Avertir le modérateur

22/07/2008

Le nouvel héros juif de Jérusalem : le grand-pere antiterroriste Yaakov ASA-EL

YAAKOV ASA-EL, LE HEROS QUI A TUE LE TERRORISTE ARABE AVANT QU'IL N'ESSAIE D'ECRASER DES CIVILS AVEC SON BULLDOZER...

1014787083.jpg

Vu de Jerusalem vous apporte les informations que vous ne lirez pas sur les medias francais totalement acquis a la cause arabe...

 Pour la troisieme fois en quelques semaines, un terroriste arabe s'en prend a des civils innocents, femmes, hommes et enfants, qui ont le seul tort d'etre Juifs et de vaquer a leurs occupations quotidiennes dans la capitale juive, Jerusalem.

Et pour la troisieme fois, c'est un civil, qui portait heureusement une arme, qui tue le terroriste arabe avant que celui-ci ne reussisse a assassiner des civils juifs!

1605390136.jpg
ASA-EL (a gauche sur la photo) Photo E. Sternberg, Guysen TV

Ce civil s'appelle Yaakov ASA-EL, il a 53 ans, a huit enfants et six petits-enfants. Mais grand-pere Yaakov est aussi un habitant de la localite juive de Soussia, dans la region du Har Hebron : c'est donc, pour reprendre la terminogie des medias antijuifs en France, un "colon"!

Voici le portrait que dresse de Yaakov ASA-EL sa fille, Ayelet, interrogee par un journaliste de YNET :

"Mon pere est quelqu'un plein de ressources... Il enseigne la Bible et cultive la terre. Mais il pratique aussi le judo. C'est un Juif israelien qui combine l'etude de la Torah et le travail ("Torah ve-Avoda")... Il a toujours une arme sur lui, que ce soit a Soussia, Jerusalem ou Tel-Aviv..."
Et Ayelet conclut par ses mots pleins de sagesse : "tant que nous n'exprimerons pas la force, nous aurons besoin d'avoir des armes".

N'attendez pas bien entendu des medias francais qu'ils vous parlent de Yaakov ASA-EL, le grand-pere tranquille de Soussia qui a sauve des vies humaines par son courage et son sang-froid! Ils preferent parler du Palestinien qui a eu un orteil ecrase par un soldat israelien (Quelle sauvagerie!!!). Dans la novlangue des medias francais, il n'y a pas de terroriste palestinien. Ce sont les bulldozers qui tuent, et les Israeliens qui tuent des conducteurs de bulldozers, comme ca, sans raison, comme dans cette incroyable depeche de l'AFP digne de G. ORWELL... Sur le site de France 2 on peut encore lire a l'heure ou je publie ce post que le "conducteur d'une pelleteuse a ete abattu a Jerusalem"!!! Merci M. ENDERLIN, le propagandiste palestinien de FR2...

DERNIERE PRECISION : Yaakov ASA-EL est le professeur de Moshe P. le heros qui a tue le terroriste de Jerusalem il y a deux semaines, lui-meme beau-frere du heros juif qui avait tire sur le terroriste arabe de la Yeshiva Mercaz ha-Rav!!! Incroyable? A Jerusalem, il n'y a jamais de hasard. COPYRIGHT P.I.LURCAT - VU DE JERUSALEM

17/07/2008

LES LIVRES DE LA RENTREE

Quelques livres que vous pourrez lire en septembre, pour vous mettre l'eau a la bouche...

Armand LAFERRERE, L'Amerique est-elle un danger pour le monde? (J-C. LATTES)

1368848742.jpg

 

La politique étrangère américaine est souvent présentée en France comme une source d'instabilité : les Etats-Unis seraient « ivres de puissance », « méprisants des institutions internationales », « assoiffés de pétrole », « indifférents à l'environnement », « chrétiens fanatiques » et agressifs envers les autres cultures…Une image différente apparaît pourtant, quand on examine la réalité : celle d'une puissance indispensable à… la stabilité du monde. Bien souvent en effet, la présence mondiale des Etats-Unis empêche ou limite de nombreux conflits, et améliore le fonctionnement des marchés. Mais surtout, elle donne aux idéaux démocratiques la force qui assure leur survie.
Dissocier le vrai du faux de chaque idée reçue, en donnant enfin à chacun des outils clairs et vérifiables (faits, chiffres, réflexions, exemples concrets) pour démontrer que l’Amérique échappe aux clichés, tel est l’objectif de ce livre. 

 L’Ordre des jours de Gérald Tenenbaum

211871396.jpg

ROMAN. En librairie le 28 août 2008 (HELOISE D'ORMESSON)

1946. Dans une petite ville lorraine, Solange espère le retour d’Isy, son père déporté. Au Lutetia, elle retrouve Max, compagnon d’Isy à Auschwitz. Max affirme qu’Isy ne reviendra pas, mais visiblement, il en sait plus long. Tout en essayant de percer ses secrets, Solange travaille avec lui dans une entreprise de vente ambulante. Elle y rencontre Simon, lui aussi enfant de déportés. Un amour se tisse entre eux, en partie assombri par l’impuissance de Simon. Les années passent. Simon part chercher en Indochine la guerre qu’il n’a pas pu mener et, en filigrane, la virilité qui lui manque. Solange, elle, se rend en Israël où elle apprend la vérité sur la mort de son père, assassiné après la guerre en Pologne. Grâce à des camarades de combat, Simon apprend l’existence d’une liste d’anciens miliciens ayant participé aux pogroms d’Europe centrale. Solange le convainc de subtiliser ce document…
Auteur de deux romans, dont Le Geste (EHO, 2005), d’une pièce de théâtre, Trois pièces faciles (L’Harmattan), de contes et de nouvelles, Gérald Tenenbaum est professeur de mathématiques à l’université Henri Poincaré. Il vit à Nancy.

A SUIVRE...

21:33 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (2)

10/07/2008

Portrait de Bashar al-Assad en "homme de paix"

Le portrait de Bashar al-Assad que l'on lira ci-dessous est un morceau d'anthologie digne de la Pravda sovietique. A la veille de la visite officielle d'Assad en France, Alain Gresh se livre sur son blog a un exercice de flatterie politico-litteraire, en usant de toutes les ficelles du genre et en feignant de decrire avec un oeil objectif le dictateur syrien...

2045003983.jpg
La "main tendue" d'Assad...

" Il nous reçoit sur le pas de la porte, à l’entrée d’une maison d’un étage située sur les hauteurs de Damas. Aucun protocole, aucune mesure de sécurité ; nous ne sommes pas fouillés ni nos appareils d’enregistrement contrôlés. « Ici, c’est la maison où je lis, où je travaille. Il y a seulement ce salon, une salle de conférence et une cuisine. Et, bien sûr, Internet et la télévision. Ma femme Asma y vient souvent aussi. Ici je suis productif ; au palais présidentiel, ce n’est pas le cas. » Pendant près de deux heures, il aborde tous les sujets, n’élude aucune question. Il prend un plaisir évident à la discussion et utilise ses mains pour appuyer ses arguments"

 "Aucun protocole, aucune mesure de securite"... On croirait lire la prose d'un "journaliste" de l'Huma en visite a Moscou dans les plus belles annees du communisme triomphant! Allons M. Gresh, vous prenez les lecteurs du Diplo pour des imbeciles!

"Il prend un plaisir evident a la discussion"... A quel plaisir, de discuter avec Alain Gresh... Surtout en sachant que le dictateur ne risque pas de se voir poser des questions embarrassantes... Avec Gresh, il est en terrain conquis!

"Il utilise ses mains pour appuyer ses arguments". Comme cela est joliment dit!

 

934152032.jpg
Gresh

SUITE DE L'INTERVIEW... "A la veille de sa visite en France, le président Bachar Al-Assad est confiant, décontracté, volubile. L’isolement imposé à la Syrie par Washington et l’Union européenne depuis environ quatre ans se fracture. L’entente entre le gouvernement et l’opposition libanaise au mois de mai 2008 a clos une page. « On a mal compris la position de la Syrie, on a déformé nos points de vue. Mais l’accord sur le Liban a ramené les gens à la réalité. Il faut accepter que nous soyons une partie de la solution au Liban, mais aussi en Irak et en Palestine. On a besoin de nous pour combattre le terrorisme comme pour atteindre la paix. On ne peut nous isoler, ni résoudre les problèmes de la région en manipulant les mots comme le “bien” et le “mal,” le “noir” et le “blanc”. Il faut négocier, même si on n’est pas d’accord sur tout... »

... Cette idée l’obsède, il y reviendra à plusieurs reprises. « Le terrorisme est une menace pour toute l’humanité. Al-Qaida n’est pas une organisation, mais un état d’esprit qu’aucune frontière ne peut arrêter. Depuis 2004, à la suite de la guerre en Irak nous avons assisté en Syrie au développement de cellules d’Al-Qaida, sans liaison avec l’organisation, mais qui se nourrissent des brochures, des livres et surtout de tout ce qui circule sur Internet. J’ai peur pour l’avenir de la région...

NO COMMENT!

Je vous laisse decouvrir la suite de cette "interview"... sur le blog d'Alain GRESH.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu