Avertir le modérateur

13/01/2009

Guerre de Gaza : les pompiers pyromanes

Je reproduis le debut de l'excellent edito de Cyrano sur Riposte Laique

L’EDITO DE CYRANO

Les laïques ne manifestent pas avec des fanatiques religieux

lundi 12 janvier 2009

"Il ne faut pas importer le conflit israélo-palestinien en France", clament à l’unisson tous les responsables politiques à qui on tend un micro. Noble intention, qui devrait couler de source dans un pays où on ne reconnaît pas les communautés, mais les citoyens de la République. Pourtant, par leur attitude, ces dernières semaines, certains, qui veulent aujourd’hui jouer les pompiers, ne se sont-ils pas comporté en pyromanes ?

Ainsi, la plupart des reportages ou commentaires, sur les chaînes publiques, sont d’une partialité incroyable et d’une complaisance rare vis-à-vis du Hamas. Montrer principalement des images d’enfants ensanglantés, inviter sur les plateaux de télévision un Tariq Ramadan ou la porte-parole des « Indigènes de la République », sans leur opposer d’interlocuteurs capables de contrer leurs discours démagogiques et haineux, contribue-t-il vraiment à diminuer les tensions ?

Dans ce contexte, 130.000 manifestants, dans toute la France, ont encore défilé samedi dernier, certains pour réclamer la paix mais beaucoup pour brûler des drapeaux israéliens, faire flotter le drapeau des fascistes du Hamas, et scander des « Allah akbar ».

Ces manifestations contribuent-elles à diminuer les tensions ?

Question taboue : qui constitue majoritairement ces cortèges ?

D’après une dizaine de nos correspondants, les chiffres donnent environ 70 à 80 % de manifestants de culture arabo-musulmane, et 20 à 30 % de « Souchiens », pour reprendre l’élégante expression de la porte-parole des « Indigènes de la République », (1) admiratrice du Hamas, dont les propos sur les Blancs n’ont rien à envier aux provocations racistes de Jean-Marie Le Pen, autre admirateur du Hamas.

Il est d’ailleurs fort intéressant de noter la similitude étonnante entre les propos de patron du Front national, ceux des islamistes et ceux de certains gauchistes. (2)

Au regard des images subies, et des commentaires assénés, midi et soir, faisant état d’un véritable massacre, voire d’un "génocide" du peuple palestinien, on a connu le « peuple de gauche » capable de se mobiliser davantage.

On est bien loin de l’onde de choc qu’avait provoquée la guerre d’Irak, et des manifestations monstres qui avaient suivi la décision de Bush.

Comment s’en étonner ? Pourquoi les esprits libres iraient-ils manifester avec des fanatiques religieux, alors que quotidiennement, ils perçoivent la menace que ces gens-là font peser sur la laïcité et sur les valeurs républicaines de notre pays ?

Pourquoi iraient-ils manifester avec des gens dont ils sentent ... SUITE SUR LE SITE

Commentaires

Je suis de confession musulmane, mariée à un allemand ou juif, on ne sait trop, mais est-ce important ? L'essentiel c'est de s'aimer et de se comprendre et partager les mêmes choses ayant chacun ses préférences. Moi-aussi, je devrais m'insurger contre l'attitude d'Israêl et défendre mes coréligionnaires qui souffrent à Gaza parce qu'ils ont élu les représentants de Hamas pour qui le nom Allah, selon moi, ne veut pas dire grand'chose, sauf pour s'en servir pour tuer et massacrer. Au lieu de reconstruire le pays, le hamas fait le joujou avec des roquettes, il est vrai qu'il est plus facile de jouer à la guerre que de travailler d'arrache-pied pour faire prospérer ses concitoyens. Et N'OUBLIEZ PAS, et peu de journalistes le rappellent : pendant la trêve, c'est le Hamas qui harcelait Israël et tuait les enfants et femmes israéliennes. Alors, leur vie est moins bien appréciée que celle des palestiniens ? C'est lamentable. Laissez Israêl vivre en paix, et vous, les Palestiniens, jetez le Hamas, et tant qu'on y est, les Hezbollah dehors car ils salissent le nom de Allah qui est Amour, Paix, Sérénité, Sagesse, Amitié et Solidarité. Et vous soutenez ces gens-là à cause de qui on ne peut plus prononcer le mot Islam sans qu'on vous ne regarde de travers ?

Écrit par : naguima | 13/01/2009

Quelle laïcité ?

Toute une construction historique empreinte de paradoxes, permet aux fondamentalistes de tous bords de s'infilter dans les "brèches" de ce concept.

La France est le seul Etat laïque de l’Union Européenne, c’est à dire qui connaît la séparation juridique totale de l’Eglise et de l’Etat. Certains pays sont placés sous le régime du Concordat avec le Vatican, d’autres, comme le Danemark ou le Royaume-Uni, ont une religion d’Etat.

Les autres pays européens accordent tous une place à la religion dans l’enseignement public. En Grèce par exemple, les cours de religion et d’éducation civique sont obligatoires dès la troisième année d’école primaire et pendant toute la scolarité. Ce pays était le seul d’Europe à exiger la mention de la religion sur la carte d’identité. Et dire que la Turquie n’exige pas cette distinction, et pourtant elle n’est toujours pas admise à l’Union Européenne. En Italie, l’instruction religieuse et civique est prévue également à partir de la troisième année d’école primaire. En Allemagne, les différents Länders jouissent d’une grande autonomie en matière d’éducation. L’enseignement du catholicisme ou du protestantisme est obligatoire dans toutes les filières et dès le premier degré. Une expérience a été lancée en Rhénanie-Westphalie où des cours de Coran ont été dispensé aux musulmans dans certaines classes primaires. De plus, rien ne s’oppose en Allemagne au port du foulard par de jeunes filles. Si l’Angleterre ne connaît pas et comprend mal le problème du port du voile islamique en France, elle a cependant connu des problèmes liés à la population musulmane qui se sont résolus dans un sens favorable à l’exercice religieux. Ainsi, toutes les religions sont présentes dans les écoles d’Etat britanniques et les élèves sont libres d’y affirmer leurs croyances.

Il semble donc que l’on puisse conclure que les Etats européens sont moins hostiles que la France à la manifestation par les élèves de leur convictions religieuses. Cela pourrait inciter la France à adopter une conception plus ouverte de la laïcité.

Le droit international ne connaît pas la notion de laïcité, il insiste sur la liberté religieuse et ses différentes manifestations, et la France a ratifié plusieurs conventions qui reconnaissent cette liberté de manifester sa religion A titre d’exemple, La Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales a été élaborée sous l’égide du Conseil de l’Europe. Elle a été signée à Rome le 4 novembre 1974. Son article 9 dit : « Toute personne a droit à la liberté de penser, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites. La liberté de manifester sa religion et ses convictions ne peut faire l’objet d’autres restrictions que celles qui, prévues par la loi, constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité publique, à la protection de l’ordre ou de la morale publiques, ou à la protection des droits et des libertés d’autrui. » .

De ce texte, on est amené à déduire que le port du foulard ne peut être interdit au sens de la Convention Européenne ... ni le reste.

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 13/01/2009

* Et si l’antisémitisme n’était pas l’apanage de l’extrême droite ?

Gilles-William Goldnadel sur http://blognadel.over-blog.com/

* Une manifestation des partis de gauche en soutien au Hamas

http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=12711

Écrit par : Gilles-Michel DEHARBE | 24/01/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu