Avertir le modérateur

13/02/2009

Honte au gouvernement britannique, qui se couche devant les islamistes, en expulsant Geert Wilders !

www.ripostelaique.com

vendredi 13 février 2009, par Cyrano

Ce qui vient de se passer en Grande-Bretagne est tellement significatif de la lâcheté des gouvernements occidentaux qu’on ne sait si on doit pleurer, ou éclater de rire ! Rappelons les faits.

Un membre de la Chambre des Lords avait l’intention d’inviter ses collègues à une réunion privée dans une salle de conférence de la Chambre des Lords pour rencontrer Geert Wilders, un député du Parlement néerlandais, afin de regarder son film controversé Fitna (1), puis d’en discuter avec lui.

A peine l’invitation avait-elle été envoyée à tous les membres de la Chambre, que Lord Ahmed soulevait une tempête (2). Il s’est dit prêt à mobiliser 10.000 musulmans pour empêcher M. Wilders de pénétrer dans la Chambre, et a menacé de poursuivre devant les tribunaux la collègue qui avait organisé l’événement. Le résultat est que l’événement, qui devait avoir lieu ce jeudi, a été annulé, dans un premier temps.

Qui est ce lord Ahmed ? Il est originaire du Pakistan, et est le premier élu musulman à siéger à la Chambre des Lords. Il a été l’un des fondateurs du Forum mondial, une organisation vouée à « la promotion de la paix dans le monde au lendemain du 11 septembre, en jetant des ponts entre le monde musulman et l’Occident par la relance d’une tradition de dialogue entre les peuples, les cultures et les civilisations fondée sur la tolérance ».

Au vu des attentats de Londres, le message n’a pas dû être compris par tout le monde !

Là où cela devient cocasse, c’est que Geert Wilders a quand même décidé de répondre à l’invitation de son collègue britannique. C’est alors que le gouvernement travailliste, celui qui accepte depuis des années toutes les revendications communautaristes musulmanes, qui reconnaît les tribunaux islamistes (3), a décidé d’abord de l’arrêter, et de le faire reconduire manu militari dans son pays (4).

En Grande-Bretagne, les islamistes ont donc le droit de multiplier les appels au meurtre contre tous ceux qui ne sont pas musulmans, les appels au jihad, les prêches haineuses dans les mosquées (5). Par contre, un élu n’a pas le droit d’inviter un député hollandais au Parlement, pour diffuser et commenter un film qui critique l’islam !

Il y a une semaine, notre journal s’indignait, nouveau recul, que des policières anglaises puissent porter le voile islamique (6).

Nous espérons que le talentueux et très irrespectueux Pat Condell (7) dénoncera, avec ses mots à lui, ce nouveau recul honteux montrant jusqu’ou un gouvernement travailliste est capable d’aller, dans la capitulation, pour ne pas froisser les musulmans.

Rappelons que cette gauche britannique donnait des leçons à la France, lors de sa loi contre les signes religieux à l’école, en 2004, considérant notre pays comme liberticide. L’ancien maire de Londres, Ken Livingstone, avait comparé cette loi aux mesures prises contre les Juifs, lors de la période de Vichy (8).

Dans un pays européen, on expulse donc Geert Wilders, mais on accepte sans problème que Hani Ramadan, celui qui justifie la lapidation des femmes, et explique que le sida est une punition divine, vienne prêcher pour l’application de la charia, dans toute l’Europe.

Rappelons cette célèbre phrase de Winston Churchill, au lendemain de Munich, à l’encontre de Daladier et de Lord Chamberlain : "Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous aurez le déshonneur et vous aurez la guerre".

Le dernier numéro de la "Raison Militante", journal de l’ADLPF, rappelle cette interview de Taslima Nasreen, en 2002, au Nouvel Observateur : "Il faut critiquer l’islam, c’est un acte utile pour ceux qui vivent dans ces pays. Sous l’islam, ni la démocratie, ni les droits de l’Homme, ni les droits de la femme, ni la liberté d’expression ne peuvent survivre. Ce dont les pays islamiques ont le plus besoin, c’est d’introduire la laïcité, d’abolir d’urgence les lois islamiques pour sauver les femmes. Si vous voulez réellement du bien aux pays islamiques, vous devez combattre l’islam". N’en déplaise aux bien-pensants laïques, Taslima, comme Ayaan Hirsi Ali, comme Geert Wilders, ne fait pas la différence entre islam et islamisme. Pourtant, les deux premières sont adorées par le camp laïque, l’autre est insulté !

En capitulant devant les islamistes, les gouvernements français, anglais, hollandais, norvégiens, suédois, et bien d’autres, trahissent les idéaux universalistes. Les laïques qui salissent Wilders, et s’en désolidarisent, ne comprennent-ils pas que les enjeux sont les mêmes que lors de l’affaire des caricatures : liberté d’expression contre fascisme islamiste, Lumières contre obscurantisme ?

Nous ne pouvons compter que sur la réaction des peuples, pour défendre des valeurs qui ne se négocient pas : la liberté de conscience, l’égalité hommes-femmes, la libre critique de tous les dogmes.

Tout ce que l’islam ne peut accepter.

Cyrano

(1) http://pointdebasculecanada.ca/spip.php/IMG/pdf/local/cac...

(2) http://kabyles.net/+Lord-Ahmed-contre-Geert-Wilders+.html

(3) http://www.bivouac-id.com/2009/02/12/alerte-le-depute-nee...

(4) http://www.ripostelaique.com/Campagne-contre-les-tribunau...

(5) http://video.google.com/videoplay ?docid=26685607614...

(6) http://www.ripostelaique.com/Les-policieres-anglaises.html

(7) http://www.bivouac-id.com/2008/10/07/exclusif-bivouac-la-...

(8) http://www.ripostelaique.com/Pourquoi-je-me-rejouis-de-la...

Commentaires

Ton article, Pierre, prend ce jour une résonnance particulière avec la condamnation à 20 ans de l'homme d'origine pakistanaise, Butt, qui avait tenté de brûler Chahrazad, la jeune femme qui refusait de l'épouser. Talisma Nasreen, que tu cites, a risqué sa vie pour s'élever contre ce crime fréquent dans son pays et au Pakistan voisin.
La justice française est passée mais ... le père de l'agresseur a affirmé devant les caméras que la condamnation était trop lourde. Tout comme les amis et la famille de l'assassin de Sofiane, brûlée vive et qui, elle, n'en a pas réchappé, avaient manifesté contre la condamnation de l'assassin au Tribunal de Bobigny.
Pendant combien de temps encore la justice française pourra-t-elle condamner les auteurs de "crimes d'honneurs" commis contre les femmes qui ne se soumettent pas à la charia ?
Pendant combien de temps encore les femmes qui vivent en Europe pourront circuler et choisir librement ?
En tant que femme, j'ai l'impression qu'au nom d'un communautarisme qui les arrange, les gouvernants européens sont en train de sacrifier ma dignité et ma liberté.
Le sacrifice des femmes n'étant qu'un des nombreux crimes favorisés par le communautarisme et l'intégrisme musulmans.

Écrit par : alice Braitberg | 13/02/2009

* Au milieu des années 80, l'ancien guide spirituel du Hezbollah, Hussein Moussaoui, déclarait : "Vous Français, vous ne connaîtrez peut-être pas dans votre génération la République islamique de France. Mais, c'est sûr, vos petits-fils ou encore vos arrière-petits-fils la connaîtront. Inch'Allah ! Car l'Islam, c'est bon pour tout le monde. Tout aussi confiant, l'ex-Président de l'exécutif des Musulmans de Belgique, le converti Yacine Beyens, proche des Frères musulmans, déclarait dans L'Express du 18 février 1999 : "Les Musulmans doivent faire preuve du plus grand pragmatisme (…). Le Coran dit qu'il faut procéder par étapes et tenir compte du contexte". Plus récemment, le communiqué des Brigades Abou Hafs Al Masri revendiquant au nom d'Al Qaïda les attentats du 11 mars 2004 en Espagne affirmait régler "de vieux comptes" avec l'Espagne "en guerre contre l'Islam", et que la colère des Moudjahidines serait calmée lorsque l'Espagne redeviendrait musulmane... Il est vrai que depuis la perte de l'Andalousie en 1492, l'Espagne demeure, à l'instar d'Israël ou de la Sicile, une terre usurpée" qui doit revenir à l'islam de gré ou de force. Selon cette vision: l'Europe n'aura jamais vraiment la paix avec le monde islamique tant qu'elle ne sera pas "revenue à l'Islam".

VOIR : http://blog.alexandredelvalle.com/archives/160-Lislamisation-de-lEurope.html

* Près de la moitié des mosquées en Grande-Bretagne contrôlées par des "radicaux".

Près de la moitié des mosquées en Grande-Bretagne sont sous le contrôle d'un mouvement de musulmans radicaux, dont le chef appelle à "l'effusion du sang au nom de Dieu", selon un rapport des services de sécurité britanniques, cité par le quotidien "The Times". (07/09/2007)

D'après le rapport, cette secte, baptisée "le Mouvement Deobandi", gère maintenant 600 des 1.350 mosquées du Royaume-Uni.

Riyadh Al-Hak, chef de ce mouvement ultraconservateur, qui avait donné naissance aux Talibans en Afghanistan, "soutient le Jihad armé contre les juifs, les chrétiens et les hindous", indique "The Times", ajoutant que les résultats du rapport remettent en question les affirmations du gouvernement britannique accusant les prédicateurs étrangers d'avoir propagé les idées extrémistes en Grande-Bretagne.

Soutenant cette thèse, la publication indique que Riyad Al-Hak (36 ans), qui a reçu son instruction dans une école islamique en Grande-Bretagne, fait partie d'une nouvelle génération d'Imams britanniques qui partagent une même vision radicale.

Le mouvement Deobandi est représenté au sein du Conseil Musulman Britannique, la plus grande organisation musulmane en Grande-Bretagne fédérant plusieurs associations et mosquées. Il est particulièrement présent dans les Midlands (centre de l'Angleterre) et dans le nord du pays.

* Quand aux femmes, si justement évoquées par A. Braitberg ... (?)

Versets du Coran et hadiths de la Sunnah définissant le statut des femmes dans l'Islam:

4:34 Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont soumises, obéissantes, et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, haut et grand !

33:59 Ô prophète ! Prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants, d'abaisser un grand voile sur leur visage. [...]

24:31 Dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines. [...]

4:3 Si vous craignez d'être injustes envers les orphelins, n'épousez que peu de femmes, deux, trois ou quatre parmi celles qui vous auront plu.

33:50 Ô Prophète ! Nous t'avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr [dot], celles que tu as possédé légalement parmi les captives [esclaves] qu'Allah t'a destinées, les filles de tes oncles. [...]

2:15 Si vos femmes commettent l'action infâme l'adultère, appelez quatre témoins. Si leurs témoignages se réunissent contre elles, enfermez-les dans des maisons jusqu'à ce que la mort les visite.

4:11 Allah vous commande, dans le partage de vos biens entre vos enfants, de donner au fils la portion de deux filles. [...]

Le Prophète a dit : Ô femmes ! [...] Vous [les femmes] formez la majorité des habitants de l'enfer. Le témoignage de deux femmes équivaut à celui d'un homme. (hadith 114 dans le Sahîh de Muslim).


* Mais au delà du fait islamique, les femmes n'ont-elles pas été victimes de la haine la plus longue de l'Histoire ?

Voir "le Discours de la Haine" d'André Glucksmann, p.163, chez Plon - 2004 -.

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 15/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu