Le dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) organisé lundi soir ne figure pas à l'agenda officiel du président de la République rendu public, vendredi 27 février, par l'Elysée.
Interrogé par nouvelobs.com, le service de presse de l'Elysée a déclaré que la présence du chef de l'Etat à cet événement était "encore incertaine". "Nous ne transmettons que des informations certaines. Il suffit que la présence du chef de l'Etat soit confirmée demain pour qu'elle soit affichée sur son agenda", a ajouté le service de presse qui n'a invoqué "aucune raison particulière" à cette incertitude.
De son côté, le Crif confirme que Nicolas Sarkozy sera présent et qu'il prononcera une allocution vers 21h15. "Il n'y a pas de raison de s'inquiéter", a assuré le service de presse du Crif à nouvelobs.com.


"Le drame du XXe siècle…"


Nicolas Sarkozy avait été l'an dernier le premier président de la République invité d'honneur de ce dîner annuel, honneur habituellement réservé au Premier ministre. Le président du Crif Richard Prasquier avait confirmé fin janvier, après une rencontre à l'Elysée, que le chef de l'Etat renouvellerait sa visite.
En 2008, Nicolas Sarkozy avait déclenché une vive polémique en déclarant lors de ce dîner : "Le drame du XXe siècle n'est pas né d'un excès de l'idée de Dieu, mais de sa redoutable absence".
Nicolas Sarkozy doit ouvrir lundi matin la conférence internationale sur le soutien à l'économie palestinienne pour la reconstruction de Gaza à Charm el-Cheikh en Egypte. Il assistera à 17h à Levallois (Hauts-de-Seine) à un hommage à la mémoire de Cécile Vannier, morte dans un attentat commis au Caire. (avec AP)