iniquité qui, depuis bien des années, révolte tous les cœurs généreux… » (P. Painlevé, Ministre français de la Guerre, 1917).

Nous sommes conscients, mais surpris du vide juridique qui empêche de faire interdire ce parti dans le pays des Droits de l’homme et du citoyen. C’est pourquoi, je lance l’idée d’une proposition de loi qui serait intitulée « Loi Martin Luther King », sur la base du propos du grand militant noir des droits civiques, rapporté par le député John Lewis, en 2002 :

"Durant une intervention à l’Université de Harvard, peu de temps avant sa mort, un étudiant se leva pour interroger King sur le problème du sionisme. La question était à l’évidence hostile. King répondit : « Quand des gens critiquent les sionistes, ils veulent parler des Juifs. Votre propos est de l’antisémitisme. » "

Cordialement,

Responsable du collectif : Meyer Tangi

Le collectif d’initiative : Yehuda Guzzi, Menahem Macina, David Tordjman

http://www.loi-contre-antisionisme.org/

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 08/06/2009

Interdire la tribune est une atteinte a la libertee d expretion,et a la democratie,apparement le PAS vous deranges, si vraiment ce parti est un appel a ll antisemitisme combattons le,et vous avait le soutien de beaucoup de francais,Maintenant concernant le sionisme, si j ai bien compris etre contre le sionisme c est etre antijuif,ou anti israeliens.Pourtant certains juifs denoncent le sionismes,et clament qu ils ne le sont pas,que israel volent les terres d un peuple qui vivaient en harmonie aussi bien avec les chretiens que les juifs,alors je ne sais plus quoi penser,la vie d un enfant palestinen n est t elle pas aussi importante que celles d un autre enfant ,n oublions jamais le mal et atrocites faites aux juifs lors de la deuxieme guerre mondiale,mais nous devons pas oublier ni nous voiler devant la tragedie qu est en train de vivre le peuple palestinien.Autre chose,faites des recherches sur les rapports du sionismes et du 3eme reich nazi,c est assez epoustouflant.Respectons nous les uns et les autres,dialoguons autours d une table agissons en humains,chassons les vendeurs d armes,apprenons nos differences,l amour fera le reste

Écrit par : olivier | 19/07/2009

Pour Olivier :
bien s'informer pour bien questionner :

http://contrecourant1.wordpress.com/2009/04/26/aux-origines-de-lantisionisme-iii-premiere-partie/

Écrit par : joel | 19/07/2009

Merci Joel pour se complement d information,cela peut expliquer selon toi ou legitimer certaines exaction de l intervention militaire israelienne,mais n ayant aucune appartenance religieuse,moi je ne vois que la souffrance d innocents,des images et des rapports accablants sur Sahal.Mais revenons a notre sujet,le droit a l expretion doit il etre interdit aux P A S?je repondrais non,car alors on ne saurait plus dans une democratie,maintenant si tu penses qu ils peuvent ou veulent nuire a la communaute juive,alors la France pays des droits de l homme,a des outils pour defendre ces citoyens LA JUSTICE,certes un peu bafouer ces temps ci.Cdt

Écrit par : olivier | 19/07/2009

le lien ci dessus de joel n'est qu'un parti pris d'un cite qui a son idée sur le sujet et n'est en rien universel , car si l'on veut etudier les rapports ancestraux entre l'islam et le judaisme on se rendra compte que ceux-ci ont été privilegié et ce depuis l'avenement de l'islam : lorsque mahomet est arrivé a medine , cette ville aujourd'hui en arabie saoudite , il fut accueilli par des juifs et des chretiens et le coran stipule bien que les gens du livre ( les juifs et les chretiens ) doivent etre protégé s'ils etaient en danger !!!! de plus de grands philosophe juifs d'antant tel que David Al-Muqammis, Sa’adya Gaon, Abraham ibn Daoud et surtout Abu Imran Musa ibn Maymun dit Maïmonide n'auraient certainement pas souscrit a ce point de vu .

Écrit par : isaac | 19/07/2009

Les Juifs sont largement dépassés par leur destin, celui-ci leur échappe et en même temps les tient, où qu’ils soient et quoi qu’ils fassent, quelle que soit leur pratique extérieure.

La dimension matérielle, visuelle, d’une langue, les supports qui sont les siens importent davantage que le message contenu, lequel peut être traduit en de multiples langues de par le monde. Se pourrait-il donc que littéralement les juifs soient le peuple du Livre ? Ils seraient dès lors façonnés par ce rapport exclusif avec certaines formes, quand bien même l’alphabet hébraïque “carré” serait-il araméen et n’aurait rien de juif en soi.

C’est là toute la question de l’instrumentalisation.

La forme importe ici plus que le fond car elle parle au corps, il se constitue, à la longue, entre la forme et l’organisme humain des liens mystérieux. On aurait là une explication alternative, pour la formation du peuple juif et son maintien, du fait de son rapport récurrent et continu avec l’alphabet hébraïque, notamment lors de la prière, sans parler évidemment des sonorités qui pourraient être obtenues à partir des textes porteurs du dit alphabet.

On ne devient pas du jour au lendemain récepteur d’une émission qui n’existe que par instrumentalisation et non par elle-même. Si l’on prend l’exemple de l’alphabet hébreu, celui-ci ne joue son rôle que si l’on est sensibilisé à sa présence, que si on sait, ancestralement, le décoder, non pas bien entendu sur le plan linguistique mais sur un plan religieux, le lien entre les juifs et cet alphabet étant D., puisque D. est interface entre deux objets, ce qui est aussi vrai pour l’Amour, pour le Pouvoir.

Or, quand des millions de gens de par le monde ont développé, en quelque sorte dans leurs gènes, la même relation avec le même objet, on peut parler de peuple.

On peut aussi se demander si les Juifs ne constituent pas, par eux-mêmes, un objet de focalisation pour d’autres populations; ce qui conférerait à l’antijudaisme / antisémitisme / antisionisme, une autre dimension. On comprend dès lors l’importance de toute politique à l’égard des Juifs pour l’identité des peuples de la planète. Croire que les Juifs sont perçus de façon identique, ce serait laisser entendre que tous les peuples sont identiques. Or, les Juifs sont voués à être instrumentalisés, c’est-à-dire perçus selon les grilles les plus variées et contradictoires et il serait vain de s’en offusquer.

* " Les intellectuels se réclamant de la confession musulmane répètent sans cesse que l'Islam est fraternité, paix et tolérance. Ils ont certainement raison, mais ils n'ont aucun soutien théorique qui permette d'appuyer la plupart de leurs affirmations. Les modérés veulent embellir l'image de leur religion mais ce qu'ils disent de l'Islam ne traduit qu'un souhait."

Soheib Bencheikh, Marianne et le Prophète, Paris, Grasset et Fasquelle, 1998, p.146.

* " Mahomet eut le souci de ne pas bouleverser la hiérarchie tribale brutalement. Mais c'est la violence guerrière, la ruse, l'assassinat, qui lui permirent de réussir et d'imposer sa religion".

Anne-Marie Delcambre, L'islam des interdits, Paris, Desclées de Brouwer, 2003, p.101.

Conclusion: tu es sur tous les fronts, en ce moment, Joël; alors, te laisse pas .....

Dans les lettres que Maïmonide adressa à des communautés qui s’étaient tournées vers lui comme leur recours le plus sûr, on le voit s’engager résolument pour apaiser les passions, éteindre les incendies de mouvements messianiques, prendre position contre les exaltés du martyre lors des épisodes de conversion forcée à l’islam, et toujours redonner l’espoir en termes simples et conciliants sans transiger sur les principes et sans complaisance.

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 20/07/2009

l’antijudaisme / antisémitisme / antisionisme.... gilles je pense que prendre des raccourcis comme ceux cités peuvent étre insultant pour ceux de la communauté qui n'ont pas choisi le sionisme comme idéologie nationale , en effet il n'y a rien de calomnieux de dire que beaucoup de juifs sont anti-sionistes , tel que marek EDELMAN le héro du ghetto de varsovie ou ronnie brauman co fondateur de medecin sans frontiere , Selon Michel Warschawski, « L’antisionisme a toujours été perçu comme une position politique parmi d’autres, qui plus est, hégémonique dans le monde juif pendant près d’un demi siècle » .Le Bund (Union générale des travailleurs juifs) est aussi un parti politique pro juif mais radicalement antisioniste !!!! Donc tenter de semer le doute dans les esprits en assimilant l'antisionisme à l'antisemitisme me parait etre une demarche intellectuellement malhonnéte .

Écrit par : isaac | 20/07/2009

Olivier , le P.A.S ne dérange plus personne .
Et cela TE préoccupe !
Il sortira de la mémoire colléctive dès que seront mises à jour ,clairement ,les sources de financement de cette officine .
Dès l'instant où un semblant de démocratie apparaitra en Iran , nombre de questionnement sur l'Antisioniste , frère universel de l'Antisémitisme ,
s'évaporeront au profit de la question essentiel :
comment faire la Paix avec son ancien adversaire !

Écrit par : joel | 20/07/2009

Olivier , le P.A.S ne dérange plus personne .
Et cela TE préoccupe !
Il sortira de la mémoire colléctive dès que seront mises à jour ,clairement ,les sources de financement de cette officine .
Dès l'instant où un semblant de démocratie apparaitra en Iran , nombre de questionnement sur l'Antisioniste , frère universel de l'Antisémitisme ,
s'évaporeront au profit de la question essentiel :
comment faire la Paix avec son ancien adversaire !

Écrit par : joel | 20/07/2009

Isaac, tu as raison concernant les raccourcis ... mais citer certains noms peut aussi être source de confusion.

Edelman a refusé de participer aux cérémonies commémorant, dans cette Pologne qu'il n'a pas voulu quitter, l'héroïque soulèvement de 1943, - même et surtout pas pour Etat Juif construit sur l' "épuration ethnique" des "ghettos" arabes de Palestine. Ce qui est respectable, c'est la permanence des convictions, mais tout de même !

Pourquoi ne pas citer Mordechai Anielewicz ? En Israël, le kibboutz Yad Mordechai a été baptisé en son honneur. À Varsovie, la rue Gęsia (une des artères de l'ancien ghetto) porte maintenant le nom de Mordechai Anielewicz (rebaptisée dans les années 1960). Est-ce insultant pour la communauté ?

Quand à Rony Brauman, je ne suis pas d'accord avec toi: lorsqu'on énnonce que "le sionisme est à la fois un mouvement de libération nationale et un mouvement colonial", il n'existe plus de vrais ou de faux héros ! Ce que tu me reproches à juste titre, ne pévaut pas pour Braumann. Asssimiler le sionisme au colonialisme est une insulte pour la famille de Roi Klein, et de tous les pétionnaires, dont je fais partie, qui représentent une "communauté" respectable!

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 20/07/2009

Isaac, tu as raison concernant les raccourcis ... mais citer certains noms peut aussi être source de confusion.

Edelman a refusé de participer aux cérémonies commémorant, dans cette Pologne qu'il n'a pas voulu quitter, l'héroïque soulèvement de 1943, - même et surtout pas pour Etat Juif construit sur l' "épuration ethnique" des "ghettos" arabes de Palestine. Ce qui est respectable, c'est la permanence des convictions, mais tout de même !

Pourquoi ne pas citer Mordechai Anielewicz ? En Israël, le kibboutz Yad Mordechai a été baptisé en son honneur. À Varsovie, la rue Gęsia (une des artères de l'ancien ghetto) porte maintenant le nom de Mordechai Anielewicz (rebaptisée dans les années 1960). Est-ce insultant pour la communauté ?

Quand à Rony Brauman, je ne suis pas d'accord avec toi: lorsqu'on énnonce que "le sionisme est à la fois un mouvement de libération nationale et un mouvement colonial", il n'existe plus de vrais ou de faux héros ! Ce que tu me reproches à juste titre, ne pévaut pas pour Braumann. Asssimiler le sionisme au colonialisme est une insulte pour la famille de Roi Klein, et de tous les pétionnaires, dont je fais partie, qui représentent une "communauté" respectable!

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 20/07/2009

Isaac, tu as raison concernant les raccourcis ... mais citer certains noms peut aussi être source de confusion.

Edelman a refusé de participer aux cérémonies commémorant, dans cette Pologne qu'il n'a pas voulu quitter, l'héroïque soulèvement de 1943, - même et surtout pas pour Etat Juif construit sur l' "épuration ethnique" des "ghettos" arabes de Palestine. Ce qui est respectable, c'est la permanence des convictions, mais tout de même !

Pourquoi ne pas citer Mordechai Anielewicz ? En Israël, le kibboutz Yad Mordechai a été baptisé en son honneur. À Varsovie, la rue Gęsia (une des artères de l'ancien ghetto) porte maintenant le nom de Mordechai Anielewicz (rebaptisée dans les années 1960). Est-ce insultant pour la communauté ?

Quand à Rony Brauman, je ne suis pas d'accord avec toi: lorsqu'on énnonce que "le sionisme est à la fois un mouvement de libération nationale et un mouvement colonial", il n'existe plus de vrais ou de faux héros ! Ce que tu me reproches à juste titre, ne pévaut pas pour Braumann. Asssimiler le sionisme au colonialisme est une insulte pour la famille de Roi Klein, et de tous les pétionnaires, dont je fais partie, qui représentent une "communauté" respectable!

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 20/07/2009

joel dis moi en toute honneté que penses tu de certains personnages historiques , juste parmis les justes , tel que marek EDELMAN , hero et survivant au combien charismatique du ghetto de varsovie , et radicalement antisioniste , serait il lui aussi antisemite !!!!! que penses tu de l'IJAN ( international jewish anti-zionist network ) qui ont d'ailleur une officine , comme tu le dis si bien, en israel (israel@ijsn.net si tu veux leur ecrire et leur dire tout le bien que tu penses d'eux et les questionner sur leur sources de financement... lol ) . tout le probleme reside dans le fait que beaucoup de juifs de france et de la diasporat sont plus sioniste que les citoyens israeliens eux meme , en effet beaucoup critiquent la poltique guerierre de leurs dirigeants et cela ne fait pas d'eux des suppots du hezbollah ou du hamas ....

Écrit par : isaac | 20/07/2009

Bravo messieurs,vos ehanges d opinions sont tres instructives.et je deduit que ne pas etre en accord avec le sionisme ne fait pas pas d une personne quelqun d antisemites,merci Issac pour tes commantaires.Donc Dieudonne dit la verite lorsqu il dit ne pas etre antisemite,interdire le P A S serait donc bien une atteinte a la libertee.Maintenant je peux comprendre qu en temps que juifsioniste, on puisse vouloir interdire ce parti qui veut voir disparaitre l etat sioniste d israel,denonce la main prise du sionisme sur les medias et autres institutions Francaise ect....comme grand nombre de francais issue de l immigration voudraient interdire le FN.La politique incorrecte doit avoir tribune,ainsi que la diversitee d opignion il y a que comme ca que l on avancera.

Écrit par : olivier | 20/07/2009

Oui, mais quand on oublie la dhimmitude, on n’a rien compris. Quand on limite le conflit de 1945 à 1948, on crée un lien de causalité entre Shoah et Israël.

Fin 1949, un israélien sur trois est issu des camps, un soldat de Tsahal sur trois est un rescapé. Le lien entre le Sionisme et la Shoah est incarné par l’arrivée massive des rescapés. Aujourd’hui encore, 40% des israéliens ont un lien physique avec la Shoah.

Le sionisme est resté un mouvement minoritaire dans la daspora ; une infime minorité a fait son alyah.

Tu as raison de dire que beaucoup de juifs de France et de la diaspora sont plus sionistes que les citoyens israëliens eux-mêmes. Les travaillistes israéliens ont fait l’impasse sur le travail des Bundistes et du Bétar.

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 20/07/2009

je ne prétends absolument pas le contraire !!! évidement qu'il y a une relation de cause a effet entre la shoah et la création d'israel !!!! et etre sioniste ne signifie pas faire son alyah !!! beaucoup de non juifs sont sioniste ou pro-sioniste si tu veux , c'est comme dire que le palestinien est antisioniste et les autres qui les soutiennent sont pro-antisioniste , c'est joué avec les mots!!!! quant à la dhimma je te rappelle qu'elle s'appliquait en des temps plus anciens encore quand en droit européen on brulait les impies !! on appelait ça l'inquisition et ,dieux merci ,pour beaucoup de juifs que le droit musulman appliquait le dhimitude !!!

Écrit par : isaac | 20/07/2009

Ce que l’on ne dit pas c’est que Maïmonide a dû quitter l’Espagne vers l’âge de 13 ans, à l’arrivée des Almohades qui forçaient les juifs à se convertir à l’Islam.

Mais on n’est pas obligé de respecter le tabou qui semble parfois affecter une histoire d’al-Andalus excessivement marquée de volontarisme consensualiste et à laquelle on ne pourrait pas toucher de peur de détruire le fragile espoir entretenu de part et d’autre de la Méditerranée de retrouver un jour cet esprit de Cordoue.

L’avenir, cependant, ne peut s’édifier sur des équivoques et des mythes, et al-Andalus, comme beaucoup d’épisodes de l’histoire où l’Occident et le monde arabe se sont rencontrés et confrontés, a souvent donné lieu à des interprétations quelque peu mythiques.

Cordialement.

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 20/07/2009

gilles-michel tu as la mémoire courte car tu nous parles d'un maimonide qui aurait été persecuté par les almohades mais tu ne finis pas l'histoire!!!! en effet , maimonide a toujours été soutenu par des musulmans et il fut en parti le conseillé privilegié de saladin , de plus c'est saladin qui libera jerusalem des croisés et décréta que les Juifs pouvaient s'y installer pour pratiquer librement leur religion !!! il faut rendre a cesar ce qui apartient a cesar et retablir l'histoire et ne pas en raconter uniquement ce qui arrange!! les juifs d'israel devront en ce sens ériger une statut en la memoire de saladin !!!
Gilles-michel tu dis que que Maïmonide a dû quitter l’Espagne vers l’âge de 13 ans, à l’arrivée des Almohades qui forçaient les juifs à se convertir à l’Islam ......;mais tu ne racontes pas sabra et shatillah , tu ne racontes pas les massacres de villageois palestiniens en 48 (les massacres de saliha , de dar yassine ,de Lydda d’al-Dawayima et d’Abou Shousha ), tu ne nous parles pas des agissements de l'irgoun , de la haganah ,la milice stern ....Heureusement Gilles-michel Deharbe de grandes figures israliennes come Ari folman , grand realisateur devant l'eternelle , sont là pour retablir le tir car en realisant le sensationnel " valse avec bachir " ari folman a fait en sorte que sabra et shatillah ne s'efface pas de la page du temps (c'est un petit clin d'oeil ) comme beaucoup le souhaiterai .

pour gilles-mchel :http://www.rose-croix.org/revue/moise/moise.html

Écrit par : isaac | 21/07/2009

gilles-michel tu as la mémoire courte car tu nous parles d'un maimonide qui aurait été persecuté par les almohades mais tu ne finis pas l'histoire!!!! en effet , maimonide a toujours été soutenu par des musulmans et il fut en parti le conseillé privilegié de saladin , de plus c'est saladin qui libera jerusalem des croisés et décréta que les Juifs pouvaient s'y installer pour pratiquer librement leur religion !!! il faut rendre a cesar ce qui apartient a cesar et retablir l'histoire et ne pas en raconter uniquement ce qui arrange!! les juifs d'israel devront en ce sens ériger une statut en la memoire de saladin !!!Gilles-michel tu dis que que Maïmonide a dû quitter l’Espagne vers l’âge de 13 ans, à l’arrivée des Almohades qui forçaient les juifs à se convertir à l’Islam ......;mais tu ne racontes pas sabra et shatillah , tu ne racontes pas les massacres de villageois palestiniens en 48 (les massacres de saliha , de dar yassine ,de Lydda d’al-Dawayima et d’Abou Shousha ), tu ne nous parles pas des agissements de l'irgoun , de la haganah ,la milice stern ....Heureusement Gilles-michel Deharbe de grandes figures israliennes come Ari folman , grand realisateur devant l'eternelle , sont là pour retablir le tir car en realisant le sensationnel " valse avec bachir " ari folman a fait en sorte que sabra et shatillah ne s'efface pas de la page du temps (c'est un petit clin d'oeil ) comme beaucoup le souhaiterai .
pour gilles-michel :http://www.rose-croix.org/revue/moise/moise.html

Écrit par : isaac | 21/07/2009

Ari folman , grand réalisateur devant l'éternelle .
Ni l'Etrenel , ni Israel n'ont pris part à Sabra et Chatilah .
Le film de Folman traite de la souffrance des militaires israéliens qui n'ont pu empêcher le massacre , mais je présume que vous avez vu le film ( ou les ) du réalisateur , "isaac" . lol

Votre énumération de faits de guerre est partiale et decontextualisée .
Etes vous l'auteur du "petit guide des infos biaisées " ?

ps:" juste parmi les justes" ,je citerai plutôt un Zéev Jabotinsky ou un Jacques Kupfer !

et plus de ref ... s'il vous plait .

Écrit par : joel | 21/07/2009

et bien là je suis stupéfais de considerer le peu de considération que tu accordes a Edelman !!!! je puis te dire que les rares survivants du ghetto de varsovie accordent beaucoup plus de consideration à EDelman qu'à quiconque , si toi joel tu consideres que la resistance heroique de Edelman durant le massacre du ghetto n'a que tres peu d'importance et que ca ne lui confere pas le titre de "juste parmi les justes" c'est que tu ne maitrises pas ton sujet et que ce point de vu n'engage que toi !!!
Maintenant la question qui fache : ISRAEL a t'elle une part de responsabilité dans les massacres de sabra et shattillah???? pour ma part connaissant et n'occultant certainement pas les pages sombres de l'histoire d'israel j'ai mon idée sur la chose .....mais ce qui me consterne c'est que certain juif de la diaspora souhaiterai occulté cette part de resposabilité alors que les israeliens eux meme ont fait ce travail sur eux meme en manifestant en masse en effet quelque 350 000 à 400 000 manifesants sont venu crier leur sentiments d'horreur le 28 septembre 82 a TEL AVIV . c'et la plus grande manifestation de protestation ( 10% de la population !!!) que le pays ait connu avant l'assassinat de rabbin . je te rappelle aussi que Sharon etait ministre de la defense et qu'il a été obligé de demissioner !!!! Donc ces 400 000 manifestants ISRAELIENS et qui vivent en israel sont comme moi des affabulateurs immondes !!! Joel ces citoyens israeliens eux ont assumés la responsabilités d'israel dans ce triste evenement ce qui n'est pas ton cas alors cesse d'etre plus sioniste que les israeliens eux meme !!!!

Écrit par : isaac | 21/07/2009

joel dit :
Ari folman , grand réalisateur devant l'éternelle .
Ni l'Etrenel , ni Israel n'ont pris part à Sabra et Chatilah .
Le film de Folman traite de la souffrance des militaires israéliens qui n'ont pu empêcher le massacre , mais je présume que vous avez vu le film ( ou les ) du réalisateur , "isaac" . lol

VOICI LE PITCH QUE FOLMAN FAIT LUI MEME DE "VALSE AVEC BASHIR" :


"En 1982, j'avais vingt ans, et je faisais mon service militaire dans l'armée de mon pays. En 2006, je rencontre un ami de cette époque qui me raconte ses cauchemars, liés à l'opération "Paix en Galilée". Je me rends compte que je n'ai pas de souvenirs de cette époque. Mais, le soir même, je rêve d'un épisode du massacre de Sabra et Chatila, dont je ne sais pas s'il a réellement eu lieu. Dans mon souvenir, je me revois, avec quelques autres soldats israéliens, me baigner, puis, tous squelettiques, sortir de l'eau, dans la baie de Beyrouth, sous la lumière des fusées éclairantes qui explosent au dessus de la ville.

J'enquête alors sur cette époque, pour savoir ce qui s'est réellement passé pendant la guerre, plus spécialement à Sabra et Chatila où l'armée israélienne a laissé se produire le massacre de Palestiniens par les milices chrétiennes libanaises qui étaient nos alliés sur le terrain. Le questionnement sur la culpabilité devient alors le thème central de l'œuvre utilisant entre autre une approche psychanalytique d'analyse des rêves. Le film se termine sur des images documentaires réelles, filmées par la télévision britannique lors du massacre dans les camps de réfugiés palestiniens".

Superbe filme que je recommande vivement.
Maintenant quant a la perception du message que veut delivrer ce filme je pense que folman est le mieux placé !!! לא זה

Écrit par : isaac | 21/07/2009

Votre réponse confirme mon doute , vous n'avez pas vu le film d'A.Folman .
Vous êtes en possession d'une liste de questions pièges que vous maitrisez parfaitement , et vous y revenez constamment , cher "isaac" ( lol )
Ces questions ,qui ne fâchent que vous , sont en ligne sur tous les sites pro-palestiniens .
Pourquoi ne pas tout nous révéler sur Marek Edelman ? ממזר

http://www.alterinfo.net/Marek-Edelman,-dernier-survivant-du-ghetto-de-Varsovie-soutient-Ahmadinedjad_a27398.html

Écrit par : joel | 21/07/2009

vous savez joel lorsqu'on evoque jean MOULIN on dit de lui qu' Il dirigea le Conseil national de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale , considéré comme un des principaux héros de la Résistance , combien d'autres resistants ont participé a cet effort de guerre clandestine !!!! quelque soit leurs ideologies et leurs origines ce qui les unissait c'etait leur combat contre la barbarie nazi et l'occupation .peut importe qu'il soit communiste , syndicalistes , juifs , chretiens , Espagnols rouges et noirs dans les maquis du Sud-Ouest,les italiens antifasciste en moselle ,des antifascistes allemands et autrichiens participent également à la Résistance notamment dans l'organisation Travail allemand .
Vous evoquez EDELMAN en occultant son role predominant dans l'insurection du ghetto de varsovie uniquement parcequ'il ne soutient pas la meme cause que la votre s !!!! ce qui incarbe EDELMAN c'est son combat de resistant a varsovie , s'il est antisioniste ca n'enleve rien à son histoire de valeureux juif combatant le nazisme le plus abjecte qu'il soit .
Quant au filme de folman ca me navre que vous restiez cantonné dans votre obscurentisme en renonçant à prendre en consideration l'avis meme du realisateur qui s'exprime sans complexe sur ce qu'l a vecu a beyrouth en 82 . Pour ma part je n'y étais pas, peut etre que vous y etiez mais j'en doute alors respectons les temoignages de ceux qui ont vecu ces evenements !!!

Écrit par : isaac | 21/07/2009

Vous êtes un adepte de l'Al-Taqqiya, Isaac !

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 21/07/2009

pas vraimen gilles -michel ni un adepte de l'Al-Taqqiya et ni meme adepte du marranisme , plutot un nostalgique BUNDISTE ratrapé par le discour de Wagman d'ou ma profonde admiration pour EDELMAN .

Écrit par : isaac | 21/07/2009

"isaac" (lol ),

j'ai de plus en plus de mal à accorder un quelconque crédit à votre propos .
Vous nous citez l'avis du réalisateur , j'attendais VOTRE avis ! !
Avez vu ce film oui ou non afin de nous exprimer vos émotions ,les faits marquants et , enfin , votre perception du film ? ?
Me raconter votre admiration pour un Richard Wagman de l'UJFP ne m' interesse en rien et me fais perdre mon temps , j'ai mieux à faire .

Sur tous les fronts ! ;-)

Écrit par : joel | 21/07/2009

Et oui issac,malgres tous vos efforts pour prouver que de grands personnages de confession juive n etaient pas forcement dans l optique sioniste.cela fait de vous un adepte de Al Taqqiya,et dans quelques echanges d opignions un antisemite.Ne peut il pas y avoir de contradictions et echanges d idees concernant le sionisme?

Écrit par : olivier | 21/07/2009

Olivier ,
êtes vous le porte-parole de isaac (בן זונה) ?

A quel moment avons-nous soulevé un soupçon d'antisémitisme ?
Pourquoi faut-il que vous abordiez ce sujet dont nous n'avons fait nullement mention ?
Êtes vous sur de la pureté de vos opinions ?

Écrit par : joel | 21/07/2009

Non Joel,je suis le porte parole de personne,je revenais simplement au sujet initial,avec certes un peu d humour dieudonnien.

Écrit par : olivier | 22/07/2009

vous perdez votre temps joel ??? Pourtant je prenais plaisir à lire les differents intervenants , le debat s'enrichissait on echangeait nos points de vue , furent ils differents . A votre guise . Etes vous a court d'arguments ???
toujours est il qu'il ne sert a rien d'essayer de precher un convaincu et que les echanges les plus instructifs se font avec ceux dont les avis diverge comme c'etait le cas jusqu'a present. maintenant une des grandes question qui vous tourmente c'est : ai je vu "valse avec bachir" , bien évidement pourquoi en aurai je parler sinon.

Écrit par : isaac | 22/07/2009

he Issac,on dirait que ce cher Joel n a plus d argument politique sioniste a proposer,c est bien dommage,j aimais bien les petits liens expliquant la grandeur du grand peuple juif sioniste avec ces missiles et ces canons,face au petit peuple palestinien avec ces mechants barbus armes de lance pierre,et surtout le mepris aux juifs antisionistes.Treve de plaisanterie,vous autres sionistes etes en train de faire un hold up en Palestine,sous l efigie du roi je ne sais quoi,une terre promise et blabla bla,comme vos allies americains qui envahissent l iraq pour retabir la democratie big mac,moi je pense plutot qu ils sont venus prendre le petrole et vous sioniste une terre qui ne vous appartient pas.

Écrit par : olivier | 22/07/2009

sur ce , messieurs , je prends congé de vous , je constate que mes modestes interventions , tres bien referencé du reste n'en deplaise a joel , derange sur ce blog qui n'est pas impartiale .Tout les intervenants qui ont un avis divergeant de cette pensée unique qui est la votre sont considérés comme des personnes infrequentable !!!( joel dit :Me raconter votre admiration pour un Richard Wagman de l'UJFP ne m' interesse en rien et me fais perdre mon temps ) soit !!! vous n'aurez donc plus cet honneur de debattre avec moi et je m'en vais vers d'autres cieux là ou la contreverse est toléré et ou la contradiction constitue un élément motivateur. Je vous laisse donc entre vous , dans cette pensée unique , mesquine , simpliste et bipolaire qui divise le monde en deux : les bons (les pros israeliens ) et la plebe (antisionistes , musulmans ,communistes etc....) ....... pour rappel : 59% des europeens considerent que israel constitue une menace pour la paix , abon entendeur , adieux.

Écrit par : isaac | 22/07/2009

Encore mieux référencé : L’Europe et Israël.

http://www.col.fr/article.php3?id_article=357

Votre avis date de 2003 !

Avec des échanges supérieurs à 25 milliards d’euros en 2007, Israël est un des plus grands partenaires commerciaux de l’Union européenne dans la zone euro-méditerranéenne.

L’Union est le premier marché d’exportation d’Israël et sa deuxième source d’importation.

Les exportations européennes vers Israël s‘élèvent à 14 milliards d’euros. L’Union importe d’Israël plus de 11 milliards d’euros de marchandises.

Dans le cadre de sa politique européenne de voisinage pour la période 2007-2010, Bruxelles accorde à l’Etat hébreu une aide de 14 millions d’euros.

http://www.israelvalley.com/news/2009/06/25/23288/europe-israel-les-exportations-europeennes-vers-israel-selevent-a-14-milliards-deuros-lunion-importe-disrael-11-milliards-deuros-de-marchandises

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 22/07/2009

http://fr.wikipedia.org/wiki/Une_autre_voix_juive

Écrit par : bernard | 22/07/2009

isaac et olivier ont raison on peu etre juif meme pratiquant et vouloir la creation d'un etat palestinien

Raymond Aubrac

Écrit par : bernard | 22/07/2009

bjr ,je suis ecoeuré et ulceré de decouvrire qu'il y a un parti anti sionniste dans notre pays,aparament les lecons de l'histoire n'ont rien appris a ces gens ,comment peut t'on tolere dans notre republique un tel parti ,quand a l'affaire de cargo soit disant humanitaire,rien ne prouve que les cales du dit cargo n'etait pas bourrer d'armes ,un jour il faudra quand meme arreter de soutenir toute ces organisations terroriste palestiniennes et arreter de diaboliser israel ,beaucoup d'israelins meurent encore dans des attentas terroristes.longues vies a l'etat d'israel ,claude un humain hater

Écrit par : claude | 01/06/2010

Tu auras pu constater cher Joseph que tous ces sionistes pleins de pseudos arguments n'ont pas répondu a ta véritable et honorable question !

Surement car ils n'ont rien a avancer...

Retourner en Israel avant le retour du messi c'est la premiere loi de l'antisémitisme!
Les sionistes sont d'office antisémites à l'instar de leur idole Theodor Herzl.
Il a été le meilleur instructeur pour Hitler !

Écrit par : anti-sioniste | 06/12/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu