Avertir le modérateur

27/04/2009

Procès des assassins d'Ilan Halimi z.l. : les Barbares sont toujours parmi nous...

Alors que le procès du "gang des Barbares" s'ouvre cette semaine devant la cour d'assises de Paris, il est édifiant de visionner ce reportage consacré à la cité de Bagneux dont sont issus les tortionnaires et les assassins d'Ilan Halimi z.l.

 

ILAN HALIMI.jpg
Ilan Halimi z.l.

 

Le jeune journaliste de France 24 y fait parler des habitants et des "jeunes" de la cité, qui se murent dans le silence ou qui protestent contre la "stigmatisation" dont ils se disent victimes... Ce reportage instructif m'a fait penser à la Pologne d'après la Shoah. Même silence, mêmes accusations, même retournement de la situation... Les braves Polonais du village d'Oswiecim ne savaient pas ce qui se passait juste sous leur nez, dans le camp d'Auschwitz... Les braves gens de la cité de Bagneux ne savaient pas ce qui se passait dans l'appartement et dans la cave de leur immeuble, où Ilan z.l. a été torturé et martyrisé pendant 24 jours...

 

La cite des Barbares.jpg
LA CITE DES BARBARES A BAGNEUX

 

Ilan Halimi z.l. est mort victime du "gang des Barbares", mais aussi victime de la passivité de tous ces "braves gens" qui n'ont rien vu et rien entendu pendant 24 jours, comme le raconte la maman d'Ilan, Ruth Halimi, dans le livre-témoignagne émouvant qu'elle vient de publier. On apprend dans le reportage de France 24 qu'un nouvel enlèvement a eu lieu après l'assassinat d'Ilan Halimi. On y apprend aussi que pour la plupart des personnes interrogées, ce qui compte n'est pas de désigner et de punir les coupables, mais surtout de retrouver leur sérénité et d'oublier le passé. Les barbares, eux, sont toujours là. Itshak Lurçat

Commentaires

Après ce drame, ce qui me peina tout autant , ce fut la faible mobilisation de la population. A part la communauté juive qui défila à Paris et en province, on sentait, mais celà n'est peut être qu'une impression personnelle, comme un grande malaise face à ce crime.
Je pense à un passage du livre sur Ilan Halimi z.l. Ce canari jaune que les mineurs utilisaient autrefois pour anticipier les coups de grisou car seul cet oiseau pouvait les en prévenir, n'était-ce pas dans cette faible participation des jeunes et des adultes qui révélait que l'air était déjà vicié ,que ce climat de haine sournois sourdait déjà depuis longtemps, la société et les politiques refusant de le voir et mieux de le guérir en amont.
.

Écrit par : Bartolomeo Vanzetti | 27/04/2009

La "prolétarisation généralisée" engendre la désindividuation psychique par la particularisation des singularités. Ce processus conduit au problème du surmoi, et non seulement du narcissisme, à un processus de désindividuation collective, c’est-à-dire à la liquidation du social comme tel : à la barbarie.

Mais ce facteur environnemental ne résout pas la dimension antisémite de ce crime.

Cette honte qui affecte celui qui est confronté à la bêtise, c’est l’expérience de ce que la bêtise est ce qui menace le plus intimement celui qu’elle affecte comme possibilité de sa propre bêtise.

Tout ceci aboutit de nos jours à un immense processus de désublimation, c’est-à-dire, tout aussi bien, à la liquidation de l’éthique et de la justice - dont on se revendique d’autant plus. Et c’est au moment où elles sont liquidées qu’est plus fortement claironné un "retour" aux "valeurs" que sont la morale et le droit. Mais de telles valeurs, sans éthique et sans justice, sont sans valeur. Elles ne permettent aucune individuation, et elles deviennent purement répressives.

Et c’est ce que savent les citoyens, qui n’y croient pas. Mais n’y croyant pas, ils deviennent cyniques.

"Lorsque les gouvernants abusent de leur pouvoir, lorsque les parents s`habituent à laisser faire les enfants, lorsque les enfants ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois et la morale parce qu`ils ne reconnaissent plus au-dessus d'eux l'autorité de rien ni de personne, alors, c'est là en toute beauté et en toute jeunesse le début de la tyrannie." - Platon - (déjà)

"La barbarie n‘est pas la préhistoire de l'humanité mais l‘ombre fidèle qui accompagne chacun de ses pas." Alain Finkielkraut

Comment ces hommes et femmes ordinaires, dénués de tout penchant sadique, qui font du jardinage au pied de leur immeuble, ont-ils pu se transformer en un rouage essentiel de l'horreur ?

Ilan, cela veut dire arbre en hébreu… et comme disait Olivier Rafowicz, d’Infolive.tv, rendant hommage à Ilan:

" Combien étaient-ils réellement, dix, vingt, cent, mille, plus peut-être à agir, savoir et se taire; il faut une force gigantesque pour déraciner un arbre; il faudra des forces encore plus considérables pour les empêcher de recommencer."

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 27/04/2009

quelle honte que cela arrive ncore aujourd'hui

Écrit par : dan | 28/04/2009

ce procès est le procés de la peur.peur des autorités de voir ce procés eetre à l'orrigine de tensions entre les communautés juive et musulmane;peur de froisser la population immigrée peur de créer u climat inssurectinnel dans les banlieus dites défavorisées.
mais ce n'est pas avec la peur que l'on régle les problèmes.on aurait pu trouver une solution pour que le procés des barbares soit publicet qu'ilait des vertus éducatives surtoutpour les jeunes générations.une fois de plus les autorités de notre pays se sont trompées .car en affichant la peur on aggrave les problèmes et cette jeunesse des banlieues défavorisées se sentira encore plus permissive

Écrit par : CHEMLA | 01/05/2009

Le 28/04/2009 et les jours qui suivent j'ai appris par la TV française l'affaire de ILAN HALIMI. ce fut un grand choc pour moi. c'est odieux, c'est le pîre des cauchemards, c'est une révolte, grande tristesse, c'est un drame , une tragedie. que dire encore, les mots sont incapables de trouver un terme à cela. Toutes mes profondes condoléances pour la mére qu'on lui a arracher son fils, à à sa petite amie et à tous ceux qui l'aime.
Cette affaire ne doit pas aller à l'oubliette. Je partage l'avie que ce qui tue ilan halimi c'est le silence car le silence est complice et je trouve que l'audience doit être publique car le huit clos protège plus les criminnels.
Le corps d'Ilan nous a quitté mais pas son âme. Nous avons un devoir envers lui: la justice soit faite, il ne doit pas être oublier.
Celà doit servir d'exemple pour pour proteger ceux de confession juive.

Écrit par : seblaoui yamina | 01/05/2009

Plus de trois années déja...et c'est comme si cela s'était produit hier...Jamais nous ne pourrons accepter, jamais nous ne pourrons pardonner...Ilan, tu es notre enfant, notre frère, nous sommes des milliers, je pense, à ressentir cette douleur, alors que nous ne t'avons pas connu...Je me souviens de ces deux manifestations, surtout la première ,sous la pluie où peut être 1500 personnes se sont retrouvées spontanément près du magasin de portables...notre rage, notre colère,notre désespoir..Mes enfants avaient fait leur alyah environ un an avant cette tragédie et, avec mon mari nous ne cessions de penser:"il faut que les jeunes partent d'ici, ils n'y sont plus en sécurité"...Ilan, j'ai lu quelque part que tu songeais à faire ton alyah...
Que dire aujourd'hui?
La Justice est bafouée de toutes manières, face à un barbare cynique...
Seule la Loi du Talion pourrait encore peut être nous apaiser un instant:c'est ce que disaient des personnes devant le Palais de Justice mercredi: QU'ON NOUS L'AMMENE ICI ET ON VA S'EN OCCUPER NOUS MEMES!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : myriam | 02/05/2009

Procès Fofana. Réflexions sur la barbarie antisémite.

http://www.upjf.org/actualitees-upjf/article-16459-145-7-proces-fofana-reflexions-barbarie-antisemite.html

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 24/05/2009

La barbarie à visage inhumain.

Écrit par : bwin | 19/10/2009

Idée très intéressante, oui cet article est tout bonnement excellent, particulièrement pour les débutants. Ca fait du bien de vous lire !

Écrit par : bouquet | 16/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu